AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre la vie et la morgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Sevastianev

Ambre Sevastianev


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 32


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyJeu 8 Oct - 20:04

| Suite de Chez Vladi et Joute Maritime - Conclusion |

Elle soupira, le regard perdu dans le vide, la tête posée sur la vitre glacée du taxi roulant à vitesse modérée. Ils arrivèrent enfin... Ambre s'acquitta de la course et monta les escaliers qui les séparaient maintenant de la tranquillité de son chez-soi.

***
Ambre s'était assise sur le sofa et attendit quelques minutes, tentant de se calmer, de faire le vide...
Il fallait qu'elle fasse quelque chose, qu'elle occupe ses mains, son esprit... mais elle n'avait pas emporté assez de livres à son nouvel appartement et avait déjà terminé ceux qu'elle avait acquis il y a deux semaines. Elle ne s'intéressait pas aux "télévisions" des cyberpolitains, ni à ce genre de divertissements selon elle abrutissants, et ne savait pas du tout quoi faire...

Quand soudain tel un messie qui descendit du ciel pour donner une raison de vivre à ses apôtres, elle entendit frapper violemment à sa porte :
"Ambre !!! Ambre !!!!!!!!!!"

La voix de son jeune voisin de pallier retentissait dans le couloir.
La jeune femme se dirigea vers la porte et ouvrit, l'air vaguement blasé :
"Qu'est-ce qui t'arrive?"
"C'est mon frère... il est pas rentré et... J'suis sûr il fait des conneries..."

Elle soupira et lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour l'aider. Après tout, ce garçon était sympathique, il ne la regardait pas ou plus de façon méprisante, ni n'était encore vulgaire ou hautain, un garçon désormais gentil. Rebelle et parfois énervant, certes, mais sympathique.
"Et que voudrais-tu faire ?"
"Ben... je sais pas... Je voudrais essayer d'aller chercher ce grand con... J'te jure des fois j'me demande c'est qui l'ainé..."
Il tourna la tête, la moue boudeuse et contrariée.

En y réfléchissant cela faisait un moment qu’elle n’avait pas vu ni entendu son exécrable voisin…c’était en effet surprenant.
« ça fait longtemps que tu sais pas où il est? »


Dernière édition par Ambre Sevastianev le Lun 12 Oct - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J.Lawrence Wright

J.Lawrence Wright


Messages : 57
Date d'inscription : 11/09/2009


Age du Personnage : 17
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Technologue- méchano
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyLun 12 Oct - 20:30

« Ça fait longtemps que tu sais pas où il est ? »


« Ben il bossait là, il est parti avec des convoyeurs y’a un mois…on m'a prévenu qu'il était rentré avec des cyberpolitains avant hier soir… »
« Tu crois qu’il lui est arrivé un truc ? »
« Nan… la marine du port prévient immédiatement les familles dans ces cas-là… »
« Écoute…. Je sais pas moi, tu vas rentrer chez toi et attendre, qu’est-ce que tu veut qu’on fasse d’autre, jle connais pas ton frère moi. »

Elle posa la main sur son épaule - geste automatique quoiqu’assez amusant dans la mesure où il faisait facilement quinze centimètres de plus qu’elle - et le raccompagna jusqu'à son appartement.
Il lui proposa de s’asseoir sur le canapé, lui permettant au passage de remarquer que l’habituel bordel qui régnait en ces lieux était un peu atténué. Elle soupira et se pinça le nez. Lawrence était relativement agité et jetait des coups d’œil anxieux à la rue.

« La dernière fois qu’il m’a fait ça y’a un huissier qu’est venu… »
« …ha oui quand même; l’inconséquence de ce type n’a donc pas de limite. »
Elle avait visiblement prononcé la dernière phrase pour Elle mais JLaw ne pouvait qu’être d’accord, elle poursuivit : « Il part souvent longtemps comme ça ? »
« Il a pas le choix, il prend le boulot qu’on lui donne, généralement c’est plus long, genre deux ou trois mois. »
« Et il te laisse tout seul ? »
« Ça l’amuse pas hein…tu crois qu’il part en vacances ou quoi ?…il galère avec ce genre de taffe, c’est la merde ça lui fait faire des conneries… »
L’alchimiste releva légèrement un septique sourcil.
« Il fait quoi au juste ? Il est marin ou un truc du genre ? »
« Non, il est mercenaire, on le paye pour tabasser les autres et se faire trouer la peau. "

Le ton amer de la réplique laissait penser que le technologue aurait préféré voir son aîné pratiquer une profession plus orthodoxe.
Elle se leva, comprenant progressivement les inquiétudes de son jeune voisin. Ce genre de professions à risque poussait souvent les gens à des extrêmes peu reluisant, comme la drogue ou l’alcool…
« Bon… si tu veux on va ensemble au port pour essayer de retrouver sa piste… »

Sur ces mots la porte de la pièce s’ouvrit en grand, laissant la place à un Aaraon à la peau étrangement pâle. Il fit quelques pas hésitants, lâcha ce qui ressemblait à un sac de barda, et s’écroula dans l’entrée.
« Tain ! »
L’adolescent se jeta sur son frère et releva légèrement son visage. Il était plus ou moins dans les vapes et semblait franchement malade.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

Ambre Sevastianev


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 32


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyMar 13 Oct - 22:22

Ambre regarda Law se diriger avec affolement vers son frère et se leva précipitamment. Le suivant d'un pas précipité, elle comprit l'état de stress du garçon et s'approcha d'Aaraon. Son air souffrant et son visage presque déformé par la fièvre, son bras... Elle mit la main devant la bouche pour ne pas hoqueter d'écœurement et ne pas inquiéter le garçon davantage...

Le jeune homme avait une plaie assez béante, mal soignée et suintante, c'était relativement affreux. Et la fièvre délirante dans laquelle il était apparemment plongé était sûrement l'une des conséquences de ce manque notoire de soin et d'hygiène dont il n'avait pas bénéficié.
L'alchimiste attrapa le jeune cadet par une épaule et lui dit d'un ton sec : "Amène le chez moi, de suite."
Il eu l'air de vouloir protester mais obéit, inquiet, traînant et soulevant non sans mal son frère jusqu'à l'appartement de leur voisine qui traversait maintenant le couloir comme une damnée.
Elle fouilla dans un énorme placard au contenu plus qu'étrange. Diverses fioles, nombre de flacons sans étiquettes étaient entreposés là.
Personne - à part bien entendu un alchimiste - n'aurait pu distinguer de différence entre les mixtures qui pouvaient se présenter à la vue de Joan Lawrence.
Puis la jeune femme donna une série d'ordres assez froids, qui furent cependant exécutés sans rechigner. JL lui faisait confiance, elle arborait un air confiant.

"Va chercher une bassine d'eau chaude, tu vas le déshabiller et le laver un peu, quand t'auras fini tu le rhabillera bien entendu un minimum... *elle se racla la gorge* et tu lui mettras surtout un gant d'eau froide sur le front."
Attrapant une série de fioles et d'ampoules aux formes étranges et glauques qui avaient presque l'air de décoctions de charlatan, elle plissait les yeux comme pour réfléchir à la méthode la plus efficace pour agir.

***
L'adolescent avait terminé de rafraîchir le malade et regardait Ambre comme une âme en peine au chevet de son frère.
Elle arriva, les bras chargés, puis se plaça de sorte à voir le bras d'Aaraon. Ce n'était vraiment pas joli à voir...
L'occultiste n'avait jamais "soigné" quelqu'un à proprement parler, mais les décoctions particulières des alchimistes lui avaient été en partie enseignées à l'Académie. Elle n'avait pas les connaissances pour créer les plus complexes, mais s'en était procuré une bardée et tuait parfois le temps à les transmuter pour les rendre plus efficaces.
Enfin elle se retourna, et dit d'un air grave :
"Tiens bien ton frère... il va hurler et se débattre... paraît que ça arrache..."

Ambre lui montra une fiole à la décoction vert pâle qu'elle secoua devant son nez puis appliqua sans cérémonie une compresse imbibée sur la plaie.
Revenir en haut Aller en bas
J.Lawrence Wright

J.Lawrence Wright


Messages : 57
Date d'inscription : 11/09/2009


Age du Personnage : 17
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Technologue- méchano
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyMer 14 Oct - 0:04

L’occultiste appliqua sans cérémonie une compresse imbibée sur la plaie. Le désinfectant réveilla immédiatement la douleur qui s’était faite sourde jusqu’alors. Le jeune homme poussa un cri déchirant, tentant de retirer de son bras valide l’origine de l’agression. Saisissant son cadet par les cheveux il tira avec le peu de force qu’il lui restait, essayant de le renverser.

« Aïeeeuh mais bordel ! »

Law le plaqua avec force au niveau des épaules, réduisant à néant ses derniers mouvements de résistance.
Il délirait, alignant des séries de mots dans une langue abstraite, cette langue maternelle qu’il parlait tellement plus facilement que l’Astarnaïa et que seul Law était encore capable de comprendre.

« Ova Law just bring out yar dead cause it’s about tha money.”
« It’s a’right dude, take it easy…On fait quoi maintenant? »
« Je pense que tu peux le lâcher. »

Ambre saisit le poignet de son patient improvisé, cherchant le pouls de son voisin souffreteux. Il était désordonné et beaucoup trop rapide. L’octantin commençait à frissonner de façon inquiétante, toujours marmonnant. Lawrence se demanda comment il avait fait pour parvenir jusqu’à chez lui dans cet état.
Elle se tourna et attrapa deux autres de ses fioles qu'elle mélangea, puis elle traça sur le verre une série de symboles. Elle la tint dans sa main un instant et le contenu changea de couleur devant un Law septique. Elle esquissa un rire bref.

"Ça va t'inquiète pas j'suis pas un charlatan, c'est fait pour. Même si on n'est pas aussi au point que les technopolitains en la matière on n'est pas mauvais. Et je te rassure c'est pas moi qui ai préparé les potions de base, je vais pas l'empoisonner si ça peut te rassurer."
Puis ajouta : "Votre discussion à l'instant c'était... du Thikvine?"
"Euh... ouais... "

Lawrence n’avait pas envie de s’étaler sur leur vie. Après tout Aaraon et Ambre avait déjà passé un peu de temps ensemble, s’il avait voulu lui parler de la Nouvelle-Thulé il l’aurait fait. Il regarda le joli visage aux traits fatigués de son frère, les yeux perdus dans le vide il luttait contre des fantômes qui étaient étrangers à Law….du moins presque tous étrangers.

L’homme avançait en titubant dans le couloir, une main sur son flanc gauche qui saignait abondamment. Une première balle dans le dos le figea sur place, une seconde dans la tête acheva ses souffrances. Le jeune homme abaissa lentement son arme, essuyant d’un revers de main le sang qui souillait sa peau halée.
Revenir en haut Aller en bas
Aaraon C. Wright

Aaraon C. Wright


Messages : 190
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 20
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Technologue-Mercenaire
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyJeu 15 Oct - 20:58

Entre la vie et la morgue Orchides002-Copie-Copie2
L’alchimiste se pencha sur le mercenaire qui parlait tout seul, le regard dans le vide. Elle posa la main sur son visage, dissimulant les yeux violets, et s’approcha de lui « tu nous saoules avec ton blabla, tait toi un peu ». Sa voix était douce et calme, elle se doutait que le sens de ses paroles lui échapperait étant donné son état.

Contact. Des doigts fins et glacés, des paroles indéfinissables.

Profitant des quelques secondes de silence que ses gestes imposèrent au jeune homme elle souleva sa tête et lui fit avaler le contenu du petit récipient. Il fit une grimace désagréable qui laissait comprendre le goût du liquide.
"Fais pas ta chochotte, ça va calmer la fièvre et virer les saletés que tu as sûrement attrapé." Il s’étranglait à moitié mais l’essentiel était fait. Elle s’adressa derechef vers son jeune assistant.

« va chercher des vêtements propres et essaye de le changer convenablement cette fois. On ne va pas le déplacer maintenant, il reste ici. On verra plus tard »
Puis elle se leva et se mit à la fenêtre, s'assis sur le rebord et alluma une cigarette.

* * *

Le réveil était difficile. Il avait un goût amer extrêmement désagréable dans la bouche et son bras gauche était engourdi. Il se redressa avec une vague sensation de flou, sentant un mal de tête lancinant s’éveiller un peu plus à chacun de ses gestes. Il regarda autour de lui. C’était l’appartement de l’alchimiste.
Sa blessure était bandée et on avait changé ses vêtements.
Entre la vie et la morgue Orchides002-Copie-Copie

« Merde ! Le fric ! »

Il essayait vaguement de se souvenir où il avait abandonné son sac. Sac qui contenait la notification avec laquelle il devait aller retirer sa solde aux autorités des docks. Il voulu se lever mais le décors se mit à tourner autour de lui, il tomba à moitié, se rattrapant tant bien que mal au mobilier. Il avait entraîné une série de fioles dans sa chute qui s’étaient brisée bruyamment en déversant leurs contenus. Une porte s’ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

Ambre Sevastianev


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 32


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyMer 21 Oct - 18:51

Du verre se brisant...

***
Ambre avait été alertée par le boucan se déroulant à côté, elle déboula et ouvrit la porte qui donnait sur l'endroit où se reposait son voisin.
Les fioles... Et leur contenu éparpillé au sol.

*Ah noooon pas celles là... elles m'ont couté un bras... le boulet !!!*
Elle soupira et se dirigea rapidement vers Aaraon qui peinait, à moitié tombé, s'agrippant à son meuble.
"Allez viens t'assoir" Elle approcha la main mais il mit sa main devant, comme pour ne pas qu'elle l'aide.
"Il est où mon sac?" Il avait la tête baissé, le regard torve et vidé de toute énergie mais le ton qu'il avait employé déplu à la jeune femme.
"Il est où mon sac putain !!!!!!"

"Oooooh !!!" Elle eu un mouvement de recul... Mais qu'est ce qu'il avait celui là... Désagréable au possible... Il l'énervait.
"Si tu veux parler du truc que t'as fait tomber en arrivant il est chez ton frère, t'as besoin de m'agresser connard?"
Elle resta muette un instant... Elle l'avait insulté, ça lui avait échappé. En général elle avait un langage correct mais cet individu avait apparemment le don, du peu qu'elle en avait vu, de mettre les gens hors d'eux.
Elle souffla.

"Allez, viens ça sert à rien de rester accroché à mon meuble..."
Elle l'aida à se relever et le laissa retomber sur son sofa. Elle pensait à engager la conversation, mais il allait réclamer après son sac. Elle se leva et sorti sur le pallier, frappa à la porte et JL lui ouvrit.

***
"Donne le sac de ton frère, il va faire un caca nerveux si je lui donne pas..."
Il alla chercher ce que l'alchimiste lui demandait et commença a avancer en direction de l'appartement de la jeune femme. Elle le freina d'un geste de la main.
"Écoute, tu attends deux secondes, je lui donne son sac, je le laisse se calmer et je te le ramène dès qu'il va mieux. C'est pas que tu es un peu bruyant toi aussi mais oui. Alors si tu veux qu'il se repose tu prends ton mal en patience, je t'appellerai."
Elle lui arracha le sac des mains et tourna les talons, puis rentra chez elle, refermant la porte de son appartement derrière elle.

***
Aaraon la regardait, elle avait cru lire un instant une sorte de soulagement dans les yeux du malade quand elle posa le sac à côté de lui puis elle s'assit sur une chaise, silencieuse, attendant qu'il daigne dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Aaraon C. Wright

Aaraon C. Wright


Messages : 190
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 20
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Technologue-Mercenaire
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyJeu 22 Oct - 11:17

Il fouillait avec empressement dans ses affaires et en retira un papier un peu élimé. Il soupira. Tout était en ordre. Il posa le papier sur la table basse et jeta un regard à la jeune femme qui semblait assez agacée par son manège. Il esquissa un geste pour se lever de nouveau.
« Ne fait pas ça tu vas encore tomber »
« C’est toi qui m’a soigné ? »
« Non c’est ton manchot… »
« ….je te dois combien ? »
Elle tiqua, fronçant les sourcils. Il ne lui manquait plus que d’être vénal… ça faisait beaucoup de défaut pour une même personne.
« Rien je fais pas ça pour le fric ! »
« Je….merci » Le magicien ramena ses cheveux en arrière. Il avait l’air fatigué. « La dernière personne qui m’a ‘aidé’ on a du revendre des meubles pour la payer… » Il regarda les liquides de couleurs qui se mélangeaient au sol « Jsuis désolé pour tes trucs »

Elle souleva la tête et sourit à peine :
"C'est pas grave... Tant que ton frère ne se fait plus de mauvais sang et que tu vas mieux..."
Elle n'avait jamais eu l'occasion d'aider quelqu'un. Personne ne lui avait jamais rien demandé, et que Law lui fasse à ce point confiance changeait beaucoup ce qu'elle pensait des gens en général. D'abord garder un pingouin, ensuite raccommoder son frère, elle ne savait pas trop pourquoi. Certainement les gens plus simples vivaient de façon moins embarrassée par les faux semblants… Elle souffla et alla vers Aaraon, touchant son front.
"T'as encore de la fièvre, tu devrais rester allongé. J'ai dit à ton frère que tu resterais encore ici un temps pour être au calme."
Il saisit le poignet délicat de l’occultiste et la fixa. Elle se sentait mal à l’aise, elle ne connaissait que deux autres personnes capables de ce genre de regard scrutateur. Vladimir dont les yeux gris jaugeaient sans honte sa personne et Seth… Mais là c’était encore différent, le regard de quelqu’un qui n’avait visiblement aucun sens des limites personnelles, franc et direct.

« T’es sympa…mais t’es quand même moche ! »
Il affichait un pâle sourire provocateur, attendant la réaction d’Ambre comme un gamin.
« pfff c’est juste que tu vois flou, imbécile »
« yep… somethin’ like tha’ »
Il la lâcha et s’allongea, le dos de la main sur le visage.

Demain il retournerait au port. Il leur ferait payer d’avoir attendu stupidement après sa mort, les parasites comme lui étaient beaucoup plus résistants que ce qu’on pouvait croire…et puis peut être que Lowell lui aura renvoyé quelque chose…après, il n'était pas impossible qu'il n'ait même pas reçu son télégramme, peut être avait-il finit par reconstruire sa vie ailleurs.
Il songea aux avis de recherche qu’il avait vu à Emporiôn concernant un évadé d’asile psychiatrique tueur en série, aux nombreux faits divers qui envahissaient les journaux avant son départ et qui ressemblaient tellement à l’affaire Abel… Lowell, lui au moins, allait sûrement enfin trouver de quoi apaiser son âme, si ce n’était pas déjà fait.

Il s’enfonçait lentement dans le flot des pensées confuses du sommeil. Un capitaine pirate avec des airs de général en chef, Octantis s’élevant d’entre les brumes matinales, Lawrence qui essayait de lui expliquer quelque chose, la louve dans un bois sombre la patte prise dans un piège…

Ambre.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

Ambre Sevastianev


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 32


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyDim 1 Nov - 21:49

Le lendemain Ambre se leva tôt. Elle eu un sursaut lorsqu'elle vit Aaraon sur son canapé. Les idées embrumées du réveil lui avaient fait oublier sa présence et elle se rasséréna rapidement.
La machine à café faisait son travail sans grand bruit, puis elle prit les deux tasses et se dirigea vers le salon. Elle avala la boisson chaude d'une traite et posa celle destinée au jeune homme sur la table basse. Il marmonnait des mots incompréhensibles et s'agitait. L'alchimiste s'approcha.

Une voix. Un danger?

Avant même d'avoir pu doucement souffler à l'énergumène de se réveiller, fut-elle attrapée et plaquée rudement au sol.
Entre la vie et la morgue Uhuy8d
Aaraon affichait maintenant un air aussi choqué que le sien.
"Ah je... sorry... I..."
Ses yeux clignotaient d'étranges lueurs jaunes et blanches, le choc avait été assez violent, elle tentait de faire la mise au point en fixant le jeune homme au dessus d'elle.
"Euh... Si tu pouvais me lâcher maintenant ça... ça m'arrangerait... en fait."

Il se passa tout de même quelques secondes, quelques éternelles secondes dans une posture tout aussi inconfortable qu'honteuse avant qu'ils ne daignent faire autre chose que se fixer l'air abruti...
Ambre se leva enfin, en poussant légèrement le mage. Il s'était assis et avait l'air de bouder, tout piteux tel un enfant ayant fait une grosse bêtise. Elle aurait eu envie de lui lancer une pique mais s'abstint et dit plutôt :
"Ça va, pour quelqu'un qui a frôlé la mort tu as de bons réflexes au réveil..." Elle accompagna ses paroles en se frottant l'arrière du crâne et, devant le mutisme du jeune homme s'approcha de son bras en le prévenant :
"Attention hein, si t'essayes de me coller une beigne parce que tu veux pas qu'on touche à ton bras j'aurais tout aussi vite fait de t'empoisonner avec les bidules qu'il me reste."
"Ouais bien sûr..."

Pendant qu'elle défaisait son pansement, elle se heurtait au regard insistant du jeune homme. Elle referma son bandage avec précipitation, notant au passage que sa peau était très froide. Sûrement un contre coup de l'infection et de la fièvre.
"Je dois aller au port tout à l'heure"
Ah, il s'était enfin décidé à parler, bien.
"Hum oui pourquoi tu me dis ça?"
"Mon frère m'a dit que tu cherchais du taf. C'est un assez bon endroit pour en trouver."
"Ah euh... ok. Je peux venir c'est ça?"
"Ben ouais si j't'en parle..."
"Bon ben... Je vais me couvrir alors, tu devrais boire ton café, ça te réveillera et en plus ça te réchauffera, tu es glacé."

Puis elle partit en direction de sa chambre, laissant le jeune homme tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Aaraon C. Wright

Aaraon C. Wright


Messages : 190
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 20
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Technologue-Mercenaire
Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue EmptyDim 29 Nov - 0:45

Il regarda sans grand enthousiasme la tasse de café qui refroidissait devant lui. Il n’avait pas spécialement l’impression d’avoir froid, d’ailleurs il n’avait jamais froid à Range Harbor, le climat tempéré de l’Apartadiza était autrement plus clément que celui d’Octantis. Il soupira.

Sans prêter plus d’attention au récipient il tenta de rassembler vaguement ses cheveux, abandonnant tout espoir d’avoir l’air coiffé, et passa à la hâte sa veste. Il était pressé de passer le bonjour à Horace Hingelton et son associé…
« Bon t’es prêtes ? »
« Oui deux minutes… »
Il saisit son ordre de mission et le fourra dans sa poche, récupérant au passage un carré de sucre sur la table, bien plus intéressant que l’ignoble café qu’elle lui avait proposé. Elle était lente. Il jeta un œil circonspect sur les fioles d’alchimiste qui traînaient un peu partout et grogna.
Son bras était encore douloureux mais ce n’était en rien comparable avec le désordre précédent. Il songea que ce n’était pas la première fois qu’une blessure le réduisait à un état aussi pitoyable, c’était en fait de plus en plus fréquent depuis qu’il habitait Astray. Un gars d’Habiltas lui avait expliqué que certaines Cités Mages étaient de véritables entités, vivants de la magie de leurs habitants qui étaient les organes de chair d’un corps de pierre. Et comme toute parcelle d’une anatomie il n’était pas possible à ces organes de vivre sans leur enveloppe. C’était peut être vrai.

« On y va ? »

***

suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Entre la vie et la morgue Empty
MessageSujet: Re: Entre la vie et la morgue   Entre la vie et la morgue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre la vie et la morgue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Quartier populaire des Range-Docks-
Sauter vers: