AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rétro - 1 semaine auparavant] Douloureux souvenirs [violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anya Stadtfeld

avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 10/09/2009


Age du Personnage : 22 ans
Alignement: Chaotique Bon
Classe - Fonction: Mercenaire cyberpolitaine
MessageSujet: [Rétro - 1 semaine auparavant] Douloureux souvenirs [violence]   Sam 9 Jan - 20:51

La brise marine soufflait doucement, portant embruns et odeur de la marée, secouant doucement herbes et branches d'arbres dans un doux frottement qui venait se mêler au bruit du ressac et aux cris des oiseaux marins. Le soleil descendait sur l'horizon, son éclat orangé miroitant à la surface de l'onde. Les vagues venaient clapoter sur la surface métallique de la coque échouée sur le rivage, près de quatre cent mètres devant Anya.

La jeune femme était allongée sur une petite butte qui dominait la baie où le vaisseau contrebandier reposait. Pris en chasse par la marine, les hors la loi avaient tenté de manoeuvrer au milieu des récifs pour semer leur poursuivants. La tentative ne s'était de toute évidence pas soldée de la manière qu'ils l'espéraient. Toutefois, heureusement pour eux, la baie n'était pas accessible pour les croiseurs et était en plus dissimulée à leur vue. Cependant ils étaient encore loin d'être tirés d'affaire. En fait, leur heure avait déjà sonné, même s'ils l'ignoraient encore.


"Poséïdon à Sirène, situation?" fit la voix du sergent Vasner dans l'oreille de la jeune caporal des FIRDC (Forces d'Intervention Rapide de Défense Côtière, une division anti piraterie). Anya balaya une dernière fois le pont du navire de la lunette de son fusil de précision avant de répondre.

"Trois contacts positifs. Un dans la vigie, les deux autres en patrouille sur le pont. Demande permission de neutraliser les sentinelles." répondit elle sommairement en évitant de hausser la voix, plus par pure concentration que par peur d'être entendue.

"Permission accordée, Sirène. Attendons le signal."

Anya fit brièvement tourner les articulations de ses épaules pour se détendre avant le tir puis s'immobilisa de nouveau. Elle chercha le contrebandier positionné dans la vigie du navire de sa lunette. Le trouvant rapidement, elle fit coïncider son viseur et la tête de sa cible. La jeune femme prit une longue inspiration puis cessa de respirer. Son index droit commença à appuyer sur la détente. Sentant le vent venir de la mer, elle entreprit de viser un plus à gauche pour prendre en compte l'effet de coriolis. Son doigt se crispa sur la gâchette. L'arme tressauta légèrement tandis que la balle filait vers sa cible, le bruit du tir étouffé par le silencieux au bout du canon.
De sa lunette, Anya vit l'homme basculer en arrière pour ne plus se relever. Se mettant de nouveau à respirer, elle chercha ensuite le premier des deux gardes faisant leur ronde sur le pont. L'homme marchait en jetant de fréquent coups d'oeil par dessus le bastingage, ignorant la mort de son camarade et son propre destin.
Anya cala sa visée non pas directement sur sa cible mais légèrement devant elle, anticipant son mouvement. Elle bloqua de nouveau sa respiration et appuya sur la détente. Le contrebandier s'écrasa contre l'un des canaux de sauvetage, la cervelle réduite en bouillie.
Sans attendre, la jeune femme passa au troisième homme de l'autre côté du pont. Alors qu'elle règlait une nouvelle fois sa visée, le garde se retourna et aperçut le corps de son homologue. Il ouvrit la bouche pour hurler un avertissement au reste de l'équipage mais la balle le faucha avant que le moindre son ait pu sortir d'entre ses lèvres. Laissant tomber son fusil, le pirate bascula en arrière, par dessus la rambarde et tomba à la mer.


"Ciel bleu, je répète, ciel bleu!" fit Anya dans son communicateur, le code indiquant au reste de la troupe que les sentinelles ennemies étaient éliminées.

"Bien reçu, Sirène. Début de l'opération. Quittez votre poste pour vous joindre à l'assaut. Terminé." répliqua le sergent.

Anya se releva, enroula le fusil dans la couverture de camouflage qui la recouvrait jusqu'alors et dissimula le tout dans un buisson. Elle n'en aurait pas besoin pour les combats rapprochés qui auraient lieu au sein des coursives du vaisseau. Empoignant la SMG qui lui servait d'arme d'appoint, elle s'élança vers le bateau, dévalant la butte tandis que, sur la plage, les autres membres des FIRDC se jetaient déjà à l'abordage.


"Blue team en position. Entrons dans le bâtiment." entendit elle sur le canal général peu avant qu'une explosion secoue le flanc droit du navire, les soldats se frayant un chemin dans la coque déjà fragilisée à coup d'explosifs.

"Contact. Tir d'armes légères sur notre position.....Tango à terre. Zone d'insertion sécurisée. Aucune trace de la marchandise pour le moment. En progression vers la proue." reprit la voix laconiquement.

"Red team en progression vers la poupe." fut il répondu à peine une seconde plus tard.

Anya s'engagea sur la plage au pas de course. La brèche n'était plus qu'à une centaine de mètres.


"Blue team à Poséïdon. Cargaison localisée. On dirait qu'ils transportaient des cages... Attendez... Elles ont du être endommagées durant le naufrage. Bordel, mais qu'est ce qu'ils trimballaient? Les barreaux sont carrément tordus..." reprit la première voix quelques instants plus tard.

"Poséïdon à Blue team. Je veux un rapport détaillé.
- La cargaison était composée de trois grandes cage de dix mètres d'arête. Les barreaux sont morts. On dirait qu'ils ont été esquintés par les récifs...ou alors ça a été ouvert de l'intérieur...
- J'ai des cadavres par ici. C'est pas joli à voir. On dirait qu'ils ont été déchiquetés." intervint le second membre de la Blue team.

"Ok Blue team, poursuivez les recherches et restez sur vos gardes. Red team, du nouveau de votre côté?
- Négatif, Poséïdon. Les coursives sont désertes.
- Reçu. Poursuivez. Sirène, situation?
- J'entre dans le navire. RAS.
- Ok. Continuez l'opération. Poséïdon, terminé."

Anya passa la brèche en pointant son arme devant elle. Le trou béant dans la coque donnait sur l'une des cales du bâtiment. L'endroit était désert. Seuls des grincements métalliques sourds et le bruits de gouttes d'eau s'écrasant sur le sol grillagé brisaient le silence. S'ils y avait un jour eut de l'électricité sur ce pont, elle était en rade depuis un moment, à tel point qu'une chape de ténèbres engloutissait la pièce, la seule lumière provenant de la brèche percée par les charge de l'équipe d'assaut. Anya abaissa les lunettes de vision nocturne de son casque afin d'y voir plus clair puis se décala dans un coin d'ombre histoire d'éviter de rester une jolie cible sombre se découpant dans la clarté qui pénétrait par la coque éventrée. Son rôle, si tout se passait bien, consisterait uniquement à garder la brèche au cas où les contrebandiers voudraient fuir par là. Si, cependant, une des équipes se retrouvait en difficulté, elle servirait de renfort. Une longue minute s'écoula sans que rien ne bouge.

"Ici Blue team, on a du mouvement. Shark part en reco." Soudain, un cri déchirant emplit la fréquence, un cri de douleur, celui de Shark...
"CONTACT! Un homme à terre! Bordel mais c'est quoi cette saloperie? Merde! Chimères! Je répète, chimères!" hurla le second membres de la Blue team qui appuyait ses cris de longues rafales automatiques.

"Poséïdon à Blue team! Évaluation de l'opposition!
- J'en sais rien, merde! Quatre, peut être cinq!
- Poséïdon à Red team, abandonnez l'objectif et dirigez vous vers...
- Contacts multiples! La ZI est chaude, je répète, la ZI est chaude. Impossible de bouger!
- Poséïdon à Sirène. Abandon de l'objectif. Portez assistance à la Blue team!
- Reçu, Poséïdon. Sirène en mouvement." répliqua Anya en se mettant à courir en direction de la proue.

Alors qu'elle se rapprochait du dernier lieu d'émission de la Blue team, Anya se rendit compte que les rafales automatiques avaient cessées. Seul le bruit de sa course sur le sol grillagé troublait le silence inquiétant des lieux. La jeune femme ralentit alors et se mit à avancer prudemment arme pointée, sécurité désengagée. Elle tomba tout d'abord sur Shark. Son corps était adossé à la paroi. Son gilet tactique avait été sauvagement lacéré et son ventre était ouvert, laissant s'échapper ses viscères qui pendaient mollement devant lui. Une odeur pestilentielle commençait déjà à émaner de la blessure à vif. Anya ne s'en rendit pas tout de suite compte mais il manquait une partie des intestins, comme ci on les avait...dévorés. Le coeur de la jeune femme se mit à battre de plus en plus fort, à tel point qu'elle eu bientôt l'impression de ne plus entendre que cela.
Plus loin, derrière une pile de caisses étaient étendus trois corps monstrueux, mélange abominable et insensé de plusieurs créatures du règne animal. En se rapprochant des cadavres criblés de balles, Anya aperçu quelque chose d'étrange. On aurait dit que les différentes parties de ces créatures étaient liées, non pas de manière naturelle ou du moins organique comme chez les monstres produits par la jonction, mais artificiellement, par chirurgie ou transmutation. Ce n'est que sortant de cette observation dérangeante que la jeune femme aperçu le dernier corps, celui du second membre de la Blue team, Manta. Sa tête avait gonflée de manière atroce autour de deux petites blessures tubulaires. Sous la pression, l'un de ses yeux avait explosé, répandant une humeur vitreuse sur son visage ravagé. Le plaies étaient purulentes et suintaient d'une liquide noir de mauvais augure. Anya dut détourner le regard pour ne pas vomir.


"Sirène à Poséïdon. J'ai localisé la Blue team...ils sont morts... J'ai aussi trouvé trois cadavres de chimères, mais on dirait qu'il s'agit d'expérimentation de labo." fit elle dans la radio. Elle n'entendit jamais la réponse de Poséïdon. A peine avait elle finit de parler qu'une masse pesante s'abattit sur elle depuis le plafond. Tombant à la renverse, Anya se retrouva sous un corps arachnéen surmonté d'un torse recouvert de chitine et d'une tête de serpent monstrueuse. La chimère projeta sa tête en avant dans un sifflement, cherchant à mordre Anya pendant que ses pattes l'immobilisaient sous elle, mais la jeune femme parvint tout de même à rouler de côté, évitant la morsure fatale qui avait eu raison de Manta. Sans chercher réellement à viser, Anya appuya sur la détente de son arme, arrosant le bulbe arachnéen de projectile. La bête recula en hurlant tandis que l'arme traçait des sillons dans son abdomen, projetant des effluves de sang jaunâtre aux alentours. Profitant de ce répit inespéré, Anya se releva et porta la main gauche à sa ceinture. Se saisissant d'une grenade, elle la ramena devant son visage, prit la goupille entre ses dents et lança l'engin de mort droit dans la gueule du monstre qui revenait à la charge. La détonation réduisit la tête serpentine à l'état de pulpe sanguinolente, projetant de son souffle la jeune femme contre les caisses où reposait Manta.

"Sirène, vous me recevez?" demanda avec insistance la voix du sergent dans ses écouteurs alors qu'elle se relevait péniblement.
"Je vous reçois, Poséïdon. Tango éliminé.
- Très bien. Rejoignez le pont principal pour évacuation. Je suis en route avec l'hélico.
- Reçu, Poséïdon. Je vous rejoint dans cinq..."

Anya s'interrompit en entendant un grondement dans son dos. Se retournant, elle se trouva face à deux yeux rouges comme des braises incandescentes. La jeune femme leva le bras droit qui tenait son arme, prête à ouvrir le feu mais la créature fut plus rapide. La jeune femme vit une gueule gargantuesque garnie de crocs effilés s'ouvrir et de refermer en un éclair sur son bras...

_________________________

Anya se réveilla en sursaut, son coeur battant la chamade, ses cheveux poisseux de sueur collant à ses tempes et les yeux écarquillés de terreur. Il lui fallu quelques instants pour réaliser qu'elle était revenue dans sa chambre et non plus sur ce rafiot de malheur. Elle se calma bien vite et se leva pour aller se raffraîchir. Arrivant dans la salle de bain elle ouvrit le robinet et plaça ses mains dessous pour reccueillir de l'eau dans ses paumes et se la passer sur le visage. Son regard s'arrêta sur son bras droit. Ce jour là, la créature le lui avait arraché, réduisant en miette le bijou de technologie qui remplaçait un membre déjà manquant, exitant ses nerfs jusqu'à lui faire ressentir la même agonie qu'elle avait connu bien des années plus tôt. Ce soir là, dans cette carcasse de navire, elle aurait du mourir. Heureusement pour elle, la Red team, qui s'était débarrassée de ses propres ennuis (une bandes de contrebandiés qui s'étaient réfugiés la pour éviter les chimères), avait décidé de passer la chercher au lieu de se rendre directement sur le pont pour extraction. Il lui avaient sauvé la vie...
Plus tard elle avait appris que ses suppositions avaient été fondées. Les chimères avaient été crées artificiellement afin de garnir la ménagerie d'une sorte de colisée underground où étaient organisés des combats entre chimères, ainsi que des distractions plus atroces encore comme de pauvres gens kidnappés à la seul fin d'être jetés en patures à ces créatures de cauchemars devant une foule ivre de sang. Le colisée avait bien entendu été démentelé, les bêtes abattues et les responsables jugés mais il avait fallu le sacrifice de la Blue team pour ça...

Chassant ces idées moroses de son esprit, Anya retourna se coucher, espérant que la nuit se finirait plus tranquillement qu'elle n'avait commencé...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Rétro - 1 semaine auparavant] Douloureux souvenirs [violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Résidential district-
Sauter vers: