AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - Game Over - [violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: - Game Over - [violence]   Mer 20 Jan - 17:22

Ambre s’était pointée à l’improviste. Elle n’avait plus eu envie de voir Seth pendant quelques jours vu la violence de leur précédente dispute et avait prétexté quelconque affaire avec son grand père.
Seth la fascinait, oui, l’attirait surtout, mais elle commençait à avoir peur... Vous savez ? Ce genre d’appréhension que vous ne savez contrôler, ce genre de frayeur qui vous prend aux tripes à chaque fois que vous croisez le regard de cette personne pourtant familière mais...
Malade ?... Dangereux en tout cas, oui, il l’était... Il avait presque failli la tuer en l’étranglant, elle se savait prise au piège, sachant ce qui l’attendait à chacune de leur joute...
Ires soudaines, cris et fracas, perversions et violence... Et par peur, Ambre restait...

La jeune femme sonna, quelqu’un vint lui ouvrir… C’était l’une des catins aux airs vaguement nordiques de cette « Jet Set » cyberpolitaine qu’il fréquentait. Ambre constata que si sa plastique refaite lui donnait l’air « parfaite », elle n’en avait pas moins l’air d’une poupée en plastique vide, sans charme ni charisme. Nous n’allons pas notifier la conversation de la présente qui ne se résumait qu’à couleur de vernis à ongles, chaussures, sac à mains et paraissait perdue lorsque qu’on parlait d’autre chose.
La blonde était en simple chemise apparemment nue sous ce vêtement improvisé.

« Ah tu tombes à pic on était justement en train de parler de toi… »

Quelque chose de louche... Ce n’est pas la première fois que l’une de ces pétasses se trimballe cul nu chez le jeune homme mais une sorte de malaise indescriptible s’empara d’elle...
Elle, toutes les autres, tous les autres, comme Daniel, dans son lit...
Trop aveuglée par sa propre fascination et sa crainte de lui pour ne pas voir que quand elle n’était pas là il s’amusait bien sans elle.

Ambre serra le poing et grinça des dents.
« Ah oui je vois, très bien… Ceci explique ta chemise de nuit ? »

Elle savait que la blonde la haïssait, comme toutes les autres d’ailleurs, à cause du monopole qu’il avait fondé autour d’Ambre… Cependant cet état « privilégié », si nous pouvons le qualifier ainsi, n’empêchait pas l’Alchimiste de bouilloner de rage et de crever de jalousie... Si elle tolérait Daniel, c’était parce qu’il était différent, mais elles...

« Oui d’ailleurs nous nous sommes bien amusés. »

Ces mots la firent sortir de sa torpeur furieuse... Irina la cherchait, elle savait qu’Ambre se doutait de l'addiction aux soirées « bizarres » du cyberpolitain et qu'il n’était pas net, alors exclusif à ce sujet ?
Perversions, haine, violence, et de surcroit son appétit trop important en la matière trahissait beaucoup de choses maintenant qu'elle prenait du recul.

La nordique profita de l’expression contrariée de sa rivale qui tentait de se contenir dans le but de la faire réagir. Jalousie vis à vis de cette fille qui n’était même pas cyberpolitaine, qui n’était même pas passionnée de mode et de potins.
L'héritière Sevastianev n’a d’ordinaire pas ce que l’on appelle notion de rivalité, cependant le fait que cette cruche l’humilie ainsi, et devant des gens qui, pour couronner le tout, tendaient maintenant l’oreille, la mettait hors de ses gonds…

La petite brune prit une grande inspiration et dit simplement :
« Oh oui d’ailleurs maintenant que tu y es, c’est vrai que quand moi je suis là il s’attarde beaucoup sur toi... »

Effrontée, pleine de hargne, elle rajouta :
« Donc maintenant tu dégages ou je te transmute la gueule, puis c’est pas qu’ils ont loupé ton nouveau nez mais bon…»

En guise d’exemple elle plaqua violemment sa main sur le mur extérieur, qui se torsada et se déforma à une vitesse telle qu’il vint frapper violemment la cage thoracique d’Irina, l’envoyant s’écraser au sol, lui laissant échapper un hurlement de douleur.
Se faire ridiculiser en public et par une salope. Acte impardonnable pour cet être empli de superbe et d’orgueil.
Furieuse, elle déboula brutalement à l’intérieur. Les quelques visages déformés par la surprise eurent un soubressaut. Irina, elle, haletait au sol, les côtes très certainement brisées, sa chemise qui ne cachait maintenant plus rien et qui laissait voir sa répugnante intimité.

Un éclat empli de rage :
« Seth !! Espèce de pauvre tâche, tu sais quoi, va te faire foutre de toute manière vu que tu trouves mieux ailleurs ! Définitif ! »

Elle commençait presque à parler comme Vladimir… Ce qu’elle constata avec désinvolture. Puis elle se retourna, jetant un regard aussi narquois à la fille en train de pleurer, pliée au sol, peinant à respirer.
Jamais elle n’avait eu d’accès de violence tel envers quelqu’un. Malgré son éducation, elle se désolait parfois d’agir sans se raisonner. Et il ne sera pas caché que paradoxalement, elle s’était pourtant contenue, à ce moment là. Son égo brisé, plus rien ne comptait.
Mettant lentement son deuxième gant, elle se baissa, regardant la pétasse avec défit.
Les jeunes cyberpolitains commencèrent à se lever, et Seth pointa le bout de son nez...

« Qu’est ce que tu fous bordel ???? » L’expression de rage qu’il arborait lui allait si bien…
« N’approche pas ! »

Sans tenir compte des mots d’Ambre, Seth avança très rapidement, il avait l’air furieux. L’alchimiste quant à elle commençait à angoisser. Elle posa la main sur le bras de la femme et s'époumona à nouveau, lui ordonnant de ne pas bouger... Mais comme elle s’en était douté, il n’obtempérait pas...
Quelques mots d’un dialecte perdu, des yeux qui se ferment, puis un glapissement sinistre et déchirant emplit la propriété.
La pauvre fille se convulsa.

« MAIS QU’EST-CE QU’ELLE LUI FAIT ??? IRINA ??? » Cria l’une des Cyber.

Ambre se leva et recula, regardant avec affront le neveu Liekaterinev, puis se tourna brutalement et couru, se dirigeant à l’extérieur avec une célérité certaine.
Tant de temps perdu avec lui, tant de choses supportées si longtemps pour qu’au final elle n’aie jamais eu sa totale exclusivité.
Elle traça sa route encore, toujours plus vite, et longtemps, jusqu’à s’épuiser. Et alors qu’elle commençait à sentir ses forces l’abandonner, elle s’arrêta, s’appuyant contre un mur de pierres rongé par l’érosion et couvert de lierre mort, le visage blanc de colère, et de ses propres morsures les lèvres en sang.

Sa fierté brisée, son égo mutilé, plus rien ne comptait.
Désormais tout était terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: - Game Over - [violence]   Jeu 21 Jan - 14:10

Seth s’était figé à quelque pas de la poupée cyberpolitaine qui tressaillait en gémissant. Autour d’eux un terrible silence était tombé et d’aucun dans la pièce n’osait ne serait ce que respirer bruyamment.
Elle était partie.
Son expression colérique s’affaissa lentement, laissant place à un masque inexpressif. Il se pencha sur la pétasse agonisante qui s’agrippa désespérément à son bras droit. Elle était ridicule, un filet de bave coulait grossièrement de la commissure de ses lèvres refaites. Pitoyable jouet cassé. Elle baragouina difficilement :
« Urg..Ai…aide-moi »
« Tu pourrais au moins avoir la correction de crever en silence. ‘Aide toi le ciel t’aidera ‘ tu connais ? »
Un sourire mauvais s’étala sur son visage opalescent. Il détacha le calibre fixé à sa ceinture et appliqua le canon sur le front de la blonde qui geignait. La déflagration retentit, arrachant quelques cris apeurés à l’assemblée. La main d’Irina se détacha mollement du septemtrionin. Elle tomba, sans vie, dans les miasmes de sa propre boite crânienne qui s’étalaient atour d’elle. Seth se redressa et observa froidement le cadavre. Le bras qu’avait touchée Ambre était déformé et une partie du vêtement qui l’entourait était déchiré. Il songea incongrûment que c’était vraiment regrettable pour sa chemise.

***

Scott Benson s’agitait en tout sens, son costume trois pièces beigeâtres et son nœud papillon rouge à carreaux noir lui donnant des airs de doryphore cocaïnomane. Magda Stevenson, elle, se tenait immobile et observait pensivement la scène, un stylo coincé entre ses généreuses lèvres maquillées.
Benson&Stevenson était de loin le cabinet d’avocat le plus plébiscité de Consortium. Les deux acolytes s’étaient rencontrés sur les bancs de la fac et ne s’étaient dès lors jamais quittés. Il était petit, roux et légèrement enrobé. Elle était grande, brune et pulpeuse. Tous deux arboraient une coupe au bol identique, des costumes similaires, et chaussaient de petites lunettes rondes et sympathiques. Leur atypie notoire était au diapason de leur extraordinaire efficacité. Ils étaient les avocats du diable. Aucune juridiction, aucun tribunal pénal ne leur avait jamais tenu tête.
Le petit homme se tourna vers Seth et débuta avec emphase :
« Daaaarliiing darling darling… comment peux-tu nous faire ça !? »
Il s’approcha de son client et, tendant les mains vers la haute silhouette du jeune homme, attrapa le col de son vêtement et poursuivit son laïus.
« Passe encore la destruction du Casino des Ottinos…Mais là…tuer Irina Favre en public c’est du suicide médiatique ! »
Il le lâcha et recommença à s’agiter stupidement dans le vide.
« Mon ange, arrêtes toi, tu sues et ça m’énerve » Coupa Magda « Bien vous avez donc tiré une seule fois, à bout portant, et en présence de… » Elle souleva quelques pages de son bloc-notes « douze personnes c’est ça ? »

Seth pencha légèrement la tête en guise d’acquiescement. L’avocat rondouillard ne cessait de lui passer sous le nez, agitant un mégot de cigarette dont la fumée nauséabonde l’agressait franchement, le poussant à tousser discrètement à chaque passage pétulant du rouquin. Il était plus livide que jamais. La juriste le regarda par-dessus ses lunettes et, secouant sa main évasivement dans sa direction :
« Vous devriez vous asseoir, vous êtes blanc comme un linge c’est à faire peur ..»
« Non ça ira »
Elle souleva légèrement un sourcil incrédule et impeccablement épilé.
« Mon ange, arrêtes avec cette cigarette ! »
Scott se retourna vivement vers le cyberpolitain, écrasant d’un geste évasif son mégot sur le talon de sa chaussure en peau de crocodile, et se planta droit comme un piquet, un bras le long du corps l’autre soutenant son menton.
« Tell me darling ! Il y avait bien cette autre femme là…L’alchimiste hum, nous pourrions éventuellement déplacer la faute sur elle ? »
Seth se crispa instantanément au souvenir de la jeune occultiste quittant en courrant le hall, quelques heures auparavant.
« Non mon cœur, il s’agissait d’Ambre Sevastinev… »
« Oulah ! Bigre non ! Défendre un Likaterinev je veux bien, mais pas contre un Sevastinev » Le pansu s’essuya évasivement le front à l’aide d’un mouchoir assorti à son nœud papillon.
« L’ennui en fait c’est l’importance du nombre des témoins… »
« ça peut s’arranger » Articula Seth d’une voix sourde.
Magda émit un bref rire cristallin « Ha ? et comment ? En les tuant eux et leurs familles avant de planter leurs têtes sur des piques ? Soyons sérieux…en effet vous avez sans aucun doute les moyens d’en corrompre une partie et d'en terroriser une autre, pour les restants c’est à nous de trouver une solution sans quoi nous ne vous serions pas d’une très grande utilité » Elle esquissa un bref clin d’œil charmeur à l’adresse du mafieux qui s’accordait tout à fait au reste de sa gestuelle, et secoua doucement sa masse de cheveux pour dégager une mèche qui lui barrait la vue.

La grande brune traversa la pièce et fit un signe à son associé potelé, qui la suivit nerveusement de ses courtes jambes. Travailler pour Seth Liekaterinev était pour eux un véritable bonheur, un défit chaque jour plus amusant. Des affaires torves, malsaines, odieuses et des résolutions obscènes. Le sel de la vie en bref. Les deux baratineurs aux allures de clones ratés saluèrent simultanément le cyberpolitain.

« N’ayez aucune inquiétude, avec Benson&Stevenson la victime ne fait jamais le poids »
« Oui enfin là c’est une fille de Sénateur quand même… »
« Benson ! »
« Pardon mon cœur… »

Seth les regarda s’éloigner, las de leur manège. Las en général d’ailleurs. Il se retourna lentement vers le drap qui recouvrait le corps mutilé d’Irina. C’était à cause d’elle qu’Ambre était partie…à cause d’eux. Il les haïssait tous.
Il se laissa tomber dans un fauteuil, la tête entre les mains.





Je veux te protéger, être le seul à te faire du mal. Te garder avec moi, et t’enfermer loin des autres. Je veux te prendre dans mes bras, et te serrer jusqu'à ce que tu étouffes. Détruire ce qui t’entoure pour devenir ta vie.
Ta mort.


[hrp admirez la cheapitude de l'illustration x"D ]
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Re: - Game Over - [violence]   Jeu 11 Fév - 12:43

S’’assoir à l’écart d’un square, jambes repliées entourées par ses propres bras, tremblante, les seuls bruits de la ville comme compagnes. Les moteurs des voitures ronflaient au loin, quelques coups de klaxons, les paroles inaudibles des gens, plus loin. La danse incessante de la vie quotidienne, celle de Range Harbor.
Aucune larme ne venait souiller ce visage empli de colère, aucune expression ne venait trancher cet apparent calme. Et pourtant... Il fallait s’en aller, se faire oublier, mais surtout...
Réussir à l’oublier.
Ambre se souvint des disputes violentes, des gens autour d’elle qui la fuyaient parce qu’il ne pouvait souffrir qu’elle ne voit d’autres que lui, le moment où il avait failli la tuer, l’étranglant, la violentant, e elle se souvint de quand elle avait tenté de l’éviter pendant plusieurs semaines… Et que cela s’était soldé par un acte forcé sur un bureau, le tintement métallique d’une assourdissante musique couvrant ses propres cris… Non, elle ne voulait pas de tout ça... Elle ne voulait pas de sa folie.
Elle leva les yeux au ciel, chancelante, il fallait simplement…
Lui échapper.
Puis sa tête tomba, heurtant violemment ses genoux.


Je veux devenir ta drogue, ton addiction. Que tu m’appartiennes et à aucun autre. Je veux que tu me prennes dans tes bras et que tu souffres. Te regarder sombrer et être ta seule lumière. Je veux te voir te détruire et devenir ta vie.
Ta mort.



Après plus d'une heure, à rester là, les yeux clos, elle erra dans les rues du consortium... Puis s'arrêta devant les portes d'un bar miteux.
Elle s'assit au comptoir et demanda un Gin et resta là, longtemps. les rires lui parvenant, les voix, lui semblant si lointaines...
I set the fire to the Third bar - Thème musical


Puis le bar ferma.
Elle se dirigea vers un hôtel, et y passa la nuit, celle d'après, puis encore tant d'autres...

*****

« Que s’est-il passé, mademoiselle Sevastianev ?
-Je vous ai déjà raconté.
-Soit, mais là c’est sur une affaire de meurtre que nous devons travailler. Vous êtes sous la protection du procureur. Seth Liekaterinev, est-ce lui qui a tué Irina Favre ?
-Je vous l’ai dit, j’étais déjà partie...
-Bien, la déformation du bras relevée par le médecin légiste est formelle mademoiselle. Nous avons fait intervenir des médecins alchimistes qui ont témoigné d’une transformation de matière par un procédé de transmutation qui euh... Enfin peu importe. Qui plus est sur les lieux du crime, le mur était complètement déformé et la victime avait trois côtes brisées ! Vous êtes, à ce que nous savons, la seule alchimiste présente sur les lieux. Je voudrais que vous me réexpliquiez.
-Je vous l’ai déjà dit...
-Soyez moins bornée vous voulez ? Nous n’avons aucun motif d’inculpation vis à vis de Liekaterinev ! »

L’enquêteur se leva et frappa sur la table, provocant un sursaut chez la jeune femme. L’interrogatoire était interminable... Ambre ne supportait plus, cela faisait des heures qu’elle était dans ce bureau...

« ... Je suis arrivée chez Seth Liekaterinev, je me suis disputée avec Irina...
-A quel sujet mademoiselle ?
-...
-Je vous PRIE de bien vouloir COLLABORER, il s’agit d’un MEURTRE dont nous parlons...
-Elle couchait avec Seth
-Qui était votre petit ami...
-Si on peut appeler ça comme ça...
-Et donc, que s’est-il passé ?
-J’ai sonné, elle m’a ouvert et m’a provoqué. J’ai transmuté le mur pour la faire dégager. Puis je suis allée vers elle et j’ai transmuté son bras, elle aurait résolu ça avec quelques opérations, elle avait l’habitude de passer sur le billard de toute manière...
-Je vous prie... S’il vous PLAIT, mademoiselle, de cesser vos sarcasmes. Donc vous êtes arrivée, et pourquoi avoir usé de violence ?
-J’étais énervée, elle me provoquait, et je la détestais...
-Soit... Mais vous auriez pu également la tuer !
-A ce que je sache, je ne suis pas armée, d’après ce que m’ont dit mes avocats elle a été tuée d’une balle dans la tête. Donc ce n’est pas moi.
-Vous avez une idée ?
-Non, je vous l’ai dit.
-Donc je récapitule, vous vous êtes disputée avec Irina Favre, vous avez transmuté le mur, lui brisant les côtes en l’envoyant à terre, puis, vous êtes allée transmuter son bras, et ensuite.
-Seth est arrivé, furieux que j’aie défoncé l’une de ses... bref... Donc Seth est arrivé, et je suis partie. Je ne veux plus voir cet homme et croyez-moi que je ferais tout pour qu’il ne me retrouve pas. Je me fiche totalement de ce qu’il a pu se produire après. Mais d’après vous, si Seth avait tué quelqu’un, vous ne croyez pas que cela aurait plutôt pu être moi ?»

Deux hommes élégants d’un certain âge entrèrent dans la pièce. Ambre soupira.
« Bien, je vais y aller, vous ne pouvez pas me garder plus longtemps.
-En effet monsieur, vous ne pouvez garder notre cliente plus longtemps. »

Puis elle se leva, et sortit, lançant un dernier regard sournois au policier.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: - Game Over - [violence]   Sam 13 Fév - 1:27

L’inspecteur Wilson soupira, observant avec ire le jeune homme qui attendait derrière la vitre sans teint. Il semblait anormalement calme comme à chacune de ses auditions. Wilson écrasa son mégot et fini son café d’une rasade puis s’adressa à son jeune adjoint :
« - Vous êtes prêt ?
-Euh oui bien sûr…
- Vous avez déjà joué au cluedo contre votre ordinateur en mode « pro » ?
- Pas que je sache non…
-Et bien je vous présente l’ordinateur… » dit il en montrant du pouce le prévenu « et on a pas le droit de perdre. »
L’inspecteur attrapa son dossier au vol et doubla son collègue en soupirant.
Que la partie commence…

***
« -Bien je recommence… » L’inspecteur se leva et réitéra son tour de la table avant de claquer d’un geste brusque ses mains sur son porte document. « Vous avez tué Irina Favre. »
«- Non. » Répéta Seth pour ce qui lui semblait être la cinquantième fois de la journée.
« -Si vous l’avez tuée…
-Non.
- … et en présence de 12 témoins !
-Des junkies…
-Vos clients ?
-Des amis.
-Vous n’avez pas d’amis. Si j’en crois votre dossier psychiatrique vous n’êtes même pas capable de concevoir l’existence de votre propre famille…
-Je ne l’ai pas tuée.
-Vous mentez…
-Vous allez trop loin inspecteur…présomption d’innocence vous connaissez ?
-Ne jouez pas au plus fin avec moi…
-Je veux mes avocats.
- Et moi je veux une réponse, je sais que c’est vous…et cette fois vous ne vous en tirerez pas comme un agent du BAI, je peux vous l’assurer ! »
Seth planta son regard dans celui de l’officier, s’enfermant clairement dans un mutisme buté que la seule présence de B&S était susceptible de lever. L’inspecteur frappa violement le mur, faute de pouvoir faire de même avec le jeune homme, et éparpilla sur la table un ensemble de photos du corps de la victime, tel qu’il avait été trouvé quelques heures plus tôt dans le domicile principal de Seth Liekaterinev.

« - Il y a deux solutions, soit vous l’avez tuée, soit c’est l’alchimiste qui a fait le coup…
-…
- Ambre Sevastinev a disparu… c’est elle l’assassin ou bien vous vous en êtes débarrassé pour vous couvrir comme à votre habitude ?
- …
- PUTAIN ! » Wilson balança un grand coup de pied dans sa chaise et s’adressa de nouveau à Seth, mais cette fois d’avantage en hurlant qu’en parlant « Vous ! Ce n’est pas par la justice qu’il faut vous faire passer ! C’est une balle dans la tête qu’il faudrait que je vous colle maintenant… »
-C’est une menace ?
-C’est un constat ! »
L’adjoint posa une main apaisante sur le bras de son supérieur, lui signifiant tant bien que mal de retrouver son calme. Puis un éclat de voix retenti dans le couloir bientôt suivi de l’intrusion virulente d’une grande femme rousse en costard beige.
« -Inspecteur Wilson ! Vous n’êtes pas habilité à interroger mon client de la sorte ! »
Seth se leva sans un mot et se dirigea vers la sortie.
«- Ne bougez pas vous ! » le policier retient le jeune homme par le bras mais fut rapidement contraint de lâcher sous les assauts de son avocat.
«- Lâchez le immédiatement ! Vous n’avez absolument pas le droit de retenir mon client et encore moins d’user de la moindre forme de coercition sur sa personne !
-Vous avez entendu « inspecteur ». Lâchez moi… »


***
« - Wilson vous êtes dégagé de cette affaire…
- Mais ! Commissaire !!? »
L’officier grabataire s’empara d’une lettre du tribunal qu’il jeta par-dessus son bureau à l’adresse de l’inspecteur. Ce dernier saisi le papier avec circonspection, écoutant les explications du vieil homme.
« -Il porte plainte…
- p..pardon ?
-Seth Liekaterinev porte plainte pour mauvais traitements et fautes administratives ainsi qu’atteinte à la présomption d’innocence.
- Mais… c’est complètement délirant !
-Lisez vous-même inspecteur… il parle de violence morale, d’un blessure physique qu’il aurait reçu au bras gauche alors que vous tentiez de le retenir par la force… du fait que vous l’ayez maintenu en garde à vue sans prendre en compte son état de santé…
-L’enfoiré… »
Le commissaire soupira et se massa les tempes avec application, puis, relevant la tête :
«- L’affaire Favre c’est fini pour vous… vous pouvez disposer. »





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: - Game Over - [violence]   

Revenir en haut Aller en bas
 

- Game Over - [violence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Résidential district-
Sauter vers: