AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blondy, burnette and virgin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaraon C. Wright

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 27


Age du Personnage : 20
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Technologue-Mercenaire
MessageSujet: Blondy, burnette and virgin    Lun 26 Juil - 11:14

Suite de Oldboy and scarface III

Quelques heures de recherches. Suivre les infos de l’ami de Mel.
La piste s’est refroidie. Il n’y a plus qu’à espérer que ça ne soit pas littéralement…
Le meurtrier Thiudascan semblait avoir disparu de la surface du globe… tout du moins de celle de consortium. Aaraon soupira, songeant vaguement à Lowell qui devait se débattre dans un monceau d’informations improbables et de pistes sans issus… L’affaire du SeaForce était décidément bien plus complexe qu’une simple affaire criminelle…

Il se laissa tomber sur les marches du perron d’un immeuble délabré et observa la foule hétéroclite qui peuplait les ruelles les plus sombres de Consortium. Des mages hauts en couleurs, des technologues suréquipés, le plus souvent chasseurs de prime ou mercenaires, comme lui…Des boutiques alchimistes aux devantures improbables et au marketing efficace qui tentaient d’attirer dans leurs filets de charlatanismes de jeunes Cyber avinés qui titubaient sur les trottoirs. Des hybrides à l’air patibulaire. Des borsalinos, beaucoup de borsalinos…Des voitures étranges aussi, celle des cyberpolitains qui n’habitaient pas la Citadelle. Des prostitués, des commerçants…des prostitués et des commerçants…Et des pigeons et des voleurs et… tient, un flic. Tous s'agitant dans la lueur orangé vomitive d'un couché de soleil...teinté par la pollution ambiante. Charmant.
Il appuya sa tête contre le métal froid et rouillé de la rambarde. La mission confiée par le port s’avérait impossible. Le Commissaire quant à lui… Dans le coin on n’avait pas trop l’air d’avoir entendu causer d’un poulet corrompu…Ou plutôt on entendait parler que de ça…Du coup un de plus un de moins… Et il restait ce Deart, qui n’existait pour personne.
Au total il n’avait dégagé que deux pistes de sa journée: celle du meurtrier du SeaFrance, qui n’était ni le Thiudascan, ni Deart, et que certains prétendaient savoir rôder dans le quartier du dessous. Et celle d’un type qu’on appelait le Tigre…qui n’était pas du tout commissaire…Mais qui correspondait au descriptif du « grand elfe maladif, cheveux longs noir, yeux bleu flippant ».
Au total : un fantôme qui rôdait, et un mafieux dont il fallait éviter de trop parler.
Génial.

Aaraon se leva d’un bon, s’étira en baillant, puis jeta un regard désabusé aux estaminets qui lui faisaient face. Concernant le tueur de Lowell…c’était fini pour aujourd’hui, Le Thiudascan c’était mort depuis plus deux heures…Restait un espoir sur le Tigre. Il traversa nonchalamment les rues sordides, se dirigeant vers le quartier des bars Cyber.

***


Il était maintenant d’une humeur massacrante. Il avait passé la soirée à interroger des cyberpolitains tous au moins aussi odieux que lui, et se sentait las. Il arriva d’un pas traînant devant le dernier établissement appartenant, d’après ce qu’il avait pu glaner, au « Tigre » et y entra sans empressement…
La musique inepte l’agressa immédiatement, un néon vert hideux au dessus du bar précisait « Threshold Pub ». Il s’avança en dégageant sans hésitation les fêtards drogués qui bloquaient son chemin, croisa le regard d’une jolie brune provocatrice, et s’assit au comptoir non loin de cette dernière. Il n’y avait plus qu’à attendre le bon vouloir d’une serveuse ….
Revenir en haut Aller en bas
Zack O'Graham

avatar


Messages : 1790
Date d'inscription : 06/09/2009


Age du Personnage : 22 ans
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Cyberpolitain, étudiant
MessageSujet: Re: Blondy, burnette and virgin    Mar 27 Juil - 17:03

début


C’est samedi soir à Consortium. Dans l’obscurité des ruelles, des enseignes fluo multicolores clignotent pour attirer la clientèle. Jeunes et moins jeunes grouillent dans ce quartier malfamé. Mages, alchimistes et technopolitains consomment fraternellement des litres de boisson et des substances illicites dans des établissements plus ou moins douteux.
Les néons vert fluo du Threshold Pub grésillent dans Dry Street, et une population hétérogène s’engouffre dans cet antre d’où émane des sons électroniques – la musique dite « destroy » est un style très à la mode, qui ressemble à une sorte de grognement métallique heurté, martelé de bruits crasseux, et percé par les hurlements suraigus d’une voix dont les accents rouillés profèrent des paroles obscènes – un délice pour les tympans, en somme.

Ce soir-là, Zack était descendu de la Citadelle pour traîner dans les bas fonds de Consortium. Il était accoudé au bar, ou plutôt affalé sur le comptoir du Threshold. La tête baissée, ses cheveux noirs tombant devant son visage, il avait un verre de bière à la main et son regard engourdi était plongé dans la contemplation de ce liquide couleur or aux reflets légèrement ambrés, et dont les nuances variaient au rythme saccadé du clignotement des spots – vert, rouge, orange, bleu – et quelques résidus de mousse faisaient comme des îlots blanchâtres perdus dans cet océan alcoolisé.
À côté de Zack il y avait une fille. C'était Justine. Elle était brune, les cheveux attachés en queue de cheval, un petit nez retroussé. Elle était presque jolie. Depuis le début de la soirée, elle avait bu deux Malibu et une Vodka, et sirotait actuellement un Gin tout en se plaignant de ses parents, avec qui elle s’était encore une fois engueulée. Zack ne l’écoutait pas. Elle parlait depuis trop longtemps. C’était fatiguant de l’écouter. Surtout qu’elle n’avait jamais rien de vraiment intéressant à dire. Et puis elle parlait trop vite, elle articulait à peine : le cerveau du jeune homme était devenu – après une petite douzaine de bières – bien trop lent pour suivre un tel débit.
Elle dût se rendre compte de son manque d’attention car elle s’interrompit :

« Eh Zack, tu m’écoutes !? T’es pas d’accord avec c’que je viens de dire ?
- Hein ? euh...Si, si, j’suis d’accord. T’as totalement raison… »

Elle parut satisfaite de cette réponse approximative, et esquissa un grand sourire.
À cet instant, la porte du bar s’ouvrit brutalement, claqua contre le mur, et se referma lentement, avec un long grincement, derrière l’individu qui venait d’entrer. Zack tourna vaguement la tête pour jeter un coup d’œil au nouvel arrivant : c’était un être hybride – un homme apparemment – peut-être un technologue, quoique ses vêtements insolites et bariolés, pour ne pas dire loufoques et ridicules, évoquaient aussi le folklore typique des mages. Pour ne rien ôter à son allure de bouffon, la couleur brune de sa peau jurait atrocement avec le blond platine de ses cheveux – certainement décolorés.
Zack se retint de ne pas rire à la vue de ce clown – Justine jugea qu’il était plutôt beau garçon et lui envoya un regard évocateur. Sur quoi ce nouvel arrivant, allez savoir pourquoi, vint s’asseoir à côté d’eux et s’accouda au bar. Zack, n’y prêtant plus attention, replongea dans la contemplation de sa bière. Justine, quant à elle, recommença à parler, et elle faillit s’immerger à nouveau dans son propre flot de paroles quand soudain elle eut une idée :

« Eh Zack ?
- …quoi ?
- Et si on y allait ? »

Il souleva sa tête lourde, tourna vers elle un regard grisâtre, et la contempla une seconde à travers ses paupières mi-closes, avant de demander d’une voix pâteuse :

« Aller où ?
- Ben…chez moi ! Dans mon appartement…, fit-elle avec un clin d’œil et un sourire.
- hum…chez toi ? ...pour quoi faire ? »

Elle soupira, exaspérée :

« Pour faire ce que tu n’as pas réussi à faire la dernière fois ! »

Zack la regarda un instant sans comprendre puis, se souvenant soudain de cet épisode humiliant, qui avait heurté sa sensibilité de mâle, il se retourna vers sa bière…et l’avala cul-sec.
Revenir en haut Aller en bas
Aaraon C. Wright

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 27


Age du Personnage : 20
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Technologue-Mercenaire
MessageSujet: Re: Blondy, burnette and virgin    Lun 2 Aoû - 0:15

Le couple à côté de lui reprit sa discussion, il ne leur prêtait pas plus d’intérêt que ça – encore un couple de cyber inutiles qui débordaient sans doute de fric - mais il préférait se focaliser sur le son de leurs voix plutôt que sur l’insupportable fond musical industriel.
" Et si on y allait ?
- Aller où ?
- Ben…chez moi ! Dans mon appartement…
- hum…chez toi ? ...pour quoi faire ?"

Aaraon appuya sa tête dans l’une de ses mains et regarda la scène. Le type n’était pas très vif et semblait complètement cramé, la proposition était pourtant claire. La jeune femme soupira bruyamment et répliqua :
"Pour faire ce que tu n’as pas réussi à faire la dernière fois ! "
A cette remarque, devant l’air étrange de son voisin qui venait d’avaler sa bière cul-sec pour se donner de la contenance, le magicien éclata d’un grand rire des moins discrets en s’effondrant sur le bar.
Le Cyberpolitain tourna lentement la tête vers lui, l’air sombre, et le fixa avec toute la superbe que ses deux grammes lui permettaient encore de rassembler.
" Qu’est-ce que t’as ?
-Rien, c’est plutôt ta copine qu’a un problème là… " Il s’était à moitié étranglé pour cesser de rire et se désintéressa immédiatement du jeune alcoolique pour s’adresser directement à la brune « ça doit pas être très amusant…
"Non c’est plutôt vexant en fait.
- A sa pace je m’amuserais beaucoup… "
Ils échangeaient maintenant une séries de paroles inutiles sans même regarder le type bourré, que leur babille inconsistant semblait agacer vraiment. Il jeta un œil sur son verre vide, puis sur la brune qui souriait mièvrement.
"Bon et bien Zack, je vais te laisser. On se voit demain. "
Elle attrapa son sac et se leva, dégageant d’un mouvement une mèche de cheveux qui tombait devant ses yeux, et s’éloigna avec Aaraon. Ils sortirent rapidement du champ de vision de l’étudiant, happés par la foule.

***

La suite n’avait pas eu plus d’intérêt que le reste de la journée. « Justine » était visiblement du genre à coucher avec n’importe quoi, n’importe comment…Et en avait la pratique… expérimentée, mais inintéressante. De la coucherie d’étudiant de base qui ne lui avait absolument pas permit d’oublier Ambre…
Un seul avantage : l’appartement de la fille. Avec une douche, avec un vrai lit…et surtout avec un accès direct au quartier Cyber de Consortium. Elle habitait non loin de l’Aetram, dans une résidence estudiantine classe essentiellement habitée de gosses de riches du Consortium, qui se payaient en plus le lux d’étudier à la Citadelle…De quoi squatter tranquillement un ou deux jours le temps de finir d'enquêter sur le Tigre.
Il faudrait que Lowell se débrouille sans lui...
Luttant quelques instants contre l'envie d'aller rejoindre le trappeur à sa planque (Lowell avait l'air tellement gauche dans ce milieu qu'il était capable de se faire égorger pour se faire piquer ses pompes...et puis Louve n'était plus là pour le protéger), il se ravisa. Après tout, Lowell avait traversé la NSR et l'océan, ptêtre qu'il pourrait survivre deux jours dans Consortium sans nounou...En tout cas Aaraon l'espérait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Zack O'Graham

avatar


Messages : 1790
Date d'inscription : 06/09/2009


Age du Personnage : 22 ans
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Cyberpolitain, étudiant
MessageSujet: Re: Blondy, burnette and virgin    Lun 2 Aoû - 17:54

Zack oserva Justine s’éloigner au bras du métis, et pendant un instant, son regard embué d'alcool ne put se détacher de son postérieur : ses petites fesses, moulées dans son jean, se balançaient de droite à gauche dans un mouvement quasi-hypnotisant...hypnotisaant...hypnoty – elle disparut dans la foule. Et voilà. Cette salope venait de le laisser tomber pour aller batifoler avec un illustre inconnu au look passablement kitch ! ...sa vie était vraiment un échec.
En effet il avait vingt-deux ans, et à part ses études – qui, selon son père, n’étaient même pas de vraies études – il ne réussissait rien. Il était alcoolique, dépressif et surtout… puceau. « Et en plus mon verre est vide…Fuck. » Il fit un signe au barman.
- Encore une bière ? demanda-t-il.
Zack revit encore une fois l’image de Justine s’éclipsant avec l’autre type…
Il avait besoin de quelque chose de plus fort.
- Nan, pas une bière…un whisky.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Blondy, burnette and virgin    

Revenir en haut Aller en bas
 

Blondy, burnette and virgin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Secteur marchand-
Sauter vers: