AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The way out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: The way out    Jeu 5 Aoû - 18:33

Suite de ici


Il s’effondre dans le fauteuil, les bras abandonnés sur les accoudoirs et le regard dans le vide. Le silence de la pièce est troublé par le léger ronronnement de l’ordinateur en veille. Le bout incandescent de sa cigarette, oubliée dans sa main gauche, rougeoie dans la lourde pénombre qui l’entour.
La cendre tombe sur le parquet.
La porte automatique s’ouvre dans un chuintement. Il ne lève pas la tête, l’intrus de l’intéresse pas. Il continue de fixer le vide, plus lumineux mais toujours aussi vague qu’auparavant.

« Seth ? »
Daniel.
Bien sûr, Daniel. Le jeune homme allume le plafonnier et entre dans la salle, s’approche de lui et prend son poignet pour vérifier le pouls. Mais il n’est pas encore mort, non, pas encore. Il se dégage d’un mouvement brusque et fixe l’intrus qui ne se démonte pas et questionne :
« Tu sens encore l’alcool…tu as beaucoup bu ?
- A ton avis ? » réplique-t-il d’une voix pâteuse.
Daniel soupire et se lève pour ouvrir la fenêtre. Il regarde le blond s’agiter et porte ce qui reste de sa cigarette à ses lèvres. Il se fiche de ce que peuvent penser les autres de lui, d’ailleurs ils n’en pensent plus rien du tout. Et si le rien se pense en mathématique, il s’ignore dans leur système. C’est ça, qu’on l’ignore, qu’on le laisse dans son coin.
« T’as vraiment déconné hier. Vassili est remonté, il a littéralement pété un câble sur cette histoire de Corbeau, il a descendu un gars de l’inf en pleine réunion ce matin… »
Il ne se souvient pas. Il ne se rappelle que de l’alcool, l’alcool et l’arme. La roulette russe puis Calypso. La couleur des vêtements de Calypso, la marque du paquet de cigarette qui était dans la poubelle dans laquelle il avait ramassé le flingue. Et des détails, encore des détails…Mais pas l’essentiel. Alors il écoute, Daniel qui fait son sermon, Daniel qui fait la liste de ses erreurs, encore.

« Pourquoi t’as buté ce gars? Tu sais bien qu’avec les Dystrisians c’est toujours merdique…Et puis t’as toujours les flics au cul depuis l’autre soir. Vassili a passé la matinée à ramasser les pots cassés.
- Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse… hein !?
- Ben par exemple ne plus oublier ton téléphone dans la voiture…
- Ça vous a pas tellement inquiété je crois.
- Non, ça nous a juste emmerdé, Seth. »

Daniel s’empare d’un dossier sur la table, jette un coup d’œil alentour et soupire à la vue de la bouteille vide et des emballages médicamenteux couvrant le sol.

« On a retrouvé le Corbeau. Phaera Xarran…
- Hun hun… La pute. » Le nom de la jeune femme flotte un instant dans son esprit. Les enveloppes, le parfum, Ambre. Il ne parvient à se mettre en colère. Ça ne changera rien. Il hausse mollement les épaules et un large sourire vide de sens s’étale sur son visage.
« Vassili s’en occupe. Il t’interdit de bouger. Il passera te voir dans la nuit, en attendant Vlad t’a envoyé un certains nombres de dossiers délicats qu’il faut que tu regardes.
- Qu’il faut que JE regarde ? Depuis quand c’est toi qui fais mon programme hein ‘ Dany’ ?
- Je ne fais pas ton programme…
- Non, tu le supervises juste…Connard.
- T’es complètement bourré…Il faut que tu te reposes. »

Il se laisse de nouveau glisser dans le fauteuil, cherche son briquet et allume négligemment une autre cigarette sous l’œil désapprobateur du jeune homme. Une quinte de toux le force à quitter des yeux Daniel, il se plie en deux et reprend sa respiration, lentement. Puis rive la cigarette au coin de ses lèvres, redresse la tête et lui jette en ricanant :
« Ben t’attends quoi pour te casser ? J’ai du ‘travail’ t’as déjà oublié ? Tire toi ! »
La porte se referme violemment.
De nouveau la lueur de la cigarette dans le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: The way out    Dim 8 Aoû - 23:01

Deux jours.
Deux jours bouclé dans son bureau avec pour compagnie l’ordinateur. Deux jours à subir les allées et venues de Daniel, ses commentaires insignifiants et sa désapprobation d’opérette. A digérer l’anéantissement du corbeau et les grammes d’alcool. A aligner chiffre après chiffre des centaines de formules qui n’auraient de sens que pour lui…
Economie, phénomène jonctionnel…Inutile. La Famille n’en avait pas besoin.
Il écrasa son mégot sur un algorithme, froissa la feuille et balança le tout dans la corbeille en s’enfonçant dans son fauteuil. Soupirant il alluma ce qui devait être la quarantième cigarette de la journée et fixa avec un air mauvais l’écran de l’e-PC. Une fenêtre verdâtre clignotait dans la barre d’outils…

Il se remémora de nouveau la soirée chez Calypso, dans ses moindres détails et dans l’ordre cette fois-ci. Les fiançailles…quelle bonne blague. L’intervention de Phaera avait tout foutu en l’air…Ambre…Vassili, Daniel, Vladimir. Des univers inconciliables, même avec un demi million pour colmater les brèches.


Ouais, il avait craqué. Mais vraiment… Il observa un instant son cellphone où s’accumulaient les messages. Un coup de téléphone lui suffisait pour se rendre dans les Docks et récupérer Ambre…Bientôt deux ans. Comment une situation aussi débilitante avait bien pu s’instaurer…Au nom de quelle absurde raison Vladimir pouvait encore l’empêcher de vivre comme il l’entendait!?
Il ferma les yeux et se concentra sur le problème O’Graham. Il fallait se reprendre, se calmer…Prendre une douche et se laver les cheveux pour faire partir cette saloperie d’odeur de clope…Et lire les mails de la fac. Puis appeler Calypso et essayer de se faire pardonner pour l’autre soir. Le médecin et Daniel ayant pris des mesures « nécessaires » au vu de son état, ils lui avaient accordés une semaine « allégée » où ne s’accumulaient pas les réunions, règlement de comptes, organisation de transfert et autre joie du « métier ». Une semaine pour se faire pardonner, une semaine pour la convaincre de l’épouser…Une semaine où il devait oublier Ambre et la déchirure que lui causait son absence.

Revenir en haut Aller en bas
 

The way out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Résidential district-
Sauter vers: