AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mar 7 Déc - 13:03

Début

Il avait raccroché sans attendre de réponse. Il espérait que cela serait aussi agaçant pour Elle qu’Elle l’avait été pour lui. Il rangea son cellphone et se laissa aller contre le mur, fixant l’architecture complexe du plafond. Les milliers de pas des étudiants résonnaient dans le silence imposé par les bibliothécaires. Il n’avait pas envie de retourner à Consortium, Nina n’avait qu’à se débrouiller avec ses affaires aujourd’hui…Il se leva et rebroussa chemin, partant retrouver ses livres et ignoble Marie. Patienter encore quelques heures…Son père avait raison, il fallait vraiment qu’il apprenne à ne pas tout vouloir dans l’immédiat à partir du moment où il en formulait le souhait…
Ambre Sevastianev. Le visage de l’adolescente androgyne, tentant de fièrement de lui tenir tête derrière un échiquier. Le visage de la jeune femme farouche, avec ces expressions si semblables à celles de Vladimir. En fait Elle l’insupportait totalement…

***

19h54
Seth quitta la rame du tram, se réajustant devant les vitres teintées de la gare. Il n’avait finalement pas eut le temps de passer chez lui, et avait préféré éviter de croiser Daniel. Il ramena ses cheveux sur le côté, se contentant de passer la main dedans pour les démêler puis les attachas. Reculant de quelques pas il fit un dernier point sur son allure : jeans, baskets, chemise, veste à capuche, manteaux, sac sombre en bandoulière. La normalité estudiantine par essence, aux antipodes de ce qu’il portait lorsqu’il l’avait rencontrée à Consortium l’autre soir. Il sourit discrètement, essuya ses lunettes et les passa. Le café de l’Université se trouvait à moins de deux cents mètres du terminus de l’Aetram, il serait très exactement à l’heure.

Elle était déjà là, et semblait attendre depuis un moment. Il posa son sac à terre et s’assit en face d’elle. La mine sombre, le teint pâle, les lèvres sanglantes…Elle leva son regard ambré vers lui, attendant visiblement quelques explications.
« Tu es en avance… C’était amusant ta petite virée au Sperandei ? »


Dernière édition par Seth Liekaterinev le Mar 7 Déc - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mar 7 Déc - 13:39

La douleur des aiguilles lentement guidées par la main du philosophe lui arrachèrent de nombreuses grimaces.
Les heures passaient, et elle ne sentait plus la lèvre qu'elle n'avait cessé de mordre, les oreilles tout aussi martelées par les incantations que par la transcription qui prenait sa forme définitive.
Sa tête bascula en avant tandis qu'elle tenait ses vêtements près de son buste pour le dissimuler, ses yeux embués, jusqu'à ce qu'elle sente la dernière piqûre.

Un soupir de soulagement non retenu s'échappa de sa gorge, doucement. Elle expirait les épreuves de cette technique ancestrale qui n'avait rien d'aussi rapide que les marques débiles que se faisaient les technopolitains avec des moyens peut être bien plus efficaces et moins douloureux.
Certainement d'autres philosophes eurent avant-elle l'idée d'utiliser un dermographe cyber, et avaient échoué.

Ignacio Valgo passa sur son dos et ses épaules un onguent apaisant et cicatrisant. Ces crèmes étaient bien moins efficace que les médicaments sortis des usines Sevastianev, mais toutefois, au Sperandei, rien n'était oublié en matière de tradition, et aucune influence extérieure ne venait se greffer à leur mode de vie.
Ce qui n'arrangeait pas la jeune femme qui avait pris gout à la facilité.



***

Le taxi vint la chercher comme convenu à 19h20. Et Ambre ne pu retenir un râle étouffé lorsque son dos se posa contre la banquette du véhicule.
« Je me rends au Café de l’université, il est près du tram pour la citadelle, au niveau des résidences, c'est tout ce que je sais »
Le chauffeur ne dit rien et démarra, sûrement connaissait-il le coin suffisamment pour ne pas demander de détails supplémentaires. Chaque coup d'accélérateur trop imprimé lui donnait envie d'hurler tant elle s'écrasait dans son siège.

Elle n'était pas d'humeur. Et cette "rencontre" avec Seth ne l'arrangeait pas ce soir là. Pourquoi avait-elle accepté ?

***

20h00
Assise à la terrasse du café, elle attendait en prenant garde de ne pas s'avachir sur la chaise. Le menton posé sur la main, elle attendait...



Puis quelque chose tomba au sol, en face d'elle, et là se tenait Seth, un look en total décalage avec celui qu'elle lui connaissait.
Il s'assit en face d'elle et lui dit :

« Tu es en avance… C’était amusant ta petite virée au Sperandei ? »
Ambre posa son autre bras sur la table après avoir levé la main pour appeler le serveur. Elle n'avait aucune envie de lui détailler sa journée, ce qu'elle voulait c'était savoir ce que lui, désirait d'elle pour être aussi "pressé" de la voir alors qu'elle sembla ne plus exister pour lui durant deux semaines.
« Je ne dirais pas ça comme ça, c'était... douloureux.»

Sans se demander si son interlocuteur la comprenait, elle n'expliqua pas ce dont il était question, se contentant d'esquiver toute discussion à ce propos et de dissimuler son humeur maussade. En fait, se concentrer sur l'allure de premier de la classe du cyberpolitain plus habitué aux tenues moulantes l'aidait grandement, tant et si bien qu'elle étouffa un rire.

« Eh bien, je devine que pour toi ce fut une journée des plus banales, tu étais à la fac. Je me trompe ? Pourquoi voulais-tu me voir, quelque chose de grave ?»
Et Ambre ne pu cacher un léger sourire. Il était mignon, comme ça, avec ses lunettes et ses cheveux ramenés sobrement. Il avait surtout l'air moins... Intimidant. C'était comme s'il se prenait au jeu de l'habit qui faisait le moine, sauf qu'Ambre, elle, ne s'y méprenait pas mais son attitude complètement différente n'enlevait rien à son charme...


Dernière édition par Ambre Sevastianev le Mer 8 Déc - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mar 7 Déc - 22:56

« Je ne dirais pas ça comme ça, c'était... douloureux.»
Sans se démonter la jeune femme fit un geste au serveur et se cala sur le bord de la table. Le regard de Seth glissa lentement du visage d’Ambre à son épaule qui dépassait de son pull. Une marque de tatouage affleurait, légèrement rougit. C’est donc grâce à ces symboles insignifiants qu’elle avait pu le maîtriser l’autre soir…Et c’était sans doute pour compléter son tatouage qu’elle avait passé la journée du côté Alchimiste. Elle étouffa un rire discret et poursuivi :

« Eh bien, je devine que pour toi ce fut une journée des plus banales, tu étais à la fac. Je me trompe ? Pourquoi voulais-tu me voir, quelque chose de grave ?»

Il la fixa en silence. Pourquoi? A la base les choses étaient très simples. Il avait retrouvé son numéro, il n’avait rien à faire de la soirée, il lui avait téléphoné comme il le faisait souvent avec d’autres. Mais son entreprise lui semblait maintenant totalement désuète. Il était assit en face d’Ambre Sevastianev, sa cousine, la petite fille de Vladimir, celle qui devait hériter de ce qu’il aurait à « protéger », ce n'était pas simplement une fille. Ce qui les liait malgré leurs volontés c’était un étrange sentiment d’interdépendance dépassée, et définitivement ce lien que leurs familles avaient imposé entre eux, il n’en voulait pas. Le serveur s’interposa, Elle demanda la carte. Elle agissait avec aisance dans cette univers technopolitain qu’elle ne connaissait pas, révélant des qualités d’adaptation que lui ne possédait pas…Comme elle s'était révélée apte à gagner sur le fond après avoir perdu dans les faits, lorsqu'ils étaient plus jeunes. Il n'avait aucune raison de porter un masque devant elle, il n'en avait d'ailleurs pas même la possibilité.

« Alors ?
- Et bien j’essaye de trouver une raison tangible et ne manquant pas trop de crédibilité à te servir…Mais tout compte fait ça me fatigue. Initialement j’ai juste retrouvé ta carte dans ma poche ce matin et comme je ne savais pas quoi faire j’ai vaguement eu l’idée de coucher avec toi. C’était avant de me rappeler que j’ai définitivement du mal à t’encadrer plus de 5 minutes, c’était valable quand tu ne ressemblais à rien et je crois que malgré une évolution physique incontestable de ta personne ça l’est aussi aujourd’hui.
- Ha…Je vois.
- Donc si ça te dérange le mieux c’est d’arrêter tout de suite, sinon on essaye de faire un effort…Celui qu’on aurait dû faire il a quatre ans. Je sais pas…Peut être en essayant de repartir à 0. On ne peut pas passer notre vie derrière un échiquier. »

Elle semblait dubitative, mais une nouvelle intervention du serveur coupa court à son départ. Elle souffla lentement, sans doute pour se laisser l’infime temps de prendre une décision, et se repositionna convenablement sur sa chaise, puis souriant froidement elle glissa :

« La vie est un jeu pour toi pourtant, je crois. »

S’immobilisant il laissa s’écouler quelques secondes. Il n’allait pas y arriver, il n’allait pas arriver à supporter ce genre de remarques entièrement construites par la vision de Vladimir. Ce genre de remarques que le vieil homme affectionnait tant. Un jeu…un jeu consistant à attendre des résultats d’analyses pour savoir si on avait encore le droit de faire un tour. Il ferma les yeux, désigna le serveur d’un mouvement de main, et reprit en masquant difficilement son trouble:

« Okay…Bon…Je vois que Vladimir m’aime toujours autant. Qu’est-ce que tu prends ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mer 8 Déc - 8:50

Ambre resta confuse l’espace de quelques temps tandis qu’elle fixait l’expression de Seth, qui tentait de rester neutre. Oui, Vladimir lui avait raconté tout un tas de choses à son propos, certaines devaient être vraies, notamment celle de sa maladie… Mais pour le reste.
Les yeux dorés de la jeune femme se baissèrent et ne considérèrent pas la question qu’il lui posa. Ses lèvres se pincèrent et elle esquissa un très discret

« Désolée… Enfin. Je ne voulais pas… »

La vie était-elle un jeu pour quelqu’un qui n’allait jamais se dire « je vais vivre vieux » ? Certainement, non. Et cet état de honte relative somme toute excusée par son ignorance du monde dans lequel elle évoluait lui donna la nausée, et, couplée à la douleur de toute la peau de son dos, lui coupa littéralement l’appétit.
Elle soupira, esquivant son regard et se concentrant sur les passants qui déambulaient au dehors, sous les lumières des réverbères et des couleurs nuancées des boutiques sur le trottoir d’en face.

« Je vais juste prendre un milk-shake… au chocolat blanc. »

Le serveur arriva et pris la commande, lui avait demandé un scotch. Se forçait-il à ne pas manger un véritable repas parce qu’elle ne prenait rien ? Elle se remémora instantanément l’une des plus anciennes critiques de Vladimir à son égard et sourit en y pensant, il était vrai qu’elle tenait plus de son grand-père, et qu’un jour il lui avait dit
« Ah, je préfère te voir manger comme tu le fais plutôt que de voir cet affreux rejeton Liekaterinev trier ses trois bouts de salade pour finir le repas sur un whisky ».

C’était peut être là quelque chose de vrai.
« Tu veux rien d’autre ? »
La réplique la tira de sa rêverie, et son sourire retomba alors qu’elle le regardait.
« Non... ça ira. »
Elle s’abstint de lui dire d’où venait son manque d’appétit, et que de toutes les manières, elle se serait sentie idiote à ingurgiter l’équivalent de deux ou trois repas si lui devait rester là à siroter un verre d’alcool, en la regardant se goinfrer.
" C'est pas simple décidément... au moins on a le même genre de goût pour le milk-shake. J'aimerais assez savoir ce que Vladimir raconte à mon propos, mais je crois avoir déjà une bonne idée du contenu, on va éviter les sujets qui fâchent. Et donc oui aujourd'hui j'étais à la fac, où je suis un doctorat de Mathématiques complexes. Et toi? Pourquoi on t'as fait sortir maintenant de ton école d'alchimiste? T'as genre 16 ans et il me semble que vos études sont un peu plus poussées quand même... »

Sa mine s’assombrit, pourquoi était-elle sortie du Sperandei ? Parce que Vladimir avait besoin d’elle à ce moment précis et que l’alchimie ne lui servait pas. Le milk Shake et le Scotch arrivèrent, et elle mit ses mains autour du haut et coloré verre dans lequel lui était servie sa boisson, détaillant soigneusement chacun des détails de la matière qui se présentait devant elle.
« En fait… Je crois qu’on considérait que ne pas être loin de la fin du premier cycle à 16 ans était suffisant, et que l’alchimie ne servait pas au groupe. Qui sait. Je prends des cours de gestion, de droit, et toutes ces débilités du genre… Donc non, je ne retourne pas là bas sauf pour… Enfin peu importe

Elle but quelques gorgées de Milk-shake avant de tendre le verre au jeune homme, la moue et le geste enfantins.

Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mer 8 Déc - 11:57

« En fait… Je crois qu’on considérait que ne pas être loin de la fin du premier cycle a 16 ans était suffisant, et que l’alchimie ne servait pas au groupe. Qui sait. Je prends des cours de gestion, de droit, et toutes ces débilités du genre… Donc non, je ne retourne pas là bas sauf pour… Enfin peu importe.
- C’est pas mal ça, et moi qui pensais qu’il n’y avait que ma vie que ça les amusaient de pourrir. Tu regrettes ?»

Elle ne répondit pas immédiatement, portant son verre à ses lèvres. Seth avait envie de fumer, il la regarda un instant, s’intéressant ensuite à sa propre commande. La jeune femme le prit alors de court, lui tendant son Milk-Shake dans un geste de parfaite innocence avec une expression enfantine presque déroutante. Il bloqua, la bouche légèrement entrouverte, assimilant le fait qu’elle lui suggérer de partager son verre. La moue qu’elle affichait était parfaitement adapté à son visage et lui donnait des airs de chatte. C’était à la fois si spontané et naïf…Il ne pu s’empêcher de rire franchement, attirant sur eux le regard des autres tables. Pour la première fois depuis le début de leur conversation elle faisait vraiment ses seize ans. Revenant difficilement de son hilarité il constata à l’expression renfrognée de la jeune femme qu’il venait de la vexer. Il fouilla dans son sac, cherchant ses cigarettes et son briquet, expliquant calmement :

« Ecoute…Tu proposes à un type qui t’as fait des avances explicites de boire dans ton verre. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. »

Elle ne répliqua rien, le fusillant du regard. Seth se sentait mieux, elle avait agit avec naturel, il en avait fait de même. Peut être qu’il y avait finalement moyen de s’entendre avec Elle. D’autant que la volonté du vieux de la faire revenir parmi eux révélait qu’elle ne pouvait pas être un simple pion figuratif. Il lui tendit son paquet de cigarette, lui souriant enfin sans arrière pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   Mer 8 Déc - 12:19

-C’est pas mal ça, et moi qui pensais qu’il n’y avait que ma vie que ça les amusaient de pourrir. Tu regrettes ?»

Le temps fut figé quelques instants, et elle répondit sans volonté

« Qui s’en soucie, que je regrette ou pas… »

Et lorsqu’elle lui tendit son verre, il se mit à rire, un rire incontrôlé et spontané.
Ambre était vexée.
Toutefois, le timbre de sa voix dans ces éclats lui arracha un sourire qu’elle dissimula très vite alors qu’il ne s’arrêtait pas, pour signifier tout autant à Seth qu’aux clients du café que cela ne la faisait pas rire, elle. Qu’avait-elle fait de si pitoyable au point de déclencher son hilarité ?


« Ecoute…Tu proposes à un type qui t’as fait des avances explicites de boire dans ton verre. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. »

Ambre était lassée de lui, elle en avait assez de ses manières, de sa conversation. Mais elle ne voulait pas partir, elle ne voulait pas retourner à cet endroit qui n’était pas chez elle, pour l’instant. Lui l’intriguait, la sondait alors qu’habituellement c’était le privilège qui lui était réservé.
Encore une fois, ses prunelles se perdirent sur ce verre, qu’elle ramena à elle, contrariée, puis refusa dans discret un hochement de tête le paquet de cigarettes qu’il lui tendait.

Il faisait froid.

« Je n’ai pas envie de t’expliquer pourquoi je sais que je ne crains rien… Je le devine, c’est tout. »

Dans un geste dédaigneux elle souleva les épaules avant de frotter l’un de ses bras du plat de la main pour se réchauffer, un peu.

« Tu le devines hein? C'est assez illogique... »

Il lui tendit sa veste… Elle lui sourit pour le remercier, frôlant sa main gantée, et l’enfila. Seth, lui alluma sa cigarette, éparpillant un nuage de volutes blanches dans l’air qu’il venait d’expirer.

« C’est ta conception du monde qui l’est, tout comme le fait de voir des androïdes t’es familier et me choque, toi tu ne comprendras jamais l’occulte ni la magie.»

Elle lui sourit sincèrement. Non rien n’était logique sur cette Terre, lorsque l’on n’appartenait pas à un peuple qu’on tentait de comprendre.
Et leurs réactions l’un envers l’autre étaient tout naturellement aussi illogiques que leurs différences.
Et pourtant, tous les deux restaient là…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les jeux sont faits II [Retro Ambre-Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Résidential district-
Sauter vers: