AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Frozen Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Frozen Room   Jeu 6 Jan - 19:12

Suite de Welcome Home

Ces murs implacables et froids, toujours les mêmes. Ces couloirs, toujours les mêmes.
Les numéros de chambres, ces dédales d’étages et de services se succédaient, et son cœur s’emballait, elle ne savait plus pourquoi elle était là au final, était-ce Vassili qui lui avait forcé la main en lui disant qu'il était à l'hôpital pour qu’elle aille le voir ? Elle ne savait plus, elle ne savait rien, et en y réfléchissant bien elle était peut être là de son plein gré. Peut être bien...

L’ascenseur monta jusqu’au 25ème étage de cet immense clinique privée, une ascension malsaine qui lui montait à la tête, lui donnait la nausée tant son cœur s’accélérait, appréhension, stress, son visage se décomposait, elle était prête à rebrousser chemin mais elle était arrivée et ses yeux restèrent figés sur le corridor si similaire aux autres qui s’offrait à sa vue.
Son état empirait à mesure qu'elle se rapprochait de Lui.

Un brancard arriva à toute allure et elle fut contrainte de céder sa place sous le joug de l’incompréhension, encore une âme qui allait quitter ces terres pour le néant ? Ces hôpitaux technologues, si performant étaient-ils, pouvaient tout aussi bien être des asiles salvateurs que des mouroirs… Et l’autre qu’on enfermait là si souvent, comment arrivait-il à supporter ?

C’était peut être l’une des rares fois où elle se demandait ce qu’il ressentait en fait. La dépression, qu’est-ce que c’était ? Une de ces maladies que s’inventent les technopolitains pour traduire la tristesse, mais elle qui était si constamment triste n’était pas comme eux, alors elle ne comprenait pas. Et ce qu’avait Seth lui échappait aussi fondamentalement que sa compréhension de la magie des mages, elle savait juste qu’il était condamné.

C’était quoi, vivre alors qu’on savait qu’on allait mourir plus tôt que les autres ?

2545
La plaque brune aux chiffres blancs se découpait sur une porte bleue pâle. Derrière un silence de mort. Elle ouvrit la porte, la chambre était vide.
Secouant la tête, elle se demandait si son calvaire était terminé, ou s’il avait simplement été transféré.
Encore cette foutue envie de faire demi tour, elle n’était pas prête.


« Mademoiselle, vous cherchez quelqu’un ? »

Une main épaisse qui s’était posée sur son épaule l’avait fait davantage sursauter que les menaces de Vassili ou les colères de Vladimir. Machinalement elle répondit :

« Seth Lieka…
-Ah Liekaterinev, il est dans la 2578 on doit faire des travaux dans cette chambre. Il a été transféré dans la matinée
»

Et la silhouette blanche s’éloigna sous le regard ambré stupéfait de l’alchimiste, puis elle se retourna et alla en direction de la chambre, inspirant profondément.
Sans frapper elle ouvrit brutalement la porte, comme pour s’empêcher de défaillir, s’empêcher de s’enfuir, il était là, l’air aussi ébahi qu’elle de le voir, elle, avec son milk shake au chocolat blanc débile à la main, comme si rien ne s’était jamais passé, puis elle resta sur le pas de la porte, dans cette même position qui pouvait dire « j’arrive » et « je pars » à la fois, comme si sa présence ne serait encore une fois qu’éphémère. Comme si, encore une fois, elle allait partir.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: Frozen Room   Jeu 6 Jan - 21:27

[ HRP: la scène se passe après moult péripéties que nous n'avons point encore contées! Aussi Seth n'est pas à l'hôpital pour rien, et le rp about that viendra.... on peut également noter que nous nous situons chronologiquement après le bordel de Alec et de la compagnie des blonds à la Citadelle!]

Il observait depuis quelques minutes le tuyau de la perfusion, planté dans son avant-bras droit. Il avait extrêmement envie de l’arracher, de se lever pour passer des fringues décentes, et de se casser. Mais le docteur avait prit ses dispositions, la dose de calmants qu’on lui avait filé lui permettait à peine de taper des messages sur son cellphone et de répondre aux questions débile de l’infirmière qui passait du genre : « ça va bien ? », non connasse, ça va pas.

Trois jours pour sortir un bilan complet et en arriver à la même conclusion, à savoir qu’il allait clamser et dans encore moins longtemps que la dernière fois qu’on lui avait sorti ça, c’était un pur non-sens. Il avait envie qu’on le laisse tranquillement dans son coin, faire ses petites mathématiques comme dirait son père, sans mec en blouse blanche, sans radiographie, sans conclusion merdique, sans prohibition de nicotine.
La fenêtre de sa chambre était déjà recouverte d’équations gravées au feutre noir, ce qui lui avait valu une charmante engueulade. De toute façon les mathématiques aussi c’était prohibé, paraitrait qu’il oublie de vivre quand il fait ça. Sauf que pour les médecins oublier de vivre c’était oublier de prendre ses médocs…encore un non-sens.
Il laissa retomber son bras après un dernier coup d’œil mauvais au pansement tâché de sang, et fixa le plafond en soupirant.

La porte de sa chambre s’ouvrit à la volée, il tourna lentement la tête, s’attendant à voir la face burinée du chirurgien lui proposant une énième opération de la dernière chance… Mais c’était Ambre qui se tenait sur le palier.

Il ferma les yeux, et se passa la main sur le visage. L’effet de ces saloperies était sacrément violent…Ou alors il était mort et ne le savait pas encore… Comme dans ce film chiant avec les fantômes. C’était débile.

« Sauve toi ou rentre…Mais ferme cette putain de porte… »
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Sevastianev

avatar


Messages : 286
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 21
Alignement: Loyal Neutre
Classe - Fonction: Transmutateur - Héritière de Vladimir Sevastianev
MessageSujet: Re: Frozen Room   Jeu 6 Jan - 22:03

Un instant elle se figea. Elle ne bougeait pas, elle-même trop ébranlée par ce qui l’avait poussé à vouloir le voir après tout ce temps alors qu'elle voulait qu’il disparaisse de sa vie.

« Sauve toi ou rentre…Mais ferme cette putain de porte… »

Il ne la regardait pas, les doigts sur son visage empêchaient Ambre de savoir si sa réaction était naturelle, ou s’ils lui avaient encore donné des tranquillisants à outrance, pour le maintenir et le garder ici, dans cette chambre.
Les idées se bousculaient au fond d’un abime de blanc.

Elle ferma la porte, automatiquement, sans se retourner, déglutissant difficilement, elle s’approcha et posa un paquet sur la tablette à son chevet et le haut verre en plastique qu'elle tenait dans la main depuis bientôt dix minutes, puis resta debout.


« J’ai pensé que tu devais t’ennuyer... Alors même si tu es seul dans ta chambre, comme tu es du genre à te faire des parties tout seul dans ta tête... Et vu que tu as battu tous les programmes et... Enfin... »

L'alchimiste s’enfonçait dans une sorte d’explication pitoyable qui tentait vainement d'expliquer sa présence alors qu'elle avait fuit tout ce temps.
Seth était d'une pâleur extrême et Ambre ne savait quoi dire d'autre alors elle s'assit à côté de lui, comme avant, les yeux dans le vague.

Que pouvait-elle lui dire après tout ce temps ?...
Après un moment de silence, la sentence retomba telle la lame d'un bourreau.


«Qu’est-ce que tu veux… c’est quoi… ça ? Tu trouves que j’ai pas assez de raisons de vouloir me passer par la fenêtre !?»

La jeune femme n’avait rien à lui répondre et se doutait de cette réaction. Il était en train de lui coller sur le dos bien plus que son simple état de santé. Était-elle si coupable que ça ?
Tout ce qui s'était passé auparavant... Elle qui était partie à cause de lui, tout comme elle était arrivée dans sa vie à cause de Vladimir. Au final, elle aussi n'était qu’un jouet entre les mains d’un grand ponte de ces énormes multinationales et de cause à effet tout ce qui s'était produit n'était ni sa faute à elle, ni sa faute à lui... Tout aurait pu être si différent s'ils n'avaient pas été de simples marionnettes entre les mains de Vassili et de Vladimir. Mais le passé et ce qu'ils étaient ne pouvaient plus changer désormais, c'était comme ça...
Ses yeux se fermèrent et elle se redressa, doucement.


« Si tu veux penser que je suis la seule raison de ta déchéance crois-le, si ça te fait du bien. Je sais que je peux pas me pointer là comme ça, mais toi, tu crois que tu peux te pointer jusque chez moi pour qu'à cause de tes conneries ton père sorte de son trou et vienne me forcer à revenir en menaçant de buter des gens qui n'ont rien à voir avec tout ça ? Menacer de m'éliminer moi aussi ?... »

Elle avança et s’arrêta au niveau de la porte puis colla son front contre la porte, elle ne pouvait pas partir maintenant, pas comme ça.

« Si tu n'es pas capable de comprendre ce que je ressentais et ressens encore, je ne peux plus rien faire pour toi. Il s'est passé bien trop de chose pour que tout redevienne comme avant.»

Sa main retomba et relâcha la poignée qu’elle avait vivement attrapée. Ses paupières toujours closes, elle murmura :

« Je sais que tu as ton lot de souffrance, Seth, mais tu ne vois pas les autres, tu ne veux pas les regarder... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Frozen Room   

Revenir en haut Aller en bas
 

Frozen Room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Résidential district-
Sauter vers: