AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Lun 23 Mai - 17:47

La salle sénatoriale de Consortium était pleine à craquer. Hauts dignitaires, grands financiers, officiers prestigieux. Tous rassemblés pour assister à la remise des médailles de l’ordre de l’honneur au champ de bataille. Seth pénétra à son tour dans la pièce, sur les talons de son père et de son oncle, ne prêtant pas attention à la foule qui s’agglutinait devant la grande estrade en bois clair, se plongeant plutôt dans ses souvenirs. Il y avait plus de six ans maintenant qu’il était devenu Citoyen de la Citadelle ici même. Mais à l’époque il n’y avait que Sophia qui était venu pour lui.

***

Et encore un…

Seth s’ennuyait profondément. Cette cérémonie militaire n’en finissait plus… Médaille de cela, reconnaissance de truc… à chaque fois un putain de discours interminable, cinq minutes pour épingler la décoration sur le soldat et dix minutes de photos et de moment émotion de la famille.
« Everald Miscraft Paul, membre de l’escadron Torpilleur XII, vous avez fait vos classes à… »

Et encore un…

Seth s’effondra contre un mur et termina d’une traite son verre de champagne, cherchant du regard un serveur susceptible de lui filer quelque chose de plus consistant. Vladimir se tenait droit, les mains dans le dos, une de ses jeunes maîtresses accrochée au bras, et regardait défiler les médaillés avec une passion ostensible pour l’art martial que le jeune homme ne lui connaissait pas. Vassili quant à lui s’était habilement défilé dès le début, arguant que les remises de prix tout le monde dans l’armée s’y faisait déjà chier et que maintenant qu’il avait le choix de ne plus y assister il ne comptait pas supporter ça plus longtemps. Il avait donc ramassé son chapeau, allumé sa cigarette et délégué avec un grand sourire la corvée à son fils.
Seth soupira…Il avait pourtant autre chose à penser…Le tribunal, la proposition de Ash…Et il perdait son temps ici.

Et encore… !!?

Le soldat qui venait d’entrer sur l’estrade n’était pas vraiment conventionnel. Enfin…conventionnelle plutôt. Une elfe au teint sombre et aux cheveux noirs de jais, habillée d’un tailleur foncé si cintrés que les coutures semblaient sur le point de rompre, moulant une poitrine plantureuse et galbée, une taille si fine qu’elle en était irréelle et dessinant les contours des hanches et de jolies fesses rebondies. Le reste était assorti…des jambes fines rehaussées de talons parfaitement bien portés, un visage plein aux pommettes aigues tranchées d’yeux en amande qui paraissaient presque rouge ambré à la lumière, et une bouche…Remarquable. Seth avait l’impression de se trouver face à une forme dark d’incarnation de Jessica Rabbit, un fantasme masculin à l’état pur. C’est alors que, réalisant que lui en revanche devait avoir l’air du loup de TexAverry, il essaya de se concentrer un minimum sur ce que racontait l’Officier en charge des décorations.
« …Et c’est au titre de ses remarquables exploits que j’ai le privilège de remettre la médaille d’honneur au chef d’escadron Phaera Xarran, Aeris 5. »
La salle éclata une fois de plus en applaudissement et la sombre descendit le court escalier qui la séparait du public puis fut rapidement engloutie par la foule.

« Qu’es-ce que tu attends, nous passons à table ! Bouscula Vladimir.
- Je n’ai pas spécialement faim, je vais rentrer et…
- C’est à moi que tu coupes l’appétit! Nous sommes ici pour nous montrer, alors tu vas venir t’asseoir à cette table et saluer ces gens en espérant qu’ils ne fassent pas partie des amis de Jonh Favres. »

Trancha le vieil homme sans prendre la peine de masquer son mépris. Seth avait tremblé imperceptiblement à l’évocation d’Irina et tentait de maîtriser la vague d’angoisse qui le prenait à la gorge. Il emboîta le pas à son grand-oncle, pratiquement persuadé qu’avec sa chance légendaire il allait forcément se retrouver à la même table de Jonh Favres. Il s’assit en silence et jeta un œil morne à l’assiette encore vide qui lui faisait face, puis se décida à relever la tête afin de découvrir l’identité des autres convives. Une femme un peu grosse et son mari ancien officier, aux côtés de Vladimir un industriel habitué de la maison qui le salua d’un bref signe de tête et… Phaera Xarran.
Revenir en haut Aller en bas
Phaera.A Xarran

avatar


Messages : 647
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 25
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Militaire, Pilote d'avion de chasse sur le Zenith
MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Mar 14 Juin - 14:35

- Capitaine Xarran ?

La sombre sortit d'un sommeil végétatif avec le goût désagréable d'une salive sèche... Elle jeta un œil à sa droite pour montrer à son officier qu'elle était bien éveillé.

-Capitaine! ça va bientôt être à vous …. Passez vous un coup sur le visage au moins
-La ferme … J'm'en fou...


Cette cérémonie ne représentait rien, de plus pour sa mère c'était à peine plus honorable qu'une bonne note ramené par une gamine de primaire... Elle fouilla dans sa poche intérieur et en sortit une cigarette...

-Capitaine vous avez tout de même abattus 5 bombardiers en direction de la citadelle...
-Haha ! Du tire au pigeon...
-De quoi !? J'ai essayer d'en abattre pendant 5 min, leurs manœuvres était bien maitrisé...
-C'est que t'es mauvais …
-Qu'est-ce que je fou chez les Aeris alors...
-Bah... T'es le meilleur des mauvais.
-Ou vous êtes le meilleur pilote du monde ! avec vous le ciel nous appartient, vous la méritez cette médaille. * sourit *


L'elfe se leva brusquement plaquant son officier contre le mur. Elle dévoila son regard rouge sanguin et le plongea dans les yeux de l'homme face à elle.

-Le meilleur pilote du monde ? Et que connais-tu du monde ? J'ai connu un pilote bien meilleur que moi, de même que des ennemi bien plus féroce... Nous ne savons rien du programme d'entrainement de la SSSR mais je peux te dire que leur pilote égale parfaitement mon niveau...
-Capitaine ? ça va pas ?
-Laisse tomber...


Elle s'enfila un verre de whisky déposé là juste avant de s'endormir et prit la direction de l'estrade...

*

« …Et c’est au titre de ses remarquables exploits que j’ai le privilège de remettre la médaille d’honneur au chef d’escadron Phaera Asura Xarran, Aeris 5. »

Blablabla... Elle posa un premier pied sur la scène et sentit presque aussitôt tout les yeux se poser sur son corp. Le chancelier s'approcha et lui agrafa une médaille sur la veste... Une veste à 2000 Ast … Qu'elle gâchis... La sombre se tourna alors vers le publique qui attendait un speech de sa part.
Un speech ? Pourquoi faire ? Si tout ses clown à col blanc sont encore là aujourd'hui c'est bien grâce à elle... Tout ça parce qu'il m'accroche une médaille sans valeur ? Allez au diable...

« Merci... »

Un discourt largement suffisant pour cette bande de mouton. Sans même jeter un regard à ce pion de chancelier la femme descendit de la scène et s'éloigna suffisamment pour ne plus sentir la chaleur des projecteurs...
Sourire forcée, conversation superficiel, félicitation etc...

« Si tu étais là... Cette médaille, cette foule, ces victoires aériennes... C'est toi qui les auraient mérité... »

***

-Et sinon t'es de qu'elle coin ?
-Ystovaria...
-Wouh la capital ! J'y ai jamais mis les pied !
-Génial...
-Je suis de la SSSR si tu veux savoir
-C'est ça oue...
-Я горю желанием Моя киска
-Et ça voudrait dire ?
-« J'ai envie de toi »
-On mange là tu peux attendre …
-Je sais me montrer très patient * sourit *
-Et qu'est-ce que tu fou dans les rangs de l'EUCY ?
-C'est une longue histoire... Le rêve ystovariens ce genre de chose tu vois ?
-Génial …


De temps à autre, il leur arrivée de faire le mur comme deux ados pour s'éloigner de la pression constante de la base et manger dans un restau de la région.

- Dis-moi ? Les elfes noires ont toujours cette joie de vivre ?
-De quoi tu parle ?
-Je sais pas … T'es toujours distante...


« Normale, je ne veux pas te montrer à qu'elle point je tiens à toi... »

-Tu préfère que je te colle et qu'on se lèche la bouche pendant 2h ?
-Pourquoi pas...
-Tu peux crever la bouche ouverte haha !


« … Et je ne veux pas t'appartenir... »

***

La jeune femme s'installa à la table ou son nom était indiqué sur le plan. Elle jeta un œil morose à l'assemblée et fit un sourire forcé...
Tous des hauts fonctionnaires vêtus très luxueusement pour une simple remise de médaille. Face à elle se tenait un homme plutôt âgé l'air assuré montrant qu'il avait une grande confiance en ses capacités. C'était quelqu'un d'élégant dégageant presque une aura attirante, dommage que le contraste avec la poupée barbie accroché à son bras montrant une vulgarité affligeante casser quelques peu le mythe du personnage...
A sa droite se tenait jeune homme d'environ son âge le teint blafard égalant presque celui d'un mort. Le contraste saisissant entre sa peau immaculé et la noirceur de ses longs cheveux encadré un visage aux traits agréable et aux yeux sournois. Il n'avait pas forcément un physique parfait mais était bien proportionné et dégageait quelque chose de séduisant. Sa tenue et ses tentatives de séduction digne d'une prostitué laissèrent malgré tout la sombre perplexe qui se désintéressa aussitôt du jeune homme.
Les autres personnages restaient commun et dénué d'intérêt, Phaera n'avait même pas le souvenir de leur avoir adressé la parole car l'homme face à elle avait pris l'initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Lun 4 Juil - 13:37



Elle le détaillait de haut en bas avec cette même mimique gourmande qu’ont les chats lorsqu’ils observent un aquarium. Elle entrouvrit légèrement la bouche et une rangée de dents blanches s’échoua un instant sur sa lèvre inférieure, traçant un sillage clair sur l’orle charnu. Seth esquissa un sourire provocateur en retour. Puis, en un éclair, plus rien. Elle détourna les yeux, ignorant la proie trop facile qu’il était pour reporter son attention sur le vieux Vladimir. Il se renfrogna et se força à la quitter des yeux pour revenir à la tristesse monochrome du monde hors fantasme.

« на здоровье ! Santé ! Lança Vladimir, en levant son verre au dessus de la table.
- ваше здоровье » répliqua Seth en ricanant sombrement, observant le manège de séduction de son vieil oncle qui venait de se pencher élégamment vers « Phaera Xarran ».

« Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’opportunité charmante de croiser un officier féminin dans la RHAF…Il me semble avoir compris que vous provenez en outre d’un corps de l’OMCU. Puis-je me permettre une intrusion un peu cavalière dans votre vie privée en vous demandant de quel Nation vous êtes détachée, capitaine ?
- Des forces de l’EUCY.
- Oh…
Vladimir se laissa aller d’un large rire envahissant puis adressa un délicat sourire à l’elfe noire : Il y’a une quinzaine d’années j’ai séjourné à Ystovaria et… »

Blablabla.
Seth soupira bruyamment et fixa le contenu de son assiette avec ennui.
Immangeable. Inintéressant. Irrespirable.
Il laissa un instant son esprit dériver sur un théorème, se perdant dans des données invisibles, puis revint à la réalité lorsque le serveur troqua son assiette intacte et ses couverts pour un service à dessert. Vladimir était toujours atteint d’une frénétique logorrhée qui semblait captiver l’attention de la tablée. A l’occasion d'une salves de rires généralisée Seth se pencha vers le Parrain et demanda en Triev :
« Tu n’as plus besoin de moi je crois.
- Ta présence est d’autant plus dispensable que tu n’as pas ouvert la bouche depuis plus de cinquante minutes. Tu peux disposer jusqu’aux cigares, je crois.
- Parfait. Merci pour la « récréation »
»
Seth se leva, adressant de courtes excuses aux hôtes. Son regard s’arrêta une dernière fois sur la Sombre qui, pour la première fois de la soirée sembla lui répondre d’une oeillade intéressée qui frisait la sympathie et redonnait presque espoir. Puis il se détacha de Phaera et silla parmi les convives jusqu’à la terrasse.



***
Les mégots s’accumulaient dans le cendrier. Il était assit depuis…un bon moment sans doute, incapable de se décider à ouvrir son cellphone pour se heurter aux messages de ses avocats, incapable de se décider à rejoindre Vladimir et sa cour endimanchée. Il tira une dernière bouffée et alluma une autre cigarette à l’aide du mégot incandescent.
Affligeant.

La porte coulissante de la terrasse s’écarta dans un léger grincement en parti couvert par la puissante rumeur de la route en contrebas, laissant se dessiner une silhouette féminine en huit qui ne laissait pas de doute sur son identité. Phaera Xarran. Elle avança à la lumière des réverbères et déboutonna le premier rang de son chemisier, laissant deviner la peau sombre de sa poitrine, puis réajusta sa coiffure et sorti son Cellphone. Elle n’avait visiblement pas prit conscience de la présence de Seth et entamait une conversation téléphonique agitée dans une langue totalement inconnue de jeune homme, parfois entrecoupée d’expressions en Thikvine qui laissait deviner que l’interlocuteur était de sexe féminin…une amie ou quelqu’un de la famille peut être. Probablement un proche à qui parler de sa médaille.
Il avait l’étrange impression de jouer les stalkers, planqué dans l’ombre, entrain d’essayer de suivre une discussion privée, appliqué à détailler une fois de plus les « subtilités » anatomiques elfe-noires de Phaera Xarran. Du pur too much…les fesses, les seins, les cuisses, les yeux, la bouche, la voix légèrement cuivrée qui laissait deviner la tonalité des gémissements…et le stop qu’elle lui avait collé sans même lui adresser la parole. Putain de merde. Cette fois c’était vraiment la déchéance s’il n’était même plus capable d’inspirer un minimum d’attraction sexuelle à ce genre de femme.

Ambre…C’est moi que t’as flingué, bordel.



L’elfe noire ra crocha son cellphone et fouilla son sac, retirant d’abord un paquet de cigarette puis cherchant son briquet. Seth s’avança hors de l’ombre lançant un « hey ! » avant de lui jeter son briquet qu’elle attrapa au vol.
Il l’aurait. En tout cas, il essayerait de l’avoir…Au pire il lui restait un certain nombre de contacts open pour parer à l’urgence. Mais elle, c’était sans aucun doute le coup de l’année, le genre de plan baise qui efface tout pendant plusieurs heures.
«J’étais à votre table. Seth Liekaterinev… »
Elle le toisa, se demandant visiblement depuis combien de temps il se trouvait là, puis saisi une cigarette qu’elle alluma d’un geste vif en s’accoudant de dos à la rambarde, sans le quitter des yeux, avant d’articuler lentement :

« Là, tu vas me demander mon nom alors que tu viens de l'entendre à la cérémonie, ensuite tu me paiera un ou deux verres autour desquels on parlera de notre enfance ou même de notre travail puis tu finira par me demander mon numéro histoire de se revoir ultérieurement...Et si on passait tout de suite à la partie intéressante ? »


Elle exhala un nuage de fumée blanche, secouant légèrement la tête, et le fixa avec lassitude, un sourire ironique et presque libidineux rivé sur son visage aux reflets bleutés. Pour le coup elle ressemblait d’avantage à une statue de bronze blasée oubliée sur une place sordide du Consortium qu’à Jessica Rabbit. Un air de gargouille sardonique qui entachait soudainement son masque de beauté plastique lisse.
Comme lui.
Il détourna le regard et fixa le vide.
Juste un peu d’oubli.
Le grotesque de la situation, et le silence pratiquement gêné qui s’installait, l’entraînèrent dans l’un de ces fou rires spontanés qui lui venait de son père et qui avaient le don de débloquer la plus part des situations. Reprenant son calme il fixa à son tour la Sombre et répliqua :
« En général c’est moi qui balance ça, t’avais pourtant pas totalement l’air d’être une salope tout à l’heure…
- Contrairement à toi finalement. Trouve autre chose. J’avais une autre image des mecs sortant de près ou de loin de la SSSR…
- Я горю желанием Моя киска
»
Revenir en haut Aller en bas
Phaera.A Xarran

avatar


Messages : 647
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 25
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Militaire, Pilote d'avion de chasse sur le Zenith
MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Ven 8 Juil - 23:09

Les plats défilaient aussi lentement que les conversations. Des plats qui ne la rassasiaient pas, trois bouchées pour finir l'entrée qui comptait quelques bout de canard décoré par une feuille de salade même pas assaisonné... Échec critique pour une cuisine décorative et gustative pourtant évalué à cinq étoile qui en oubliait le fait que manger servait avant tout à ne plus ressentir cette désagréable sensation dans l'estomac. Alors quoi ? Écouter le vieil homme parler de sa famille et de ses origines trievienne ? De toute façon il n'y avait rien d'autre à faire, alors jouons au pantins bien élever, il suffit de prendre le mal en patience.

***

Le ciel était bleu nuit et les lumières artificiel de la pièce s'allumaient les unes après les autres. La chaleur se faisait étouffante, l'odeur du tabac asséchait la gorge et le brouhaha de la pièce était de plus en plus oppressant.
S'aérer ! Sortir son esprit de cette espèce de pression constante et reposer son cerveau quelques secondes. Sa sœur ne quittait plus ses pensées et elle l'espérait rentré de mission saine et sauve.

-Veuillez m'excuser.

La chaise grinça bruyamment suivit par le claquement des talons qui traversa la pièce à vive allure.

« C'était comme être dans une cage pleine d'animaux bruyant et enragé. Chacun montrait sa domination sur les autres et gagnait des points pour devenir l'être « Alpha ». Moi dans tout ça je n'était qu'une spectatrice, une représentante de ma race, un pion de l'armée... »

Enfin la première caresse d'un vent frais.
Elle inspira à plein poumon l'air glacé, puis déboutonna le haut de sa chemise qui lui coupait presque la respiration posant par la suite ses coudes quelques secondes sur la rembarre en métal afin de reprendre plus facilement son souffle. Elle tira son cellphone de sa poches et tapa machinalement le numéro de Daphné.
Une... Deux... Trois ? Quatre !? Merde qu'est-ce qu'elle fou ? Les sonneries s'enchainaient...

-L'utilitaire que vous essayez de joindre et momentanément indisponible, veuillez réessayer ult...
-Go get fucked !
-C'est bon j'déconne Phae...
-Pas moi merde ! Ça fais combien de temps que t'es de retour !?
-Deux ou trois heures mais j'avais mon rapport à faire et...
-Rien à foutre Daph ! Merde je m'inquiétais pour toi là …
-C'est bon je m'excuse... Et cette remise de médaille ?
-Comme d'hab...
-Même pas de quoi s'amuser pour la nuit ?
-...


La sombre releva la tête, soulagé d'entendre la voix de sa cadette, le cellphone toujours accroché à l'oreille... De rares étoiles illuminaient le ciel malgré la forte luminosité de la ville. Elles avaient l'air de scintillait péniblement...

« A cette époque je devais sans doute briller autant qu'elles... Si tu disparais toi aussi je ne serais même plus capable d'émettre le moindre rayonnement... »

-Phaera ? T'es toujours là ?
-Oui. Bref je suis contente que tu sois rentré on en parlera demain, repose toi.
-Ok ok, j'te tel alors. Et félicitation
-Bwel Isto.


Daphné était bien rentrée. Un énorme poids se libéra de ses épaules, de son esprit et bientôt ses instincts reprirent le dessus.
Phaera était encore jeune et même si tout ses sentiment furent enfermé derrière une barricade impénétrable, son corps ressentait toujours ce désir charnel. Il lui fallait une liaison sans les complications sentimentale, quelques chose de simple.
La jeune femme s'appuya alors contre la barre de la terrasse face à l'immense porte fenêtre de la salle principale et scruta des yeux sa prochaine proie, sortant machinalement un paquet de cigarette.



-Hey !

L'elfe releva les yeux surprise par la présence de quelqu'un ici et attrapa instinctivement l'objet que lui avait jeté l'homme.

-J’étais à votre table. Seth Liekaterinev…

Elle devina par les formes de l'objet que ce qu'elle tenait était un briquet. Puis se demanda si ce Seth Liekaterinev était la lors de sa conversation avec Daphné et en conclut rapidement que leur mélange linguistique elfe noir et thikivine était pratiquement indéchiffrable.
La sombre se rappela son sourire racoleur de pseudos tombeur de nana. Être inintéressant et dénué d'intérêt...

- Là, tu vas me demander mon nom alors que tu viens de l'entendre à la cérémonie, ensuite tu me paiera un ou deux verres autour desquels on parlera de notre enfance ou même de notre travail puis tu finira par me demander mon numéro histoire de se revoir ultérieurement...Et si on passait tout de suite à la partie intéressante ?

Elle recracha la fumée de sa cigarette et plongea son regard dans les yeux de son interlocuteur.

-En général c’est moi qui balance ça, t’avais pourtant pas totalement l’air d’être une salope tout à l’heure…
- Contrairement à toi finalement. Trouve autre chose. J’avais une autre image des mecs sortant de près ou de loin de la SSSR…


Il utilisait ses méthodes, ce jeu devenait plus distrayant, ses réponses cinglantes l'amusait d'autant plus, il avait gagnait quelques points.

- Я горю желанием Моя киска
-On est en pleine remise de médaille tu peux att...


Effet de déjà vue ? C'était le genre de phrase triev... Ou plutôt cette phrase en particulier...
Pendant une fraction de seconde l'elfe se remémora les souvenirs agréable et sa disparition soudaine, inclinant légèrement ses oreille sur l'arrière. Puis envahit par une horde de sentiment elle posa inconsciemment ses lèvres sur celle de Seth qui répondit presque instantanément n'hésitant pas à laisser balader ses mains sur le hauts de ses cuisses.



Phaera revint à la réalité devant un homme qu'elle tenta d'apparenter inconsciemment à cette tendresse disparut.

Je me souviens du goût du tabac et d'une douce odeur de menthe... Avec le recule il y avait en réalité quelque chose de aigre et de dangereux, presque comme du poison, quelques chose que j'aurais du éviter...

Il est vrai qu'il ne lui ressemblait en rien, c'était même tout le contraire. Ses long cheveux presque plus beaux que ceux de la sombre, un visage parfaitement rasé, fin, de long yeux étiré et se teint presque translucide...
Elle pesa le pour et le contre d'une relation purement physique avec cet individu... Puis à nouveau « son » visage qui s'imprimer dans son esprit. Il fallait le chasser et penser à autre chose, tourner la page.

- T'as gagné ton billet pour la « félicité , viens me chercher à la sortie 5 vers 23h30.

Elle lâcha un dernier baiser et s'engouffra dans la jungle des politiques sans même jeter un regard à ce fameux Seth Liekaterinev qui l'avait charmer seulement avec une phrase, un énorme coup de chance pour cet homme et peut-être même pour elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Liekaterinev

avatar


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 29


Age du Personnage : 24
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Cyberpolitain-Mathématicien
MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Lun 23 Avr - 16:38

****NB : avec le remodelage qu’il est en train de subir, Seth est maintenant un ‘asperger’. Ce syndrome se manifeste essentiellement par un développement plus important de certaines capacités et centres d’intérêts (pour Seth c’est les maths)
et des comportements émotionnels différents des gens ‘normaux’ (hypersensibilité à certaines choses, apparence d’indifférence à d’autres). Cela entraîne souvent une difficulté à entretenir des rapports sociaux classiques.***
En gros les asperger sont des geeks hard géniaux et asociaux ! *
« On reconnaît que le syndrome se situe sur un continuum sans rupture qui se dissout à son extrême dans la normalité. » Seth fait donc partie de ces gens ‘légèrement’ sujets au syndrome d’Asperger : apparemment ‘normaux’, capables de s’intégrer à la vie sociale, mais toujours en décalage dans leur tête.

NB 2 la situation actuelle: Seth fait des courbettes à Vlad et à Vassi pour obtenir leur soutien dans son procès contre la famille d'Irina. Il n'a pas tué Irina. Ambre, la coupable, est en fuite et le laisse seul face aux tribunaux. ********




Seth la regarda s’éloigner dans la foule du salon. Échec et mat. Il n’était pas certain d’avoir suivi l’intégralité du raisonnement de l’elfe, mais en tout cas son analyse concernant le triev s’était révélée exact. A table elle semblait suivre distraitement leurs apartés en triev, l’EUCY était connue pour abriter un certain nombre de pilotes sortant de la STR…Phaera avait sans doute apprit vaguement la langue à leur contact. Peut être qu’il lui poserait la question…

Il s’appuya contre le mur froid de la terrasse, fixant la myriade de points lumineux que constituaient les façades des buildings monumentaux du Consortium. Rien à voir avec les bâtiments de métal et de verre de la Citadelle. Tout ici était lourd, écrasant, faussement masculin… dangereux et invasif. Tout ici était à l’image de Vlad et de son père. Il avait besoin d’eux, de leurs frics, de leurs soutiens véreux, de leurs avocats. Il avait besoin de leur aide. Il fallait que Vlad fasse revenir Ambre, il fallait qu’elle se dénonce. Je n’ai pas à payer pour toi, pas pour ça…
La paroi gelée du mur baissait lentement sa température corporelle. Il sentait la tâche froide s’étendre lentement de sa nuque à son dos et jusqu’à ses mains qu’il glissa dans les poches de son jeans. Il frissonna puis leva les yeux vers le ciel mort, sans la moindre étoiles… toutes éteintes par les lumières de la ville et la masse de la Citadelle.

Est-ce que j’ai vraiment envie de baiser ?... Non. Il avait juste envie de boire et de se droguer. De se démettre la gueule, de ne plus penser à rien. D’être tellement défoncé que plus aucune information, pas même celle relevant de sa propre conscience, ne pourrait lui parvenir. Mais il avait peur que tout recommence, peur de revenir sur terre pour découvrir un nouveau macchabée. Son regard s’arrêta un instant sur la balustrade…

C’était peut être ça la vraie solution. Le vrai moyen d’interrompre définitivement les milliards de connexions synaptiques composant son être. Le silence enfin, la fin des différences, la fin de l’interminable bousculade de sa pensée. …c’était aussi simple qu’enjamber cette balustrade. Une chute de 140 mètres de hauteur…et plus rien. Ça ressemblait un peu à ce plan cul mais avec un effet longue durée à la clé.

http://www.youtube.com/watch?v=YHok_wVCRnE&feature=relmfu

La porte du balcon coulissa en grinçant, sortant brusquement Seth de sa transe. Un groupe d’hommes en uniforme envahissait la terrasse, Vlad était parmi eux. Seth se crispa et se précipita comme un animal traqué à l’intérieur du salon, les yeux rivés sur ses chaussures, ignorant les voix qui l’interpellaient. Il traversa la salle de réception, se glissa jusqu’à l’ascenseur, appuya d’une main tremblante sur la touche menant au parking, et s’effondra au fond de la cage, le cœur battant.

« Putain de merde ! »
Il cacha son visage dans ses mains, respirant difficilement, puis leva les yeux vers le compteur de l’ascenseur.

88. 87. 86.

« Okay okay… clame. »
Il expira lentement, sans quitter des yeux les étages qui défilaient lentement, priant pour que l’ascenseur ne s’arrête pas afin d’éviter tout contact avec un être humain inconnu.

70. 79.

« Ça va…ça va aller. Ca va aller »
Sa voix était anormalement plate, automatique, comme celle d’un androïde. Il ferma les yeux. La soirée tout entière défilait à un rythme effrayant dans son esprit, comme s’il était entrain de regarder un film en accéléré. Par moment tout ralentissait, s’arrêtant sur un détail…une poignée de main, un verre de champagne, les lèvres de l’elfe noire, la rambarde. L’impression de tomber. Il ouvre les yeux.

35. 34. 33. 32. 31.

« Dépêche toi, merde ! »

22. 21. 20.19. 18

10. 9.

« ça va aller… »

4. 3. 2. 1. RC. -1. -2.

La porte s’ouvrait enfin. Seth se jeta hors de l’ascenseur en titubant et se rattrapa à un poteau. Il n’avait croisé personne. Personne. Il avait envie de vomir. Il cala ses mains sur ses genoux et resta un instant immobile, le regard fixée sur les traces de cambouis noirs qui maculaient le sol du parking. Il se redressa lentement et commença à avancer au milieu des rangées de voitures luxueuse faiblement éclairées par les diodes jaunâtres du consortium, à la recherche de sa propre Berline. Son regard s’arrêta alors sur un panneau lumineux qui indiquait « Sortie 5 ».
Revenir en haut Aller en bas
Phaera.A Xarran

avatar


Messages : 647
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 30


Age du Personnage : 25
Alignement: Chaotique Neutre
Classe - Fonction: Militaire, Pilote d'avion de chasse sur le Zenith
MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    Dim 21 Oct - 16:32

http://www.youtube.com/watch?v=CdDDY5nVA3A

23h30 enfin, la nuit s'annonce doucement. Des lumières s'éteignent et d'autre s'illuminent, comme la lumière rougeâtre de l'interrupteur de l'ascenseur sur lequel elle vient d'appuyer. Elle pénètre dans la petite pièce faussement agrandi d'un miroir, une fois les porte fermer elle plonge a toute allure dans les profondeurs du bâtiment.

Elle s'appuie contre une paroi le temps de remettre en place sa coiffe envoutante et parfumé d'un brise agréable, avant de jetée un œil sur son reflets.

Le bruit la dégoute, le nœud dans sa gorge et même le vent de sa cher déesse, elle regarde en haut, pas de ciel, juste une lumière artificiel, aussi artificiel que le cœur qu'elle s'est forger face a l'inconnu. Elle qui avait toujours fuit l'amour s'était faites rattraper par celui-ci et en souffrait aujourd'hui.

«Car toi tu ne viendras plus »


Amis son amour est partie et la douleur n'ai rien en comparaison, la nuit elle a peur d'en mourir de ses sanglots et de sa gorge pleine de sel, elle hurle au secours et rien dans le ciel ne lui réponds, le ciel ou il s'est jetées dans les vents pour y disparaître en une brume de cendre.

Elle n'a qu'elle pour oublié sa propre solitude, elle tente d'oublié un peu cette pression et le froids des nuits dans l'amour éphémère d'une soirée, d'un faux pas ou d'un faux amour, qu'importe, elle veut oublié qu'elle est triste.

Pour oublié un peu les années d’Éternité.

Dans la pénombre du parking elle cherche sa bénédiction jusqu'à ce que la magie lui révèle sur un bout de taule azure : « 5 ». Des armées de pensées batailles dans son crane, le pour ou le contre ? Elle choisit le contre et tout en sortant une dose de nicotine de sa poche ses talons claques sur le sol aussi artificiel que l'amour qu'elle s’apprête a consommer. Le passé n'est plus.

Aveugler par les phares, la caisse d'acier aux courbes agréable et sportive s'approche d'elle du coter passager, la vitre s'abaisse, elle se penche pour y apercevoir le feu qui lui feras l'amour jusqu'à demain. Elle glisse ses doigts sous la poignée et entre dans le véhicule. Elle ne veut plus s'en aller, elle veut oublié qu'ici elle n'a rien, oublié son amour propre ou ses obligations. Allez vers l'avenir et que le jour ou elle a aimer n'est plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Retro 253 {Phaera-Seth} Hello, do you want to screw?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Technopolis - Secteur des Technopolitains :: Consortium :: Secteur marchand-
Sauter vers: