AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Erion Mandelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erion Mandelune

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2012


Age du Personnage : 26 Ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Commerçant
MessageSujet: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 11:55

Nom : Mandelune
Prénom : Erion Malorne
Age : 26 ans
Sexe : M
Date de naissance : 05 Février 232

Nation d'origine: Ekthranexos

Caste : Mage
Classe : Invocateur - Hybride

Lieu de résidence à Range Harbor (nom du quartier) : Secteur commerçant d'Alestra

Métier / Rang Social : Apothicaire / Commerçant

Description physique ( 6 lignes minimum ) :

Erion est un homme grand et fin, 1m 84 pour 79kg. Sa carrure svelte et son teint halé ne font que mettre plus en valeur ses cheveux blanc, longs, doux et ondulés, tombants en cascade sur ses épaules larges mais délicates. La tête toujours haute, le nez long et légèrement en trompette lui donnent des airs altiers. Il possède des oreilles et des cornes de cervidé à son grand regret. Celles-ci sont beige très clair, d'une teinte presque diaphane, ornées de runes sculptées et de pendants d'un violet profond, sertis par de belles boucles d'or. Ses oreilles duveteuses bougent d'arrière en avant en fonction des bruits qui l'entoure et de ses émotions, lui donnant un aspect toujours très en éveil malgré des yeux tombants, rêveurs, distraits.... Quelques runes sont aussi apparues sur son corps, donnant à la peau à ces endroits là une couleur plus lumineuse qu'habituellement et sa façon très droite de se tenir font de lui quelqu'un de très impressionnant et de mystérieux.


Description psychologique / caractère ( 8 lignes minimum ) :

Aussi têtu qu'une mule, royal à souhait, Erion malgré son cadre de vie est, aux premiers abords, quelqu'un d’égoïste et de très précieux, jugeant lui même qui aurait la permission ne serait-ce de le frôler. N'étant pas très tactile, il aime malgré tout dialoguer tant que son locuteur reste très respectueux en lui adressant la parole. Quand il a décider que ce n'était pas la peine de s'intéresser à quelqu'un, monsieur n'est pas facile à vivre pour un sou et le fait savoir de façon très efficace. Sous toute cette orgueil cependant sommeille un être charmeur, très calme, voulant faire plaisir à son prochain sans pour autant se l'avouer, se cachant sous une épaisse carapace afin de ne pas être blessé par autrui. Difficile donc de s'approcher de cet hybride très sauvage mais lorsque l'on réussit à l'apprivoiser, Erion devient quelqu'un de doux et affectueux. Sa fusion avec l'esprit-cerf Eikthyrnir lui a laisser quelques séquelles psychologiques évoquées comme une sorte de schizophrénie qui résulte en fait simplement de la cohabitation de son esprit et de celui de Eikthyrnir. Il lui arrive donc parfois de se parler tout seul et de polémiquer comme si des réponses lui étaient données par un être invisible se tenant à coté de lui. (ce qui est finalement le cas). Des "rechutes animalières" se font aussi sentir lors de certains moments de fatigue physique et psychologique, due à l'ascendance et au débordement du caractère du cerf sur celui de l'humain, ce qui le pousse, parfois, à vouloir ingurgiter des feuilles d'arbre ou de l'herbe, à se frotter les bois fin été afin d'ôter le velours qu'il y dessus après leur perte printanière ou encore à être légèrement plus excité en automne, dû à la période de rûte des cervidés....

Aptitudes :

Très bon en affaire et en pourparler, Erion se tire très bien de conversations périlleuses et au meilleur prix. Herboriste confirmé, la flore n'a pas de secrets pour lui et ceci lui vaut une certaine notoriété auprès des alchimistes férus de décoctions en tout genre.
De nature plutôt élégante, son charme est aussi une aptitude qu'il met en avant et dont il se sert sans scrupules. de loin combatif, il sait tout de même se défendre de façon très bestiale et instinctive de part sa demi-nature animale et fait preuve de pas moins de 90kg de frappe au poing.

Limites :

Son caractère ne le met pas en avant et Erion a du mal à tisser des liens avec les gens. Partager son corps avec un esprit ne lui facilite pas la tâche et de monologuer non plus. Très lunatique, il est difficile à cerner et créer donc un rempart relationnel. N'étant pas un combattant hors-pair, il est très facile d'avoir l’avantage sur lui lors d'un conflit et malgré sa poigne de fer, il perd facilement ses moyens contre quelqu'un d'intimidant.


Histoire ( 30 lignes minimum ) :

Vie sur Ekthranexos :

Erion est originaire d'une petite île se situant à coté d'Ekthranexos. C'est un mage intelligent mais horriblement négligeant envers ses études magiques. Son peuple, des druides réputés pour être une grande source d'invocateurs adroits et assurés fait passer un rituel sacré aux disciples dignes de pouvoir appeler à eux une entité combattante et fidèle. Erion avait 21 ans quand il a dû quitter la cité magique pour partir à la recherche son esprit dans la forêt dense et sauvage de l'île.
Il n'avait rien d'autre en tête que le murmure du vent entre les feuilles et l'odeur sucrée des plantes alentours lorsqu'il s'enfonça dans les bois. Il vit différent esprits venir à sa rencontre : un écureuil, trop petit et frêle, une louve, trop vieille, divers types d'oiseaux plus colorés les uns que les autres, mais rien qui ne l'intéressait assez pour arrêter d'avancer. Il en avait assez de vagabonder dans cette forêt sombre et inquiétante, ses jambes lui sommant de se reposer un peu. Exaspéré par toutes ces coutumes grotesques, il s'assit sur un rocher mousseux, se massant lentement les mollets. En relevant la tête dans un soupire agacé, il aperçut entre deux conifères un cerf d'un blanc lumineux, paître tranquillement à quelques pas de lui. C'était un esprit. Ses bois brillaient d'un éclat hyalin, son pelage nacré laissait entrevoir de magnifiques motifs séléniens glissant sur son échine jusqu'à tomber le long de ses pattes opalines. Tout en lui n'était que majesté.

" Il me le faut."

Ces mots résonnèrent dans la tête du jeune homme avant même qu'il n'y eu pensé. Se levant doucement pour ne pas effrayer l'animal, il créa un cercle d’assujettissement au sol d'un geste leste et précis tout en épiant le moindre mouvement du cerf. Il l'appela.

Eikthyrnir :

Erion prit une grande bouffée d'air et commença la procédure d'appel. Grâce à la magie, il entra en résonance puis en osmose avec l'esprit.

"Facile !"

La forêt autour de lui s'effaça tout à coup, ne laissant paraître que des formes d'arbres sombres, floues et tremblotantes, des couleurs délavées, coulantes et une atmosphère lourde et pesante. Ce n'était pas normal. Avait-il fait attention à tous les détails nécessaires pour lancer ce sortilège? Non, le cerf dans cette dimension là était scintillant, iridescent. Doré. Il avait une allure très humaine malgré que ce fût un animal.

"Qui es-tu ?"

Une voix résonna dans la tête d’Erion, le faisant sursauter. Le cerf le regardait, immobile, impartial.

- Erion …. ?! lança le jeune homme angoissé, d'une voix forte et portante, comme pour se rassurer.

Le silence de l’esprit était accablant. Le mage ne savait pas comment se sortir de cette dimension et cela le rendait nerveux car, ici, ce cerf était en position de force.
Des rais de lumière sortirent tout à coup des runes gravées sur les bois de l’animal, transcendant l’air et la peau de l’invocateur aussi efficacement que des lames acérées. Paniqué, Erion lança les sorts de scellement qu’il connaissait aussi vite qu’il le pouvait, se faisant lacérer à petit feu par l’agressivité de son adversaire. Rien n’y faisait cependant, comme si une barrière protectrice l’entourait. Il n’allait pas tenir longtemps et il le savait. Ses habits se teintaient doucement d’un rouge sombre et tenir debout était un véritable calvaire pour son corps et son esprit.
Il réessaya autant de fois qu’il le pu, regardant la bête, implacable, insensible, le martyriser jusqu'à à l’os. C’était sans doute la fin car il se tenait devant un esprit primordial et personne n’avait jamais réussis à en assujettir un à ce jour… Pourtant, il ne voulait pas mourir ici, dans une dimension reculée, abandonnée par la vie. Dans un dernier geste désespéré, il réessaya de lancer un sort. Le mouvement était faux, il s’était trompé. La dimension se fissurait, l’esprit poussa un cri déchirant. Erion sentait ses forces s’estompées, allongé au sol. Sous l’épuisement général de la situation, il s’évanouit. C’était fini.
« Eikthyrnir…. »
En se réveillant, il n’eu que ce nom à l’esprit. Sa tête était lourde et ses tempes le brûlaient. Il s’en était sortit en vie ?

Retour au village :
Erion rentra bredouille au village ne savant toujours pas comment il avait pu échapper à l’esprit furieux… Du moins, jusqu’à ce que les habitants le dévisage avec insistance. En effet, ses oreilles s’étaient allongées et recouvertes d’une fourrure duveteuse. Il entendait le moindre murmure, la moindre respiration et sentait ses oreilles pivoter contre sa tête lorsqu’un bruit l’empêchait d’écouter clairement dans une direction ou un autre.
Son corps et son esprit avait fusionné avec le cerf, à défaut de le tuer. En en prenant conscience, il se rendit au Conseil des Druides, gouverné par les Maitres Invocateurs de l’île. Les sermons et les moqueries ne cessèrent pendant plusieurs heures et plus celles-ci passaient, plus le visage d’Erion devenait dur et froid. Il avait tiré de cette expérience une sale leçon et ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même malgré l’incident qui s’était produit.
« Je les emmerdes …. »
Il sortit furieux. La dissociation des deux corps n’étant pas possible au risque de mourir, il n’avait pas d’autres choix que de vivre avec.
Au fil des mois, des bois lui poussèrent sur le crâne, ornés des mêmes runes qu’il avait pu observer sur celles d’Eikthyrnir. L’envie de les couper était très forte mais il ne pouvait s’y résoudre car à chaque fois qu’il essayait, ils repoussaient de plus belle. Au début très agressif avec son hôte, l’esprit prenait souvent le dessus, le ridiculisant en public ou lui causant de très fortes migraines.
Plus le temps passait plus sa demeure devenait chaotique. Les murs étaient abîmés par le frottement répétitif des cornes sur ceux-ci, les meubles étaient mordus et rongés et beaucoup de plantes, mâchées. Ses habits le gênait souvent et dès qu’il le pouvait il se déplaçait nu entre ses quatre murs, monologuant pendant des heures avec son occupant.
Tous les villageois pensaient qu’il perdait la tête, qu’il devenait aussi primitif qu’un animal et la vie ne fût pas facile pour lui à cette période. Il espérait pourtant tant bien que mal que tout ça s’arrête un jour, reclus.

Les pierres de résonnance :

Le village d’Erion, pour se protéger des monstres et des esprits, utilise des pierres magiques venant d’un autre continent qui, une fois canalisé par des druides expérimentés, émettent un champ de résonnance autour d’elle sur une large zone. Cela fait fuir les bêtes sauvages et éloigne au maximum les entités pouvant attaquer les habitants. Les pierres se déchargent de leur énergie magique au fil de leur utilisation et une fois par an, le Seigneur chargé du village fait donc affréter un navire de commerce, se chargeant ainsi de ne jamais manquer de pierres dont le flux magique est encore utilisable. La prochaine cargaison devait arriver le lendemain.

Le Leborean :

Un magnifique navire amarra ce matin-là. Erion venait de se lever et voir les voiles du navire par la fenêtre le rendait triste, lui rappelant qu’il était coincé sur cette île, avec son passé et ses torts. Il s’habilla et descendit sur le quai, suivit par les rires et les dénigrements des autres villageois à son égart. Il aimait l’air marin et voir toute cette agitation à sortir les cargaisons des cales, les mouettes piaillant joyeusement autour du mât et les matelots s’affairer dans tous les sens lui firent retrouver une humeur convenable malgré tout. Il monta sur le bateau émerveillé et se fit aussitôt harponner par le Capitaine, sortit de sa cabine :
- Voilà un drôle d’oiseau ! Mon jeune ami, avez-vous de quoi payer votre intrusion sur mon bâtiment ? lança Drake Calahaan.
- Euh … Je … Non ? bredouilla en retour Erion, embarrassé.
- Dans ce cas, retour case départ ! Descendez je vous pris !
Les oreilles en arrière et grommelant, Erion redescendit du vaisseau vexé. Cette grande asperge avait la bouche trop grande ouverte pour lui, aussi il décida plutôt de rester en retrait et de profiter du paysage inhabituel qu’offrait cette journée. Assis à l’ombre d’un saule, il se jura de quitter cette île et ses habitants coûte que coûte.

Le départ :
Il eu beau essayer toute la journée de monter sur ce bateau rien n’y faisait, ce Calahaan était vraiment buté jusqu'à la moelle. Si Erion ne trouvait pas de solutions très vite il allait rester sur ce bout de terre maudit une année de plus. Hors de question qu’il pourrisse ici avec tous les idiots qui le pointaient du doigt. Il avait déjà observé le bateau et du plus loin qu’il fût allé à l’intérieur il n’avait jamais pu y rester plus d’une petite heure, à chaque fois agrippé par l’implacable capitaine, ou par la grosse Murielle, tel un fidèle bouledogue anglais faisant la sentinelle dans les couloirs. Le bâtiment allait quitter le port, Erion était désespéré. Alors que l’encre se levait doucement dans un bruit sourd de métal rouillé, il sauta dessus, tremblant d’excitation et grimpa jusqu’au pont aussi discrètement qu’il le pu. Les marins ne faisaient attention qu’aux voiles et aux cordages, une aubaine pour Erion qui, se faufilant derrière les tonneaux de rhum, descendit dans les cales et se réfugia derrière quelques caisses de marchandise encore non-acheminées. Il prit une bouffée d’air en fermant les yeux, personne ne l’avait vu pour le moment, il allait devoir se tenir tranquille un long moment pour ne pas éveiller de soupçons.

Rencontre :
Un matin endormit entre ses deux caisses de bois, Erion se réveilla le ventre vide. Instinctivement il ouvrit une des caisses, sentant la nourriture à l’intérieur. Il saisit une pomme à tâtons, et croqua dedans à pleine dents. Cependant, il sursauta en voyant se dresser devant lui un des matelots de Calahaan, le regard froid et l’air irrité. D’un geste brusque, celui-ci releva le pauvre hybride encore ensommeillé et commençait déjà à le tirer hors des cales. Comprenant cela et ne voulant décemment pas finir attaché à un boulet et jeter au fond de la mer, Erion se débattu tant bien que mal, cherchant à faire lâcher à son agresseur la poigne de fer qu’il exerçait sur son bras, sans grand succès. Sous la panique, il ne trouva rien de mieux que de donner un coup de crâne doublé d’un coup de corne dans l’épaule de l’inconnu, ce qui eu pour effet de l’arrêter dans son élan, sans pour autant le rendre de meilleur humeur. Tentant le tout pour le tout, il lui raconta son histoire complètement déstructurée par l’anxiété qui montait en lui. Au fur et à mesure qu’il narrait son histoire, à savoir sa fusion avec Eikthyrnir, les moqueries incessantes des villageois et son comportement incontrôlable, le visage de l’autre homme se détendait et devenait compréhensif, un soupçon de compassion dans le regard. Il ne parla pas. Après quelques minutes de réflexion, paraissant durer une éternité, il se présenta à un Erion paniqué sous le nom de Kendan. Il l’autorisa à rester clandestinement sur le bateau pour une raison qu’il n’évoqua pas et le somma de ne pas attirer l’attention sur lui.
Erion souffla profondément rassuré. Il parla longtemps avec Kendan, apprenant que lui aussi n’avait pas eu une vie facile. Finalement, il était heureux de l’avoir rencontrer.

Range harbor :

Après une semaine de trajet au fin fond des cales sombres du Leborean, Erion fût ébloui par la clarté des quais de Range Harbor. La Spiazza sentait le poisson frais et le sel marin, des gens affluaient sur la place du port comme dans une fourmilière immense et l’océan, par cette belle journée scintillait sous le soleil de midi. Il aimait bien cette ambiance et les gens ici ne le regardaient que très peu, trop occupés par leurs affaires quotidiennes. C’était parfait. Il descendit du pont sous l’œil du Capitaine, intrigué par la présence de ce loustic la sur son bâtiment. Il remercia Kenda sur le quai puis partit à la conquête de l’ Aere Sciutta, fasciné par tous ces alchimistes.

Actuellement :

Après sueur et peine, Erion s’est finalement installé dans le secteur commerçant d’Alestra, ouvrant une boutique d’apothicaire. En effet Eikthyrnir et lui réunis sont de fins herboristes, ce qui à valu à Erion une notoriété en or à Aere Sciutta et parmis les alchimistes férus de mixtures en tout genre.il exerce son commerce tranquillement, loin de tous ses anciens problèmes, en pseudo-harmonie avec l’esprit-cerf.

Character Sheet (illustrations - pour ceux qui souhaitent dessiner leur personnage) :

A viendre.


Dernière édition par Erion Mandelune le Sam 1 Sep - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magister

avatar


Messages : 564
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 14:33

très jolie fiche !

3 petites choses :

- " le maire fait donc affréter un navire de commerce" => les mages n'ont pas de maires, mais des seigneurs ! x)

- "Erion est originaire d'Ekthranexos." => ta peuplade de mages ne peut pas habiter directement sur Ekthranexos (inhabitée par les humains car trop dangereuse) ils peuvent cependant être sur la petite île juste à côté (comme tu me l'avais dit sur msn d'ailleurs!) à laquelle tu peux donner un nom si tu veux :3

- "Kendan l’autorisa à rester clandestinement sur le bateau pour une raison qu’il n’évoqua pas" => mais euh... Erion ne remarque pas que Kendan a des pattes fourchues et une queue touffue ? : p

à part ça, tout me semble bon
validation à venir après ces menues modifications !
Revenir en haut Aller en bas
Erion Mandelune

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2012


Age du Personnage : 26 Ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Commerçant
MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 14:47

Citation :
- "Erion est originaire d'Ekthranexos." => ta peuplade de mages ne peut pas habiter directement sur Ekthranexos (inhabitée par les humains car trop dangereuse) ils peuvent cependant être sur la petite île juste à côté (comme tu me l'avais dit sur msn d'ailleurs!) à laquelle tu peux donner un nom si tu veux :3

Alors, non xD J'suis nulle en nom. Et je me permet pas au vu de ce que je n'ai pas produit sur le forum de donner des noms comme ça à des îles que je connais qu'a moitié (au mieux ^^)

Citation :
- "Kendan l’autorisa à rester clandestinement sur le bateau pour une raison qu’il n’évoqua pas" => mais euh... Erion ne remarque pas que Kendan a des pattes fourchues et une queue touffue ? : p

Si si, il est pas con non plus >.> Mais ça peut être lié à ça comme ça pourrait ne pas être le cas, en tout cas ils en reparle après donc je voyais pas l’intérêt de le dire de suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zack O'Graham

avatar


Messages : 1790
Date d'inscription : 06/09/2009


Age du Personnage : 22 ans
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Cyberpolitain, étudiant
MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 14:58

ok!

précise quand même qu'il s'agit de la petite île à côté : p

Citation :
des îles que je connais qu'a moitié (au mieux ^^)
=> oh tu sais, ce morceau de terre n'ayant encore été utilisé par personne, il n'y a rien à connaître !

(et pour kendan, j'avais juste envie de relever le pseudo-fail de Erion qui se dit "hum, je me demande bien pourquoi il est sympa avec moi..." bref, je sors /o/)
Revenir en haut Aller en bas
Erion Mandelune

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2012


Age du Personnage : 26 Ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Commerçant
MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 15:21

C'est fait !

Et oui fin bon voilà >.>" Sinon ca fait tout de suite le mec qui matte les queues... c'pas très classe ! >.>
Revenir en haut Aller en bas
Zack O'Graham

avatar


Messages : 1790
Date d'inscription : 06/09/2009


Age du Personnage : 22 ans
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: Cyberpolitain, étudiant
MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 15:30

pour un elfe pédé ça le fait! =D
*sbaf*


Je te déclare Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Erion Mandelune

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2012


Age du Personnage : 26 Ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Commerçant
MessageSujet: Re: Erion Mandelune   Sam 1 Sep - 15:47

Marvailleux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Erion Mandelune   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erion Mandelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Agora :: Présentation des Personnages :: Présentations validées - Mages-
Sauter vers: