AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Héloïse de Moncenny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héloïse De Monceny

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Héloïse de Moncenny   Mer 19 Sep - 17:14

Nom : De Moncenny
Prénom : Heloïse
Age : 29
Sexe : Femme
Date de naissance : 23 Juillet 223

Nation d'origine: Range Harbor
Caste : Alchimiste
Lieu de résidence à Range Harbor : Chateau Moncenny


Métier / Rang Social : Reine des royaumes monceny

Description physique :

Des jambes élancées à la cuisse ferme, des hanches ardentes aux fesses rebondie, un tour de taille agréable sur lequel trône joliment un buste menu ou y sont attachés deux tétin blanc et plantureux à la framboise luronne. Sur le bas du dos est gravé le sceau noble de la famille Moncenny. Le tout est recouvert d'un air hautain est extrêmement raffiné derrière une toilette irréprochable.
Le visage est agréablement ovale affichant un teint d'une pâleur délicate : des sourcils noblement arqué, de grands yeux bleus azur, sous lesquels se trouve une bouche attirante entourée de lèvres délicieusement rosée laissant parfois découvrir, lors d'un sourire, une dentition parfaitement blanche. Entre les yeux et la bouche se dresse un nez droit et discret. Enfin ses cheveux immaculés, aux reflets dorés et ambrés, ondulent jusqu'à ses épaules souvent nus et sont toujours recouvert de parures précieuses et autre bijoux montrant l'extravagance de sa coquetterie.
Pour finir, une odeur de fleur sauvage, de rose ou encore de lavande adhère constamment sa peau douce à force de macérer dans des bains d'huile aux bienfaits rajeunissants.
Voilà ce qu'est La princesse « Lisy » : une suavité de ligne délicate et douce, angélique et raffiné.

Description psychologique / caractère :

Lisy (appeler ainsi par son peuple qui éprouve une grande sympathie pour leur souveraine) est Forte, indépendante et énergique. Elle apprécie toute les formes d'art tel que les lettres, la musique ou encore la peinture et raffole des mets raffinés qui est la grande spécialité de la maison Moncenny.
Contrairement aux apparence, la princesse est une fervente (mante) religieuse.
Héloïse est aussi extrêmement coquette et ne se montrera pas en publique (ses amants étant une exception) tant que sa toilette n'est pas irréprochable, elle peut dépenser sans compter. Il lui arrive parfois de molester ses servantes, de se déshabiller, se décoiffer et rester cloitrer pendant plusieurs heures dans ses appartements lorsqu'elle estime que le travail sur sa personne n'est pas bien fait, que les couleurs de sa robe ou de ses bijoux ne convienne pas. (oui donc je risque de me faire taper dessus)
Souvent elle est prise de crise de colère et elle serait même victime d'emportement hystérique si elle n'a pas ce qu'elle désir, surtout si cela concerne ses plaisirs ardents.
On dit également que la « princesse Lisy » est la plus libertine de toute les femmes du royaume. Lorsqu'il s'agit des choses de l'amour, elle sait se montrer souple, agréable et malléable et pleine de sophistication et de complexité, tout ses amants vous diront même que c'est une fois dans ses draps que la princesse se montrera être la plus complète des femmes.
Elle vit l'amour avec tant de passion qu'il peut lui arriver d'en oublier ses obligations et de ne plus donner signe de vie pendant plusieurs mois, l'esprit (et le corps) surement trop occupé avec l'un de ses galants gentilshommes.
La princesse ne servira que ses intérêts et sait profiter de ses nombreuse coucherie pour mettre les hommes de son coter et retourner des situations à sa faveur.

Aptitudes / Points forts - Limites / Points faibles :

Point fort :


Sait utiliser ses atouts pour se servir des hommes et des femmes, extrêmement riche, les Moncenny font partie des grande fortune de ce monde, raffiné, cultivé et pratiquant un certains nombre d'art divers. Possède une suite de servant répondant au moindre de ses caprices. Aime participer aux intrigue et complots et sait se monter habile dans ce domaine.

Point faible :

Physiquement elle ne cherchera pas la confrontation, elle sait sa physionomie faible. Elle ne sait pas utiliser les armes blanche, a deux mains gauche si il s'agit de tirer a l'arme a feu et enfin ne monte a chevale que comme une dame et évitera (de peur de salir ou d'abimer sa coquetterie) le galop. Ses caprices de grandes dames sont également peut apprécier. Son frère, jaloux de ses conquête est un de ses principale frein a son ascension. Si jamais elle sait une confrontation physique perdu (et c'est toujours le cas) elle se rendra sur le champs et pensera à une échappatoire autrement. Elle a tellement l'habitude d'être servit qu'elle ne sait aucunement utiliser ses dons d'alchimiste, se débrouiller seul, faire d'autre effort que celui de l'amour.


Les Monceny :

Les moncenny sont originaire de Cyréne et font partie du royaume de Bellegarde composé d'une dizaine de maison noble agissant sous le règne du rois en vigueur (en ce moment les Moncenny sont les héritier du trône avec Charles II)
Le royaume de Bellegarde est reconnu pour ses capacité en alchimie, leur thaumaturge sont parmi les plus cultivé et les plus complet des lieux. On doit notamment aux royaumes Bellegardois la naissance de met délicat et raffiné qu'eux seul savent faire, leur cuisine est la plus réputer du monde (vin, foie gras, champagne, caviars, charcuterie et met a mijoter durant de longues heures).
Par leur maitresse et prince fort consommateur des chose de l'amour, il savent faire des potions a but aphrodisiaque, des philtre d'amour (ou devrait-on dire de désir) et toute sorte de parfum et d'huile rajeunissante que les plus grand laboratoire de beauté cyber aimerais avoir parmi leur gamme de produit (parce que vous le valez bien...).
Ils ont également réussi a mettre au point un poison se calquant sur une maladie asser célèbre chez eux par l'impacte psychologique de celle-ci. On l'appel la fièvre sanglante, la personne touché par cette maladie transpire du sang de tout ses ports et après plusieurs mois, finit par mourir vidée littéralement de son sang. Cette maladies n'est pas transmissible d'homme a homme mais peut facilement s'injecter dans l'organisme.


Histoire :

La couronne de Bellegarde sauvé par Heloise de Moncenny.

"Messire, La déesse Venus règne seule a votre court !", Hector.J Millard

En 225 il y avait a la cour De Monceny, deux charmantes fillettes, l'une s'appelait Heloise et n'avait que 12 ans, et déjà tout le royaume parlait de sa beauté renversante et de son ainé Roselyne qui avait des charmes a vous faire croire que c'était venus elle même. On disait alors que ces deux jeunes femmes était les plus belle de la couronne de Bellegarde.
Mais pour le moment, dans l'austère château de pierre, les deux sœurs passèrent leur temps a prier, écouter les chanson paillarde que leur père et ses guerrier chantait le soir avant de dormir et enfin entendre les exploit guerrier de leur lignée.

L'été de cette année là, un ambassadeur vint a la court de la part du rois Ambroise IV qui cherchait une épouse pour le Dauphin Charles qui était âgée de douze ans également. Après avoir parlé avec les deux jeunes femmes, pris connaissance de leurs ages, de leurs esprit et de leur réputation, l'ambassadeur retourna au château de Champdivert pour avertir le rois que la plus jeune des deux sœur, a la peau si blanche et pur et au regard charmant serais le choix le plus judicieux pour le jeune prince.

Alors Ambroise le Bel (appeler ainsi pour son courage dans la bataille) envoya un émissaire et demanda la mains d'Heloise De Monceny pour son fils. Le père, heureux de savoir l'une de ses filles futur reine accepta sans ménagement et envoya sa dote ainsi que sa fille au prince.

Les noces eurent lieu en la cathédrale de Dyset le lendemain de l'arrivée de la jeune princesse. Assurez-vous qu'a leurs age les deux jeunes gens furent fort ennuyé de cette cérémonie trop longue dont il ne comprenait pas le véritable sens et furent plus joyeux de se retrouver pendant le banquet pour jouer a des jeux enfantin et à se sourire gentiment.
Trois ans passèrent et les deux époux qui éprouvèrent au fil des années un véritable amour et une amitié sans limite finirent par consommer leur noces. Il n'en fallut pas plus pour que la princesse tombe enceinte mais elle ne donna qu'une fille au jeune prince.

Ambroise IV mourus d'une étrange fièvre. La semaine suivante Charles II fut couronnée à son tour, il n'avait que 18ans. Il gouverna le royaumes si bien que jamais on ne vit une période de prospérité aussi fleurissante, sans doute Heloise l'aida surveiller les dépense du trésor royale et a ménager les fêtes luxuriante qui se faisait trop souvent et qu'elle appréciait peu a cette époque.
Mais le nouveau rois fut a son tour emporter par la fièvre en quelques jour. La reine se retrouva veuve et n'ayant pas donner de fils, une lois dictée par Ambroise II interdisait aux femme de prendre la tête du royaumes, la succession alla donc a Jean duc de Couchet, frère du rois.
Malgré les réticence d'Heloise, il fut couronner à Dyset en grande pompe et les fêtes ne s'arrêtèrent plus si bien que le trésor royale s'effondra en quelques mois.

Le petit peuple vit son impôt augmenter et la faim lui creuser le ventre, il regrettèrent amèrement leur bon rois et déjà on parlait de Jean Le Mauvais.
Le château de Champdivert devint un lieu de débauche ou des spectacles fort peu recommandable eurent lieu, les femmes dévoilant leur charme sans pudeur et les hommes trompant celle-ci avec d'autre.
Le rois fut bien vite entourer de gens peu recommandable qui piochait a pleine main dans le trésor royale et la menace d'invasion de Malline n'arrangea pas les affaires du royaumes.

C'est alors que Heloise, écarter depuis un an de la couronnes commença dans son château de Drance, à comprendre les véritable intrigue et comment son mari, le rois, avait était lâchement assassiné. Elle commença a vouloir se venger de ses comploteurs, pour l'amour qu'elle éprouvait toujours, et fut fort courroucé d'un tel complot si bien qu'elle dut s'aliter une semaine.
Elle invita prestement Henri, duc de Châtyllont, le second frère du rois défunt et lui ouvrit son lit.
Il tomba follement amoureux d'elle et dit a l'un de ses confident « Je donnerais ma vie pour une nuit de plus avec cette venus ».
De son coter, Heloise bien loin de se sentiment qu'éprouver son cher Henri échafauda un plan pour renverser le nouveau rois. Elle en fit part au duc qui voulait la couronne et leur plan se mit en marche.

Le rois Jean II fut assassiner dans les couloirs sombre de son propre palais alors qu'il courtisait une charmante jeune femme, personne ne sut son nom ni a quoi elle ressemblait et aucune poursuite ne fut possible. Certains disent qu'il s'agissait de la reine elle-même mais le petit peuple aime dramatiser les histoires de la court...

Henri I prit alors sur le trône, répudia sa femme puisqu'elle était incapable de lui donner d'héritier et prit pour épouse sa maitresse, la charmante Heloise qui devint reine pour la deuxième fois en cette cathédrale qui l'avait couronné lorsqu'elle était enfant et la couronné aujourd'hui en femme. C'est ainsi que cette jeune femme sauva la couronne de Bellegardes.

L'amour d'Henri sauve la reine Heloise.

Deux ans passèrent, et l’austère Henri délaissa bien vite sa femme pour ne s'occuper que des affaires du royaume. La tendre heloise âgée seulement de vingts trois ans passa ses journée esseulés à regarder par les fenêtres de son château et a imagine l'étreinte de ses jeunes étudiants ou de ses bateliers bien battit qui parcourait le fleuve sous le château.

Elle commença timidement, de peur des commérages du peuples, à réunir un cercle de jeunes gens pour parler de poésie, musique, peinture, gastronomie et tant d'autre chose qui éveillèrent l'esprit de la reine. Ces réunions se transformèrent en cache cache ou Heloise essaya en vain dans l'antre d'une armoire de se faire courtiser par ses beaux jeunes gens. Mais aucun ne passèrent le pas, sans doute trop naïf en vers leur devoir et impressionner par la place et la beauté de cette femme qui était leur reine.

Bientôt le beau Duc Du Tillet arriva en grande pompe au château pour que le rois le remercie publiquement pour les faits d'armes de ses troupe contre l'invasion de Malline et le nomme connétable. Toute les femme du royaume s'était alors réuni au grille du château pour ne serais-ce qu'apercevoir ce belle homme. Elles n'en virent pas un cheveux, la reine le garda farouchement auprès d'elle.

Comme elle le voulait, ils passèrent le pas et Dutillet expert avec les femme comme à la guerre combla la jolie reine. Il devint son premier favoris , et bien qu'il soit homme ambitieux il finit par tomber ivre d'amour sous les douces paroles et la tendresse de cette jeune femme qui semblait si fragile, si bien qu'il ne manqua pas de lui écrire secrètement toute les semaines :

« Il n'y a rien, ma chère maitresse, qui me comble le plus au monde que votre personne.
Votre beauté est plus divine qu'humaine et, lorsque je suis a vos coter, votre présence seul suffit pour que je puisse entrevoir les portes du royaume des cieux.
Las d'attendre nos retrouvailles lorsque je pars en campagne, puisque j'ai tant envie de vous voir et que je voudrais pouvoir le faire aussitôt, je vous envoies ces quelques lettres pour soulager mon cœur, vu que vous êtes la bénédiction a tout mes maux lorsque je ne vais point bien.
Résolvez vous ma cher maitresse à n'avoir qu'un serviteur, vous me feriez fort tort si vous croyiez que rien qui soit au monde puisse vous servir avec tant d'amour que moi, nul ne peut égaler ma fidélité.
Tout cela pour vous dire, mon haut soleil, que je finit par vous baiser un million de fois les mains...

Votre tendre serviteur : Edward DuTillet. »

Ces instants charnel calma la mélancolie de la reine, le rois eut vite quelques soupçon devant ce changement le tempérament de sa femme et fit menée une enquête la situation se confirma. Henri intercepta les lettres du gentil Edward et l'invita dans son château de Champdivert pour le remercier de ses fait d'arme de nouveau. En fait il lui trancha la tête lui même et devant sa femme sans que celui-ci n'eut le temps de se défendre sous les preuves du rois. Le menu peuple bien loin de s'imaginer ce qu'il se tramait blâma leur bon sire de cette sentence si rapidement expédié. La reine qui savait utiliser ses charmes avec une grande dextérité et l'amour de son rois avec une émouvante finesse ne fut aucunement inquiété.

****




(a suivre bientot, le temps que je mettent bien en place pouquoi elle arrive a RH ^^)


Dernière édition par Héloïse De Monceny le Ven 25 Jan - 17:16, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magister

avatar


Messages : 564
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: Héloïse de Moncenny   Mer 19 Sep - 22:26

Ok !
Pour moi tout est bon... à part la fin : la grosse guerre ça me semble exagéré au vu des enjeux. Il faudrait que tu développes l'aspect politique de l'affaire (sous quel prétexte il enferme sa soeur, puis sous quel prétexte elle l'attaque militairement).
Après je pense aussi qu'au lieu d'avoir cet espèce de répétitions de fails, une (voire deux) batailles suffiraient ^^

ensuite j'ai juste un souci avec la toute fin "pourquoi pas, créer de nouvelle tension dans cette zone soi-disant pacifique." => bon déjà ça ira mieux quand t'auras expliqué les aspects politiques ^^ Mais même, dans l'absolu, Cyrène aussi est en paix (sauf querelles de familles) et je ne vois pas en quoi Héloïse a une envergure politique... à la limite elle pourrait développer un intérêt pour la chose (politique xp) une fois arrivée à RH ? Pour l'instant en tout cas elle me semble davantage intéressée par les intrigues de cour et de sentiments ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse De Monceny

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Héloïse de Moncenny   Ven 25 Jan - 16:27

Ok merci ^^

Donc la fin sera modifier, j'ai changer le début et l'ai softiser (il faut tenir en compte les commérage et ce genre de reine risque de perdre les faveur de son peuple sinon ^^) Et que je trouve qu'est-ce qu'elle fou a RH ^^

Donc MaJ la part 2 viendra quand j'aurais fixer les royaume de Bellegardes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Héloïse de Moncenny   

Revenir en haut Aller en bas
 

Héloïse de Moncenny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Agora :: Présentation des Personnages-
Sauter vers: