AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'un commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël Wood

avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 26
Localisation : Lille


Age du Personnage : 18 ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Thaumaturge
MessageSujet: D'un commencement   Dim 18 Nov - 20:51

Raphaël était adossé à sa fenêtre en train d'imaginer, pour la énième fois au moins, à l'endroit où se trouvait David. Dans ses rêves il était comme dans ses souvenirs. Beau et flamboyant. Un peu crâneur sur les bords, mais il le pouvait.
Il le voyait tour à tour grand aventurier intrépide, puis corsaire sans peur et sans reproche. Voir magicien fabuleux. Il avait parfois une famille. Parfois il changeait de femmes comme de chemises. Toujours belles bien entendu. Il fendait les flots, téméraire. Et un jour il reviendrait, auréolé de gloire pour le sortir de son ennuyeuse petite vie. Oui, un jour il...

..son chat ronronnant, et essayant de lui flanquer son arrière train sous le nez, vint lui faire perdre le fil de ses pensées.

Non, son frère ne reviendrait surement pas. Il pouvait faire une croix dessus. A la place, il lui restait Avrel, qui s'amusait à le persécuter. Ou ses parents, qui trouvaient qu'il paressait toute la journée. Et sa soeur, qui tout sourire, suivait malgré tout les pensées et dictats du groupe familial.

Le jeune et timide mage poussa un soupir, les yeux dans le vague, une de ses mains sous le menton et l'autre sur le chat, à lui faire des mamours.

Soudain, il en eu assez. Assez de passer sa journée sur de la paperasserie, avec aucun remerciement, et aucun salaire. Une main d'oeuvre gratuite et corvéable à souhait.
Il se leva, dérangeant le pauvre vieux félin, et avant de s'être remis à réfléchir convenablement, il avait descendu quatre à quatre les deux escaliers de la maison qui leur servait également de boutique au rez de chaussé. Il passa en coup de vent devant sa mère et sa soeur, occupées à recevoir les quelques clients de cette fin d'après midi.

- Raphaël? RAPHAËL!!!! RAphaël...

Les cris de sa mère furent assourdis par la porte qu'il referma derrière lui et à partir de là, il choisit sa destination au hasard. Son seul but était de mettre le plus de distance possible entre lui et les cris perçants maternels. Il fut à peine surpris quand, quelques minutes plus tard, il s’aperçut que son chat marchait à côté de lui, de sa démarche indolente de félin sûr de lui.

Quand enfin il se rendit compte de sa folie, il s'arrêta sur le côté de la rue marchande, livide. Quelle folie avait bien pu lui prendre, pour préférer quelques minutes de libertés volés à l'invisibilité habituelle? Et que dire de la colère de son père et de sa mère quand il rentrerait. Aucun doute possible, il se ferait corriger comme il le faut. Et son frère serait surement de la partie, faisant ses remarques spirituellement drôles, et blessantes. Un véritable miracle quand on pensait à son quotient intellectuel.

Le chat se pressa contre ses jambes, essayant, à sa manière de chat, de le réconforter un peu. Raphaël resta à cet endroit, entre deux devantures, à l'ombre, caché du regard des passants, à caresser son chat, espérant un peu de courage, une voie à suivre.

Devait il rentrer de suite à la maison familiale, pour minimiser la punition, ou au contraire, essayer de profiter le plus longtemps possible de sa rêverie éveillée?
Il avait l'habitude d'Habilltas, de ses ruelles et de ses senteurs. Mais c'était toujours un endroit plus exotique que sa chambre/bureau.
Et qui sait, peut être découvrirait il son frère au détour d'une artère, entre deux foules?
Il se remit donc à marcher, lentement, se faisant le plus petit possible, mais ouvrant de grands yeux face à l'immensité de la foule et de ses différences. Le chat toujours sur ses talons.
Revenir en haut Aller en bas
Yhuk'ta Shwarin

avatar


Messages : 310
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 26


Age du Personnage : 78 ans
Alignement: Neutre Absolu
Classe - Fonction: marchand de talismans
MessageSujet: Re: D'un commencement   Dim 2 Déc - 15:37

Précédemment : >Pour que la brûlure cesse<


Yhuk écarta ses outils : la gemme était à présent polie. Il la nettoya d’un coup de chiffon et admira son éclat. La pureté du bleu était magnifiée par les veinures profondes de la pierre. Du bout des doigts, le vieil homme apprécia également la douceur de l’aura magique qui s’en dégageait. Cette pierre d’océan était un petit bijou. Évidemment elle était destinée aux élémentalistes de l’eau, mais elle pouvait aussi s’avérer utile pour l’invocation de créatures marines.

Dans un coin de la pièce, Koryll – puisque tel était le nom de la jeune fille aux cheveux rouges – observait le travail du mage. Elle était enveloppée dans sa cape, son serpent enroulé autour d’elle, les mains refermées sur une tasse de thé chaud au jasmin que Yhuk lui avait offerte un peu plus tôt. De temps à autre, le vieux lui jetait un coup d’œil, à moitié pour la surveiller par méfiance, à moitié pour veiller sur elle par bienveillance.

Quand il l’avait trouvée sur la terrasse, au petit matin, elle lui avait expliqué qu’elle cherchait un refuge – du moins c’est ce qu’il avait compris de ses propos confus exprimés dans un mélange linguistique astarnao-néféri. Pris de compassion, il avait accepté de la laisser rester.

« Eh papi ! fit soudain Tsantza, son djinn, le sortant brusquement de ses pensées. Tu devais pas faire de c’caillou un pendentif ?
-Oui, oui… » soupira Yhuk, faussement exaspéré.

Se levant, il prit la gemme d’océan et se dirigea vers la fenêtre, près de laquelle il suspendait toutes les cordelettes, chaînes et lacets qui lui servaient à confectionner des colliers. Il fallait choisir la matière et la forme qui s’accorderaient au mieux avec la structure magique de l’objet. Tout était une question de sensation.

C’est alors que, regardant distraitement par la fenêtre, Yhuk vit un jeune homme – blond, fluet, l’air un peu perdu – qui observait d’un air absorbé sa vitrine. Le garçon leva les yeux sur la boutique, l’observant attentivement, puis s’éloigna pour faire le tour et entrer par la porte.
Avisant cela, Tsantza se moqua :

« Eh ben ! C’est ta chance aujourd’hui avec les gosses ! À croire que plus personne ne s’occupe de la jeunesse ! »

L’instant d’après, le blondinet entrait, hésitant, faisant tinter doucement le carillon de bambou. Koryll et Yhuk étaient si tranquilles, fondus parmi le foisonnement d’objets magiques, qu’il ne les remarqua d’abord pas, observant d’un œil émerveillé la multitude de babioles, tissus, armures et bijoux qui peuplaient l’antre du vieux magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Wood

avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 26
Localisation : Lille


Age du Personnage : 18 ans
Alignement: Neutre Bon
Classe - Fonction: Thaumaturge
MessageSujet: Re: D'un commencement   Lun 3 Déc - 21:36

Une boutique attira son regard parmi les dizaines d'autres.

Même à Habiltas, le quartier marchand et artisanal des mages, il y avait peu de commerces proposant des objets magiques aussi nombreux et hétéroclites. Mais ce qui l'attira avant tout, ce fut les couleurs. Des centaines de couleurs différentes. Du bleu, du vert, du rouge, de brun, du jaune. Sous toutes les formes possibles et imaginables. Une véritable féérie pour un blondinet habitué à gratter de nombres des feuilles de comptes.

Il entra donc, son chat trottinant derrière lui, et s'extasia, des étoiles pleins les yeux, comme il le faisait toujours devant de nouvelles choses et qu'il pensait être seul.
Un ruban en soie rouge ne lui avait pas si tôt fait tourner la tête qu'une chaine en argent et émeraude le captivait, l’empêchant de poser son regard sur une chose à la fois.

Pourtant, seul il ne l'était pas.

Il y avait le félin tout d'abord. Qui d'ailleurs commençait à jouer un peu trop avec quelques colifichets.

Et il y avait aussi les deux autres humains. Aussi différents entre eux qu'ils l'étaient de Raphaël. Mais eux, il ne les vit que quand il se retourna sur son animal, lui enjoignant mentalement, mais aussi d'une petite voix plus murmurante que coléreuse d'ailleurs.
"Arrête!"

Etrangement, le chat, puisqu'il n'avait pas d'autres nom, arrêta de s'amuser avec les rubans et miaula pour que le jeune garçon, jeune homme pourrait on dire, le prenne à bras. Ce qu'il fit.

Et c'est en se relevant qu'il aperçu Yhuk'ta Shwarin.

Ses yeux s'écarquillèrent et il failli en faire tomber l'animal.

- Bon...bonjour. Euh...je voulais juste euh...regarder un peu....

Il aurait voulu partir en courant, se perdre dans la foule anonyme avant de rejoindre un coin d'ombre et de paix. Mais il était aussi tétanisé qu'un jeune faon à l'approche des chasseurs.

Et comme ce dernier, il attendait la suite, le coeur battant, sans rien faire pour l'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: D'un commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'un commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Thalisma - Secteur des Mages :: Habiltas - Quartier artisanal-
Sauter vers: