AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mission improvisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madenn Brunehaube

avatar


Messages : 214
Date d'inscription : 22/07/2012


Age du Personnage : 20
Alignement:
Classe - Fonction:
MessageSujet: Une mission improvisée   Mer 29 Avr - 22:17

Il fait nuit et elle crève de froid. Impossible de savoir depuis combien de temps elle est dans l'eau mais ça fait un moment qu'elle n'a plus la force de nager.  Dans sa tête c'est la peur, une de ces peurs qui paralyse, et cette consigne qui revient :surtout ne pas desserrer sa main droite. Si ça tombe dans l'eau c'est perdu à jamais.

A bout de souffle,  elle finit par mettre pied à terre grâce à la marée.

Madenn: " Je rend grâce à la déesse, merci Litavi* ! "

Elle s'écroule sur le ventre et tousse. Bientôt une vague lui frappe le visage, elle tend son bras autant que possible afin de tenir son visage hors de l'eau. Elle n'est pas tiré d'affaire.
Quand elle à sauté du bateau elle était encore tout équipé. Même si son gilet par-balle lui a permit de flotter, il se révèle bien lourd et encombrant une fois au sol. Elle arrive à se tracter tant bien que mal à l'abri des vagues. Elle s'allonge sur le dos. Il fait noir. Ou peut elle bien être ? Elle aurait dû apprendre cette maudite carte. Peut être à Range Harbor ?
Sur cette idée, elle ferme les yeux.
Elle ouvre les yeux et au même moment se rend compte qu'elle s'était endormi. A l'exception de son visage, périodiquement lacéré par le vent, elle ne sent plus rien, ni ses mains, ni ses jambes et certainement pas la main faisant pression sur son épaule.

Siècle:" Est ce que ça va ? "

Elle se tourne vers son interlocuteur les yeux equarquillés et la bouche ouverte, puis se projette en arrière à l'aide de ses jambes ! Toujours sur le dos elle porte la main droite à son étui, mais n'ayant plus de sensations elle est obligée de regarder à sa jambe pour constater que son couteau n'est plus là. Elle analyse les alentours à la recherche d'une arme mais ne trouve rien que du sable. Résignée elle finit par menacer:

Madenn: "Qui êtes vous !!"

*Chez les druides Litavi est la protectrice des telekinesistes.
http://blend-awake.forumactif.com/t490-druidisme-religion-de-magisteria
Revenir en haut Aller en bas
Siècle & Oxford

avatar


Messages : 142
Date d'inscription : 24/02/2012
Localisation : La Citadelle


Age du Personnage : 19 et 25
Alignement: Chaotique Bon
Classe - Fonction: Artistes, membres d'Underscore
MessageSujet: Re: Une mission improvisée   Jeu 30 Avr - 22:17

Quand Siècle était sortie du bar, plantant Evelle comme une vraie gentlewoman n'aurait jamais fait, elle avait couru jusqu'au tram et s'était immédiatement rendue chez Oxford. Elle avait déblatéré un très long moment sur le fait qu'elle aurait pensé ça beaucoup plus facile, qu'elle ne s'était pas rendue compte à qu’elles s'étaient attachées, et aussi qu'elle se sentait libre désormais de ne concentrer ses sentiments que sur Zack. Car elle voulait que ça soit sérieux, cette fois, sans le risque de troubler son timide amoureux avec un esprit libertin. Elle ne le connaissait pas encore si bien que ça, après tout.

Après avoir noyé Oxford sous ses problèmes de coeur, mais aussi sous ses inquiétudes vis-à-vis de son diplôme approchant, la jeune femme décida qu'il ne serait pas inutile d'aller se vider le cerveau. Elle avait envie de changer d'air un moment.

"Je vais me balader vers Thalisma", avait-elle lâché avant de s'éclipser une fois de plus... ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, car Oxford connaissait l'attrait de son amie pour les terres magiques et aussi sa capacité à se foutre dans la merde... c'est pourquoi, l'air de rien, il avait attrapé son cellphone, activé la géolocalisation sur Siècle, puis l'avait posé près de son clavier avant de retourner à sa partie. Il n'aimait pas faire cela, mais elle avait tendance à idéaliser les mages et à oublier qu'il y avait autant de coupe-gorges là-bas qu'ici.


Siècle était sortie de la Citadelle, avait pris le tram jusqu'au bas-technopolis et puis avait changé de ligne en direction de Thalisma, faisant un détour au passage saluer ses cousins Djazz et Billie.

Elle s'était promenée de longues heures dans le quartier commerçant d'Habiltas, avait fait l'acquisition d'une magnifique cape vert sombre et gris, à la boutonnière brodée d'or, pour se fondre dans le décor. Elle se sentait plus que jamais à sa place, et se demandait si un jour elle plaquerait la Citadelle pour Thalisma... est-ce qu'Oxford la suivrait ? ses racines étaient dans la magie aussi...


La nuit commençait à tomber. La ville s'illuminait peu à peu de milles lampions et bocaux à lucioles, et comme il faisait chaud, les commerçants restaient encore devant leurs échoppes. Les saltimbanques, conteurs et autres comédiens commençaient à déplier leurs estrades, les citoyens s'amassaient doucement, l'ont plaisantait, ripaillait et l'ambroisie coulait déjà dans les choppes.

Perché dans sa chambre, à la Citadelle, Oxford regardait de temps en temps son cellphone, le petit point signalisant Siècle étant toujours vert, ce qui était bon signe. Les autorités cyberpolitaines avaient recouvert l'atmosphère de satellites depuis la Jonction et avaient tendance à surprotéger leurs citoyens... et depuis Holsten Street, les applications indépendantes de surveillance avaient fleuri sur l'intranet.


Siècle marchait à présent vers la plage. Non celle d'Habiltas, bien fréquentée, garnie d'embarcations colorées et de coins de baignade, mais vers le tout petit bout qui reliait la Lisière à la mer intérieure de Range Harbor. Car cette plage avait quelque chose de particulier : en été, à cette saison, les courants ascendants d'eau chaude venaient faire s'échouer sur le sable des milliers de coquillages bioluminescents, que les artisans prisaient beaucoup... la plage devenait ainsi féérique mais aussi bondée de cueilleurs.

Elle sauta du taxi-char qu'elle avait pris en route et descendit les marches de bois défoncées vers la plage. Mais quelle ne fut pas sa déception en constatant que la plage était parfaitement normale... Un vieux pêcheur qui fumait là, assis sur un rocher, l'informa qu'elle arrivait trop tôt; le courant n'arrivait pas avant une bonne heure... Elle se mit donc à arpenter la plage, à distance raisonnable de l'eau noire et surement encore bien froide. Au bout de quelques minutes de marche, elle aperçut une masse noire se détachant sous la lune et se dirigea dessus.

Un corps. Mais un corps qui respire. Siècle sort son cellphone de sa poche et le déverrouille pour éclairer l'individu : c'est une jeune femme inconsciente, aux cheveux bouclés gorgés d’écume. Elle semble fantomatique à cause du sel et du sable collés à sa peau et des lueurs de la lune et du cellphone. Le ressac inonde à intervalles réguliers ses bottes et elle a l’air sacrément amochée. Siècle remarque que sa main droite est crispée sur un genre de sachet et les doigts de la main gauche se tordent bizarrement… Elle grimace et s’accroupit.

« Vous m’entendez ? »

Pas de réponse. Siècle pose doucement sa main sur l’épaule de la femme, qui semble revenir à elle en un spasme qui la fait se tourner sur elle-même.

« Est-ce que ça va ? »

Elle fait face à Siècle avec des yeux terrorisés, bondit en arrière avec une énergie inattendue pour quelqu’un d’aussi abîmé, porte la main à ce qui devait cacher une arme blanche, mais ne trouve rien.

« Qui êtes vous ! »

Siècle reste accroupie dans le sable.

« Doucement, du calme… je suis une simple promeneuse… »
Revenir en haut Aller en bas
http://titanecorp.blogspot.com
Madenn Brunehaube

avatar


Messages : 214
Date d'inscription : 22/07/2012


Age du Personnage : 20
Alignement:
Classe - Fonction:
MessageSujet: Re: Une mission improvisée   Sam 2 Mai - 17:20

Madenn pose un genoux à terre. Elle sait qu'elle n'est pas en position d'imposer quoi que ce soit à la personne en face d'elle. En regardant de plus près, la jeune fille est certes grande mais plutôt mince. Elle porte une cape impeccable, sans accrocs, ainsi qu'une coupe de cheveux des plus exotique. Elle n'a pas la constitution d'une pirate ou d'une mercenaire ni leur professionnalisme. Car si elle avait été envoyé sur le bord de plage pour la récupérer, elle aurait récupérer des vêtements plus abimés et aurait changé de coupe de cheveux pour passer inaperçu.

Non elle n'a pas l'air dangereuse mais peut on lui faire confiance ? Madenn regarde sa main droite et le butin qui l'accompagne. Même si elle préférerais se débrouiller seule elle n'a pas vraiment le choix.

Siècle:
"Écoutez ne bougez pas je vais appeler de l'aide"

Madenn: 
"N'en faites rien ! Aidez moi simplement à marcher."

Siècle s'avance pour aider la naufragée. Ce n'était pas facile car cette dernière était plus petite qu'elle. A cette distance Siècle peut observer la femme plus attentivement. Elle porte une sorte de gilet de sauvetage sombre, des épaulettes ainsi que des protections aux genoux et aux tibia. Elle n'a rien d'une ivrogne adepte du bain de minuit ou d'une naufragé lambda.

Siècle:
"Il vous est arrivé quoi ?"

Madenn:
"Ce ne sont pas vos affaires, escortez moi simplement jusqu'à une auberge, je vous promet une grasse compensation."

Siècle:
"Je veux bien mais vous avez l'air vraiment mal, vous voulez pas qu'j'vous amène à l'hosto plutôt ?"

Madenn:
"Quoi ? Emmenez moi à l'aub..."

Soudain un soulèvement de coeur, Madenn ralentit et perd peut à peut conscience.

Siècle:
"Oh merde ! Fuck j'men fous je l'emmène à l'hopital."

Madenn avant de sombrer dans l'inconscience:
"Le gilet par balle... enlever le gilet par balle..."

Elle tombe sur le sable de tout son poids sans que Siècle puisse la retenir.
Siècle:
"Un gilet par balle ?" 

Elle sort son cellphone et éclaire Madenn. La première chose qui frappe Siècle sont les 2 trous qui décors ce qui semblait être un gilet de sauvetage.
Siècle:
"OMG c'est quoi ça ! Hey réveille-toi, réveille-toi ! Comment je retire ça moi ?"

Après plusieurs tentatives elle réussit à retirer le gilet. La naufragé porte en dessous une fine protection en cuir par dessus une chemise sale qui devait être blanche à l'origine.

Siècle paniquée:
"Omg est ce qu'elle est morte ?"

Non elle respire, Siècle s'en assure avant de la laisser en position de sécurité et de s'en aller vers la ville.
Siècle s'approchant du 1er badaud qu'elle trouve:
"Hey l'ami, j'ai besoin d'un coup de main ! Ma... cousine a trop bu et elle est étalée raide morte sur la plage ! Ha ha (rire forcé spotted). J'en s'rez bien aise qu'vous veniez m'aider une fois !"

Le badaud la regarde d'un air suspect. Ses yeux rouges trahisse son état d'ébriété.
Siècle d'un ton plus pieu:
"Une action désintéressé est toujours récompensée par les Dieux !"

De retour sur la plage avec le badaud, Siècle n'a pas de mal à faire transporter Madenn vers une auberge réputé. Ils se retrouvent désormais devant le tenancier de l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Siècle & Oxford

avatar


Messages : 142
Date d'inscription : 24/02/2012
Localisation : La Citadelle


Age du Personnage : 19 et 25
Alignement: Chaotique Bon
Classe - Fonction: Artistes, membres d'Underscore
MessageSujet: Re: Une mission improvisée   Jeu 14 Mai - 16:02

L'on fit monter Madenn dans une chambre et un médecin fut dépêché auprès d'elle. Siècle pendant ce temps, en profita pour s'installer devant un copieux repas en terrasse de l'auberge, éclairée comme en plein jour de nombreux lampions.

*Cool, y a du réseau !*

Update status : Je n'ai pas résisté à l'appel de Thalisma. J'ai fait du shopping de mage. Ce qui est bien dans notre monde c'est qu'on peut avoir d'authentiques costumes pour les conventions Razz

Une gorgée de vin rouge, une cuillère de soupe à la tomate.

BLUP !
[22:18]Scott Charoussi :
han ! t'aurai pu me prévenir, je serait venu me procuré du parchemin, j'ai envie de tester une nouvel encre mais le bristole j'ai peur que ca transperse
[22:18]Siecle Haagencrow :
Ben j'avais envie d'être un peu seule mais je t'en ramène quand je remonte tkt
[22:19]Scott Charoussi :
cool t'ai un ange <3
[22 : 21]Scott Charoussi :
ya DT a cotée de moi qui demande si tas vu de beau mages *fufu*
[22:21]Siecle Haagencrow :
XD ben ouais comme partout y en a plein !
[22 : 22]Scott Charoussi :
met des capotes 8D
[22:23]Siecle Haagencrow :
Haha XD mais j'ai arrêté de coucher à droite et à gauche mec :3
[22 : 23]Scott Charoussi :
lel
[22 : 23]Scott Charoussi :
bon je re plus tard amuse toi bien ! biosu
[22:23]Siecle Haagencrow :
o/

"Vous êtes cyberpolitaine !"

Siècle revint subitement dans le moment présent et se tourna vers la source de l'interjection. Une voyageur lui souriait en pointant du doigt son cellphone. Siècle lui rendit son sourire mais n'eut pas le temps de répondre car les autres clients présents autour de la table se pressèrent autour d'elle.

"Oooh oui ! j'en ai vu un une fois, sur un véhicule volant !"
"Ils ne sortent pas beaucoup de chez eux, ils sont très mystérieux."
"C'est marrant", répondit Siècle. "A la citadelle c'est eux qui trouvent les autres mystérieux"
"Il n'y a pas beaucoup de dialogue, c'est vrai."
"Et encore, ne parlons pas des alchimistes !"
"Ah, ceux-là..."
"Moi, ma mère est mage mais mon père est alchimiste, et nous n'avons jamais eu de soucis !"
"Je me méfie, sans vouloir vous vexer belle demoiselle, de tous les cyberpolitains et de tous les technologues avec leurs machines qui mangent la terre et la calcinent."

A ce moment là, le silence se fit, et tout le monde regarda Siècle.

"Moi non plus," répondit-elle, "je ne les aime pas beaucoup. Mais mon meilleur ami et moi avons des arrière-grand-parents mages, et bon, même si la vie à la citadelle a presque effacé nos pouvoirs, les miens reviennent, de temps en temps. De toute façon, moi, j'ai envie de m'installer à Habiltas."
"C'est merveilleux !"
"Je ne savais pas que les cyberpolitains pouvaient avoir encore de la magie en eux"
"Mais au fait, votre rectangle lumineux est très intrigant."
"Cela est un cellphone, compagnon, j'en ai un chez moi, car ma soeur a épousé un homme de consortium"

Siècle laissa la discussion se dérouler et finit son repas, puis se releva pour aller voir l'état de Madenn (dont elle ne connaissait pas le prénom, d'ailleurs). Alors que l'aubergiste la conduisait à la chambre, le médecin ouvrit la porte et ils se trouvèrent nez-à-nez. Le tenancier les laissa seuls.

"Il va lui falloir un peu de temps pour cicatriser et pour que les os se ressoudent. Elle dort. Elle semble avoir subi beaucoup de mauvaises choses au cours de ces derniers jours, surveillez la bien. Ça fera 30 ast."

Siècle commença à réaliser que la situation de Madenn était surement très délicate. Le gilet pare-balle, la méfiance exacerbée... elle glissa 50 ast dans la main du médecin.

"Gardez la monnaie, vous n'avez jamais vu cette fille, hein ?"

Le praticien émit un clin d'oeil, prit l'argent et s'en alla. Siècle entra dans la chambre, referma soigneusement la porte derrière elle et s'installa dans la rocking chair près du lit de la rescapée à la main plâtrée et aux blessures bandées, et s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
http://titanecorp.blogspot.com
Madenn Brunehaube

avatar


Messages : 214
Date d'inscription : 22/07/2012


Age du Personnage : 20
Alignement:
Classe - Fonction:
MessageSujet: Re: Une mission improvisée   Jeu 18 Juin - 13:48

Juste avant de reprendre conscience Madenn fit un rêve. Dans ce rêve son esprit survolait une petite pièce qu'elle ne connaissait pas, et allongé dans un lit reposait son corps. Tout était sombre comme recouvert d'un voile à l'exception de ce corps qui abritait une lueur immaculée. Doux et chaleureux, le flux d'énergie rappelait les parfums printaniers. Le flux était brisé à certains points mais semblait se reconstituer lentement.
A côté d'elle sur une chaise  une autre énergie  plus chaotique. Toujours en mouvement, elle donnait l'impression de deux pistes sonores légèrement désynchronisés. Cette énergie faisait penser à l'influence de la déesse Techna*, agressive et irritante. Cependant au centre de ce chaos une toute petite boule d'énergie pure brillait.

Spoiler:
 


Quand elle ouvre les yeux Madenn n'est pas surprise de se trouver dans la pièce qu'elle a vue en rêve, pas plus que de voir cette fille assise dans la chaise. Voyant que celle-ci est endormie Madenn prend son temps pour remettre de l'ordre dans ses esprits. La vision qu'elle a eu en rêve lui paraît encore obscure. Alors qu'elle essaye de se redresser une forte douleur lui rappelle qu'elle est toujours convalescente.
Une fois sur ses deux pieds elle soulève sa robe de chambre pour constater l'ampleur des dégâts. Ses plaies ont été bandés et probablement bien soignés. Ses blessures correspondent aux endroits dans son rêve ou son énergie était perturbée.
Elle cherche ses affaires dans toute la pièce en faisant attention à ne pas faire de bruit.  La chambre n'est pas très grande et elle n'a pas de mal à trouver ses vêtements pliés sur une chaise au pied de laquelle se trouvent ses bottes. Il lui faut maintenant une arme.
Soudain un son étouffé de vibreur se fait entendre.
Madenn se fige alors qu'elle entend Siècle se réveiller derrière elle.
Siècle:
"Ah t'es levé !? Tu veux qu'on mange en terrasse ou ici ?"
Dit elle en baillant

Madenn:
"Ou sommes-nous ?"

Siècle:
"Dans une Auberge à quelques pas de la plage..."

Madenn sur un ton plus sec:
"Dans quelle ville sommes-nous !"

Siècle:
"La lisière... Range Harbor... Comment ça s'fait que tu sache pas ça meuf ?"

Madenn après quelques secondes:
"Qui es-tu ?"

Siècle:
"C'est moi qui t'ai trouvé sur la plage, j'm'appelle Siècle"
Dit elle tout en se levant.
Une fois debout elle regarde son reflet dans son cellphone
Siècle:
"Fuck je me suis endormie sans me démaquiller !"
Elle ouvre la porte de la chambre
Siècle:
"Elle est ou la salle de bain ? J'ai pas pris de démaquillants j'espère qu'ils en ont"
Se tournant vers Madenn
Siècle:
"Au fait c'est quoi ton nom ?"

*Techna: Dans la druidisme il s'agit de la déesse des cyberpolytains
http://blend-awake.forumactif.com/t490-druidisme-religion-de-magisteria
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une mission improvisée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mission improvisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Thalisma - Secteur des Mages :: La Lisière-
Sauter vers: