AccueilCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Invisibles [religion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rajya Nejem




Messages : 9
Date d'inscription : 24/06/2015

MessageSujet: Les Invisibles [religion]   Lun 6 Juil - 19:34

Note de traduction: le terme d'Invisible est la traduction la plus proche en Astarnaïa du terme d'origine. Il faut toutefois lui ajouter un caractère omniscient.

Le culte des Invisibles est animiste et de culture orale. Il n'y a donc pas de représentations iconiques des divinités. Certaines âmes d'artistes s'y sont déjà essayé, revendiquant une inspiration des Invisibles, mais aucune œuvre n'a été officiellement reconnue comme telle.

Les Invisibles sont des esprits présents dans toutes choses, que ce soit arbre, rivière, montagne ou encore village. Il en existe une multitude mais aucun chiffre ou/et recensement officiel n'a pu être fait. En fait, la tache est périlleuse car bien qu'il existe un Invisible pour l'eau, il en existe aussi un pour chaque source, chaque rivière, chaque cour et chaque étendue d'eau. Ce schéma s'appliquant à beaucoup d'autre notion, on peut comprendre que chiffrer un tel panthéon est difficile, voir quasi impossible.
Ce sont des divinités au premier abord passifs. En effet, il faut les solliciter pour attirer leurs faveurs. Ces dernières peuvent consister à réaliser une bonne chasse, ou récolte, ou encore une mer indulgente. Il arrive toutefois qu'ils soient solliciter pour affaiblir ou porter le malheur sur un ennemi. Les cérémoniales seront vu plus loin.

Il est dit que chaque Création (comprendre "être vivant") est né avec un jumeau aux côtés des Invisibles. Plus la connexion entre eux est grande, plus la personne sera sensible aux Invisibles. Il est alors important de garder de bons termes avec ce jumeau afin que les divinités lui soient plus favorables.
Si des jumeaux naissent, ils sont chéris, presque considérés comme des divinités eux-même. En effet, ils auraient des liens étroits avec les Invisibles, et il n'est pas rare que l'un d'eux (voir les deux) soit initié aux secrets des Invisibles.

L'initiation aux secrets des Invisibles commence dès l'enfance et dure de nombreuses années. Il n'y a pas d'âge arrêté en fonction des différents niveaux d'initiation, seulement un nombre de connaissances à savoir et à maitriser. Bien entendu, plus le grade de l'initié, aussi appelé gardien des secrets, est important, plus les notions et rituels sont complexes et imposant de grandes responsabilités.
L'initiation se fait auprès des Gardiens confirmés. Il n'est pas rare que de "apprentis" vivent chez leur initiateur et sa famille. Toutefois, cette cohabitation se traduit par un isolement de l'initié qui n'obtient que la compagnie de son initiateur pour lui transmettre les secrets. Cela peut durer des semaines, des mois, et, dans certains cas, des années.

L'opale est une pierre indispensable au cérémonial des Invisibles. En effet, ce minéral est au cœur du culte et serait un portail entre le monde physique et le monde invisible.
Chaque gardien se voit remettre une pierre d'opale en guise de reconnaissance et de validation des savoirs. Il arrive que certain possède plusieurs opale, une pour chaque type cérémonie (protection, mauvaise influence, et faveur des Invisibles, par exemple).
Des fragments d'opale sont aussi trouvé dans les autels pour attirer et garder un Invisible durablement. Nous pensons notamment aux nombreux villages et villes possédant de pareil autels qui ressemblent à un amas de terre couvert d'un tissu tâché par les offrandes. La composition précise de ces maisons à esprit reste un secret bien gardé, seule la trace d'opale a pu être confirmée.


[désolée, j'ai besoin d'une pause....]
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Invisibles [religion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blend Awake :: Règles et Contexte :: Background Participatif-
Sauter vers: